La Libre pensée de l'Isère défend auprès des députés la réhabilitation des "Fusillés pour l'exemple" de 14-18

La Libre pen­sée de l’Isère défend auprès des dépu­tés la réha­bi­li­ta­tion des « Fusillés pour l’exemple » de 14 – 18

La Libre pen­sée de l’Isère défend auprès des dépu­tés la réha­bi­li­ta­tion des « Fusillés pour l’exemple » de 14 – 18

FLASH INFO — Des hommes « vic­times d’un grave déni de jus­tice » et une France qui « s’ho­no­re­rait » en adop­tant « une loi de réha­bi­li­ta­tion col­lec­tive ». C’est ainsi que la fédé­ra­tion de l’Isère de la Libre Pensée pré­sente les « fusillés pour l’exemple » de 14 – 18, et la pro­po­si­tion de loi de réha­bi­li­ta­tion déposé par la France Insoumise. Une pro­po­si­tion que sou­tient la Libre pen­sée via un cour­rier adressé aux dépu­tés de l’Isère.

Durant la Grande guerre, envi­ron 700 sol­dats fran­çais furent fusillés pour « crimes mili­taires ». Et la plu­part, explique la France Insoumise, pour « aban­don de poste et refus d’obéissance en pré­sence de l’ennemi ». Un chiffre au demeu­rant pro­ba­ble­ment sous-éva­lué. Autant d’hommes « condam­nés à mort et fusillés ou exé­cu­tés sans juge­ment, pour le seul crime de n’avoir pas pu ou pas voulu sup­por­ter la vio­lence d’un conflit qui broyait par mil­lions les corps et les âme ».

En 1957, dans son film Les Sentiers de la gloire, Stanley Kubrick relatait le sort de fusillés pour l'exemple français en 1916. Le film dut attendre 1975 pour être projeté en France.

En 1957, dans son film Les Sentiers de la gloire, Stanley Kubrick rela­tait le sort de fusillés pour l’exemple fran­çais en 1916. Le film dut attendre 1975 pour être pro­jeté en France.

Ces « fusillés pour l’exemple » n’ont pu béné­fi­cier ni du droit à la défense, ni du droit au recours. « Ce n’était pas le souci d’une véri­table pro­cé­dure judi­ciaire qui gui­dait la hié­rar­chie mili­taire et le pou­voir exé­cu­tif, mais bien celui d’exercer […] un effet dis­sua­sif sur la troupe », écrivent les Insoumis. Au regard des exé­cu­tions pra­ti­quées en Allemagne ou en Angleterre, la France se dis­tingue de sur­croît par une « sévé­rité par­ti­cu­lière ».

Des réha­bi­li­ta­tions ont déjà été pro­non­cées, mais la situa­tion de 639 sol­dats demeure en attente. Depuis 20 ans, « 2000 conseils muni­ci­paux, 31 conseils dépar­te­men­taux […] et 6 conseils régio­naux ont adopté des réso­lu­tions deman­dant la réha­bi­li­ta­tion des Fusillés pour l’exemple », décrivent les Insoumis. Qui demandent donc la réha­bi­li­ta­tion des hommes, et l’ins­crip­tion de leurs noms sur les monu­ments aux morts. Les débats doivent se tenir le 13 janvier.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Voiron accueille le Congrès natio­nal de la Libre Pensée 2021 du mardi 24 au ven­dredi 27 août

FLASH INFO — Après Alizay dans l'Eure en 2019, puis un congrès virtuel en 2020, c'est Voiron qui accueille la Fédération nationale de la Libre Lire plus

PCF et France insou­mise s’al­lient pour les régio­nales… et lorgnent du côté des écologistes

  FOCUS — La France insoumise et le Parti communiste annoncent faire alliance pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, autour de la tête de liste Lire plus

En Isère, PCF, EELV ou France insou­mise demandent la fer­me­ture des appli­ca­tions de livraison

  FIL INFO – Les sections grenobloises des mouvements Ensemble, EELV, Génération.s, PCF et France insoumise demandent la fermeture des applications de livraison de type Lire plus

La militante France insoumise et élue de Grenoble Sonia Yassia dénonce dans une lettre interne la procédure de désignation des candidats FI grenoblois.
Une mili­tante reto­quée dénonce les méthodes de sélec­tion des can­di­dats de la France insou­mise à Grenoble

  FOCUS - Sonia Yassia n'apprécie pas le mode de désignation des candidats France insoumise destinés à figurer sur la liste Grenoble en commun. La militante Lire plus

La militante France insoumise et élue de Grenoble Sonia Yassia dénonce dans une lettre interne la procédure de désignation des candidats FI grenoblois.
Municipales : après son ral­lie­ment à Éric Piolle, la France insou­mise veut « ampli­fier le tra­vail fait depuis 2014 »

  FOCUS - Après leur ralliement au collectif Grenoble en commun d'Éric Piolle, les militants de la France insoumise ont organisé leur première conférence de Lire plus

Femmes voilées de dos. ©Muriel Beaudoing - PlaceGrenet.fr
“Marche contre l’is­la­mo­pho­bie” : « Nous sommes fiers que La France insou­mise ait appelé à y participer »

TRIBUNE LIBRE -  Deux militants de la France insoumise en Isère se disent fiers que leur mouvement ait appelé, à travers ses élu(e)s, à participer Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !