L'École du chat libre de Grenoble et agglomération en quête de bénévoles pour sa campagne de stérilisation

L’École du chat libre de Grenoble et agglo­mé­ra­tion en quête de béné­voles pour sa cam­pagne de stérilisation

L’École du chat libre de Grenoble et agglo­mé­ra­tion en quête de béné­voles pour sa cam­pagne de stérilisation

FIL INFO – L’École du chat libre de Grenoble et son agglo­mé­ra­tion lance sa cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion des chats errants après une pause hiver­nale de quelques mois. Objectif ? Empêcher une pro­li­fé­ra­tion pro­blé­ma­tique et faire en sorte que les cha­tons soient eux-mêmes sté­ri­li­sés et adop­tables. Mais l’as­so­cia­tion manque de bras pour cette acti­vité et lance un appel aux béné­voles en ce début d’année.

L’École du chat libre de Grenoble et son agglo­mé­ra­tion a besoin de bras. Et plus pré­ci­sé­ment de « veilleurs sani­taires ». C’est le nom que donne l’as­so­cia­tion aux béné­voles qui se chargent de par­ti­ci­per à sa cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion des chats errants. Une cam­pagne qui reprend en ce début d’an­née, après une pause hiver­nale. D’où un appel aux volon­taires lancé via les réseaux sociaux.

L'École du chat libre lance sa campagne de stérilisation des chats errants après une pause hivernale. © École du chat libre de Grenoble et agglomération

L’École du chat libre de Grenoble et son agglo­mé­ra­tion lance sa cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion des chats errants après une pause hiver­nale. © École du chat libre de Grenoble et agglomération

Certes, L’École du chat libre de Grenoble ne manquent pas de béné­voles. Ils sont entre 30 et 40 à l’heure actuelle, explique à Place Gre’net la pré­si­dente et fon­da­trice de l’as­so­cia­tion Marie-Noëlle Chanel. Mais ceux-ci sont plus impli­qués dans le nour­ris­sage des chats errants, qui seraient entre 600 et 700 sur l’ag­glo­mé­ra­tion. La cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion manque donc de can­di­dats. « La relève ne se bous­cule pas au por­tillon », écrit l’association.

Environ 450 chats sté­ri­li­sés en 2021

L’activité est pour­tant pri­mor­diale, insiste la pré­si­dente. « Les chattes sont en cha­leur vers février, elles trouvent un endroit pour faire les cha­tons, les gardent deux mois et demi… et au mois de mai, ils arrivent tous : la four­rière et les refuges sont pleins ! », explique Marie-Noëlle Chanel. Et le pro­blème ne fait que s’am­pli­fier quelques mois après, si des sté­ri­li­sa­tions ne sont pas réa­li­sées en amont.

Campagne de stérilisation. Les chatons nés de chats errants sont stérilisés et sociabilisés en vue d'être adoptés. © École du chat libre de Grenoble et agglomération

Les cha­tons nés de chats errants sont sté­ri­li­sés et socia­bi­li­sés en vue d’être adop­tés. © École du chat libre de Grenoble et agglomération

Le rôle des veilleurs sani­taires ? Sur la base de signa­le­ments, et après véri­fi­ca­tion que le chat concerné est bien un chat errant, les béné­voles se rendent sur place et pro­cèdent au « pié­geage » de l’a­ni­mal, évi­dem­ment sans vio­lence. Celui-ci est ensuite conduit chez un vété­ri­naire pour être sté­ri­lisé, puis ramené à l’en­droit où il a été cap­turé. Les cha­tons sont, pour leur part, sté­ri­li­sés et socia­bi­li­sés pour pou­voir être pro­po­sés à l’adoption.

Sur l’an­née 2021, l’École du chat libre a ainsi pro­cédé à la sté­ri­li­sa­tion de près de 450 chats et per­mis envi­ron 200 adop­tions, indique son vice-pré­sident Gino Lopez. Le tout avec le sou­tien finan­cier, direct ou direct, de la Métropole et de cer­taines com­munes, et d’as­so­cia­tions comme 30 mil­lions d’a­mis ou la Fondation Brigitte-Bardot. Plus les dons, défis­ca­li­sés à hau­teur de 66 %, et les adhé­sions des bénévoles.

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « L’École du chat libre de Grenoble et agglo­mé­ra­tion en quête de béné­voles pour sa cam­pagne de stérilisation »

  1. bon­jour monsieur,
    un très grand merci pour cette inté­res­sante infor­ma­tion. La sai­son des cha­tons va bien­tôt arri­vée et nous nous pré­pa­rons mora­le­ment et phy­si­que­ment à ces petits chats pour les sau­ver de la rue.
    Très cordialement
    Marie-Noëlle Chanel
    présidente

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Sandra Krief cosignataire d'une tribune appelant à prendre en compte le sort des animaux liminaires
Sandra Krief cosi­gna­taire d’une tri­bune appe­lant à prendre en compte le sort des ani­maux liminaires

FLASH INFO — "N’oubliez pas les animaux qui peuplent nos villes!". Tel est le message de la tribune publiée par L'Obs dimanche 13 février 2022, Lire plus

L'association Cosa Animalia en quête de bénévoles pour les chats et les pigeons de Grenoble
L’association Cosa Animalia en quête de béné­voles pour les chats et les pigeons de Grenoble

  FLASH INFO — L'association Cosa Animalia lance un appel à bénévoles. Fondée en 2003, la structure grenobloise se fixe pour mission de recueillir, soigner Lire plus

L'association Cosa Animalia en quête de bénévoles pour les chats et les pigeons de Grenoble
Voiron : le maire prend des mesures pour sté­ri­li­ser les chats errants… sous la pres­sion des associations

FOCUS - Les associations de protection animale Cosa Animalia et Cats ont lancé une pétition le 26 novembre dernier pour inciter le maire de Voiron, Julien Lire plus

Toxoplasma Gondii parasites toxoplasmose Grenoble
Toxoplasmose : des cher­cheurs gre­no­blois ont trouvé une alter­na­tive à l’ex­pé­ri­men­ta­tion sur les chats

  EN BREF – En cultivant in vitro les formes sexuées transmissibles du parasite de la toxoplasmose, des chercheurs grenoblois de l’Institut for Advanced Biosciences Lire plus

Chat perdu à Grenoble en juillet 2017. © Muriel Beaudoing - Placegrenet.fr
Alerte aux vols de chiens et chats dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Depuis quelques mois, les associations de protection des animaux signalent une recrudescence des vols de chiens et de chats dans la région grenobloise. Lire plus

Ronronthérapie : deux bars à chats ouvrent leurs portes à Grenoble
Ronronthérapie : deux bars à chats ouvrent leurs portes à Grenoble

FOCUS - Grenoble cèderait-elle à la vogue de la ronronthérapie ? Ce n'est pas un, mais deux bars à chats qui y font leur apparition, Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !