Sur le marché de Saint-Egrève, Frédéric Vergez, candidat de la gauche républicaine et sociale aux législatives 2022 sur la cinquième circonscription de l'Isère, et Françoise Lannoy, sa suppléante, vendredi 3 juin 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

« Je ne suis pas un para­chuté ! »: Frédéric Vergez, can­di­dat « légi­time » de la gauche répu­bli­caine et sociale sur la 5e cir­cons­crip­tion de l’Isère

« Je ne suis pas un para­chuté ! »: Frédéric Vergez, can­di­dat « légi­time » de la gauche répu­bli­caine et sociale sur la 5e cir­cons­crip­tion de l’Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Investi par la gauche républicaine et sociale sur la cinquième circonscription de l'Isère, Frédéric Vergez, 56 ans se pose en alternative à la candidate de la majorité présidentielle et au candidat Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), qu'il renvoie dos à dos. Chantre de la «souveraineté nationale» et du «progrès social», l'ancien élu municipal de Saint-Égrève s'estime plus légitime que ses rivaux en raison de son ancrage local et de son investissement de longue date pour son territoire.

Militant de la gauche républicaine et sociale, Frédéric Vergez, 56 ans, n'avait pas prévu de se présenter à ces élections législatives. Mais lorsque l'ancien élu de Saint-Egrève qu'il a été durant 18 ans a vu «le tableau» comme il dit, il s'est senti le devoir «d'y aller» pour proposer «une alternative» aux électeurs de la 5e circonscription de l'Isère.

«On ne pouvait pas laisser la circonscription à une candidature LREM [devenu Renaissance Ndlr] dont le parcours est à tout le moins sinueux et qui sera une députée Playmobil sans ancrage. Ni à un apparatchik Vert qui s'est présenté en 2015 à Montpellier et qui représente une alliance de circonstances !» explique ainsi Frédéric Vergez, sur un ton désapprobateur.

Une habitante, Frédéric Vergez, candidat de la gauche républicaine et sociale aux législatives 2022 sur la cinquième circonscription de l'Isère, et Françoise Lannoy, sa suppléante, vendredi 3 juin 2022, sur le marché de Saint-Egrève. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Une habitante, Frédéric Vergez, candidat de la gauche républicaine et sociale aux législatives 2022 sur la cinquième circonscription de l'Isère, et Françoise Lannoy, sa suppléante, vendredi 3 juin 2022, sur le marché de Saint-Egrève. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

«En politique, il faut avoir des repères, à partir de là, tout le reste en découle», poursuit Frédéric Vergez, doctement. Et pour ce qui le concerne, il se félicite d'avoir «les idées claires». «Je suis attaché à la République qui s'appuie sur la Nation, avec les mêmes droits et devoirs pour tous» déroule ainsi le candidat de la gauche républicaine.

Des valeurs que Jean-Luc Mélenchon a reniées, critique Frédéric Vergez. «J'ai voté Mélenchon en 2017, mais le Mélenchon 2022 a abandonné les idées républicaines et a dérivé sur la question communautariste. On l'a vu encore avec Piolle [Frédéric Vergez fait référence à l'autorisation du burkini promu par le maire de Grenoble dans les piscines, ndlr]».

La «question sociale» est une autre thématique qui guide l'engagement du candidat. Lequel prône une société au sein de laquelle «le travail paye et où les retraites permettent de vivre dignement. Soit tout l'inverse de ce que fait Macron», fustige Frédéric Vergez.

Frédéric Vergez : "Je suis un enfant du pays [...] qui n'a pas de plan de carrière"

Sa connaissance de la circonscription et de ses problématiques en font, selon lui, le mieux placé, pour représenter ses concitoyens à l'assemblée. «Le candidat Nupes [Nouvelle union populaire écologique et sociale,ndlr] est né à Saint-Martin-d'Uriage, mais est parti depuis longtemps. Secrétaire adjoint des verts, c'est un parachuté depuis Paris [...] Madame Jay[la candidate Renaissance Ndlr]? Oui elle connaît bien La Terrasse», se moque Frédéric Vergez.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 61 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Florence Jay, candidate de Renaissance sur la 5ème circonscription en Isère, son suppléant (à gauche) Ylan Montagnat, et Didier Rambaud, sénateur de l'Isère du Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Florence Jay, can­di­date Ensemble pour la majo­rité pré­si­den­tielle sur la 5e cir­cons­crip­tion de l’Isère : « Mon deuxième pré­nom, c’est la détermination »

FOCUS - Première adjointe à La Terrasse, Florence Jay, candidate Ensemble pour la majorité présidentielle sur la 5e circonscription de l'Isère, a défendu son projet Lire plus

Quentin Feres, candidat investi par Reconquête pour les législatives 2022 sur la cinquième circonscription de l'Isère. Il est aussi conseiller municipal de la majorité divers droite de Domène en Isère DR
Pas de can­di­dat LR sur la 5e circo de l’Isère : Quentin Feres investi par Reconquête s’au­to­pro­clame can­di­dat de « l’u­nion des droites »

FOCUS - C'est assez inattendu pour être souligné, la cinquième circonscription de l'Isère se retrouve sans candidat Les Républicains (LR) puisque Céline Burlet a déclaré Lire plus

En visite en Isère, ce mercredi 1er juin 2022, pour soutenir les candidats écologistes de la Nupes, Yannick Jadot s'est rendu à l'Alec, avec Cyrielle Chatelain, candidate dans la 2e circonscription, et son suppléant Alban Rosa, en présence d'Eric Piolle. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Législatives : Yannick Jadot en visite en Isère pour sou­te­nir les can­di­dats éco­lo­gistes de la Nupes, Cyrielle Chatelain et Jérémie Iordanoff

FOCUS - Yannick Jadot était en visite en Isère, ce mercredi 1er juin 2022, pour soutenir les candidats EELV de la Nupes aux législatives. Le Lire plus

Les candidats et suppléants de Lutte ouvrière dans les six circonscriptions du Sud-Isère (de la 1re à la 6e), ainsi que la candidate dans la 9e circonscription, Claude Detroyat (debout, deuxième en partant de la gauche). © Manuel Pavard - Place Gre'net
Législatives : Lutte ouvrière pré­sente ses can­di­dats en Isère pour défendre les inté­rêts des tra­vailleurs face à la classe des « para­sites capitalistes »

FOCUS - Lutte ouvrière a présenté, ce vendredi 20 mai 2022, ses candidats aux législatives dans les dix circonscriptions de l'Isère. Comme à chaque élection, Lire plus

Le Parti ouvrier indépendant démocratique présente trois candidatures "de rupture" aux législatives en Isère
Législatives en Isère : le Parti ouvrier indé­pen­dant démo­cra­tique pré­sente trois can­di­da­tures « de rupture »

FOCUS – Le POID, pour Parti ouvrier indépendant démocratique, compte lui aussi faire entendre sa voix dans le cadre des élections législatives. En Isère, ce Lire plus

Frédéric Vergez, Président de comité départemental de l'Isère - du MRC et de la GRS - © Sébastien Riglet - Place Gre'net
Municipales à Grenoble : le Mouvement Républicain et Citoyen se ral­lie au pro­jet « Grenoble Nouvel Air »

  EN BREF - La Gauche républicaine et socialiste, à laquelle appartient le Mouvement républicain et citoyen, se rallie au projet « Grenoble Nouvel Air » qui Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin