Clos d'Or : relaxe partielle pour l'ancienne directrice.Palais de justice de Grenoble. ©Joël Kermabon- Place Gre'net

Jugé en appel à Grenoble, Damien T. qui avait giflé Emmanuel Macron assume son geste

Jugé en appel à Grenoble, Damien T. qui avait giflé Emmanuel Macron assume son geste

FOCUS - Damien T., 29 ans, avait été condamné pour avoir donné une gifle au président de la République Emmanuel Macron, en visite dans la Drôme, en juin 2021. Le jeune homme, qui a fait trois mois de prison, a fait appel sur ses peines complémentaires qui le privent de ses droits civiques et civils.

C’est avec un aplomb presque infaillible que Damien T., 29 ans, s’est exprimé devant les juges de la cour d’appel de Grenoble, ce mercredi 28 juin. Le jeune Drômois avait été condamné à dix-huit mois de prison dont quatre ferme, le 10 juin 2021, par le tribunal correctionnel de Valence pour avoir donné une gifle à Emmanuel Macron, quelques jours plus tôt. S’il a bien exécuté sa peine de prison, il a fait partiellement appel de sa condamnation.

Damien T., 29 ans, avait donné une gifle au président de la République Emmanuel Macron, en visite dans la Drôme, en juin 2021

Damien T., 29 ans, avait donné une gifle au président de la République Emmanuel Macron, en visite dans la Drôme, en juin 2021. DR

Damien T. contestait en effet les peines complémentaires auxquelles il avait été condamné. À savoir, l’interdiction à perpétuité d’exercer une fonction publique, l’interdiction de posséder une arme soumise à autorisation pendant cinq ans, et la privation de ses droits civiques, civils et de famille pendant trois ans (dont celui de voter).

"Je trouvais ces peines paradoxales, puisque je dénonce justement l’impossibilité du peuple de s’exprimer", justifie le jeune homme. Tout en reconnaissant n’avoir aucun projet d’intégrer la fonction publique, il s’est ému de voir tout un secteur d’activité lui être fermé, "dans une région où l’emploi n’est pas abondant".

"Je déplore l’usage de la violence"

"Regrettez-vous ce geste ?" lui ont demandé les juges à plusieurs reprises. L’avocat général n'a d'ailleurs pas manqué de rappeler qu’à sa sortie du centre pénitentiaire de Valence, le jeune homme avait dit devant les caméras de BFMTV n’avoir aucun regret.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 50 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Raphaëlle Lavorel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Damien T., qui avait donné une gifle à Emmanuel Macron, jugé en appel à Grenoble le 28 septembre

EN BREF - L’homme qui avait donné une gifle au président de la République, en juin 2021 lors d’une visite de ce dernier dans la Lire plus

Indignation politique unanime en Isère suite à l'agression du président de la République
Indignation poli­tique una­nime en Isère suite à l’a­gres­sion du pré­sident de la République

  FLASH INFO — "Attaquer le Président de la République, c'est attaquer la République, c'est attaquer la démocratie, et c'est inacceptable". Ainsi réagit la députée Lire plus

Voitures de la police municipale de Grenoble © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
Violences contre des poli­ciers muni­ci­paux d’Échirolles sur la place Beaumarchais

  FLASH INFO – Les services de la Direction départementale de la Sécurité publique de l'Isère font état de violences contre des policiers municipaux d'Échirolles, Lire plus

Un nouveau rassemblement avait lieu ce mardi 26 avril 2022 à 18 heures devant l'hôtel de police de Grenoble pour exiger la libération des personnes interpellées. © Joël Kermabon, - Place Gre'net
Militants de l’Uni agres­sés à Grenoble : quatre per­sonnes convo­quées devant la jus­tice pour « vio­lences volon­taires en réunion »

FOCUS - Les gardes à vue des personnes suspectées d'agression envers des militants de l’Union nationale inter-universitaire (Uni) dans la nuit du 19 au 20 Lire plus

Emmanuel Macron en visite ce mardi à STMicroelectronics Crolles où une nou­velle usine créera plus de mille emplois

EN BREF - Emmanuel Macron se rendra en Isère, ce mardi 12 juillet 2022, pour visiter l'entreprise STMicroelectronics, à Crolles. Le fabricant franco-italien s'associe en Lire plus

Deux groupes, l'un de droite, l'autre de gauche s'affrontaient à coup de slogans devant le palais de justice ce Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Agression de mili­tants de l’Uni à Grenoble : 70 heures de tra­vail d’in­té­rêt géné­ral requis contre trois des quatre prévenus

REPORTAGE - Trois prévenus comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Grenoble ce jeudi 7 juillet 2022 pour avoir agressé trois militants de l’Union nationale inter-universitaire Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !