Le CEA et Aryballe engagés dans le projet de recherche Rose sur les troubles de l'odorat

Le CEA et Aryballe enga­gés dans le pro­jet de recherche Rose sur les troubles de l’odorat

Le CEA et Aryballe enga­gés dans le pro­jet de recherche Rose sur les troubles de l’odorat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO — Le CEA de Grenoble et la société gre­no­bloise Aryballe annoncent leur par­ti­ci­pa­tion au pro­jet de recherche Rose, dédié à l’aide aux per­sonnes souf­frant de perte d’o­do­rat. Un pro­jet qui réunit sept par­te­naires, financé à hau­teur de 3 mil­lions d’eu­ros par le pro­gramme Pathfinder Pilot d’Horizon 2020 du Conseil euro­péen de l’innovation.

« À la dif­fé­rence d’autres sys­tèmes sen­so­riels, il n’existe actuel­le­ment aucune tech­no­lo­gie avan­cée capable de res­tau­rer par­tiel­le­ment ou tota­le­ment le sens de l’o­do­rat », rap­pellent les par­te­naires. L’objectif du pro­jet est donc « de déve­lop­per une preuve de concept per­met­tant la concep­tion d’une pro­thèse olfac­tive minia­tu­ri­sée, com­bi­nant des cap­teurs d’o­deurs minia­tures et des sti­mu­la­teurs neu­ro­naux ».

Pionnière de "l'olfaction digitale", la société grenobloise Aryballe est partenaire du projet de recherche Rose à destination des patients souffrant de troubles de l'odorat. © Aryballe technologies

Pionnière de « l’ol­fac­tion digi­tale », la société gre­no­bloise Aryballe est par­te­naire du pro­jet de recherche Rose à des­ti­na­tion des patients souf­frant de troubles de l’o­do­rat. © Aryballe technologies

Les besoins sont réels. « La perte par­tielle ou totale de l’o­do­rat (hyposmie/anosmie) touche 20 % de la popu­la­tion mon­diale avec des effets néfastes sur la qua­lité de vie », décrivent ainsi les cher­cheurs. De plus, la Covid-19 a entraîné une perte olfac­tive chez une per­sonne posi­tive sur deux, et qui par­fois per­siste. La solu­tion sera ainsi tes­tée sur des patients atteintes de troubles de l’odorat.

Le pro­jet com­bine « la nano­tech­no­lo­gie, la micro­tech­no­lo­gie, la bio­tech­no­lo­gie, le design et la méca­nique, la neu­ro­chi­rur­gie, l’ol­fac­tion cli­nique, les neu­ros­ciences et la psy­cho­lo­gie cog­ni­tive ». Et pourra, concluent les par­te­naires, par­ti­ci­per au déve­lop­pe­ment « de nou­velles pos­si­bi­li­tés scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques pour la minia­tu­ri­sa­tion des cap­teurs d’af­fi­nité, utiles pour d’autres appli­ca­tions ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les organisateurs du Festival de géopolitique lancent un appel à contribution pour l'édition 2019 qui sera consacrée à la crise européenne.
Gem lance une Chaire de recherche consa­crée à la perte de l’o­do­rat (anos­mie)

« Sensibiliser les industriels et le grand public à l’anosmie [perte de l'odorat, ndlr], et à donner aux anosmiques des outils pour mieux vivre leur maladie ». Lire plus

Les trois présidents
Aryballe, BGene et Enerbee amé­nagent ensemble dans l’é­co­quar­tier Bouchayer-Viallet

  FOCUS – Trois start-up grenobloises, Aryballe, BGene et Enerbee, inauguraient, mardi 10 décembre, leurs locaux au cœur de Bouchayer-Viallet. Cette ancienne friche industrielle transformée en Lire plus

La start-up grenobloise Aryballe lève sept millions d'euros pour sa technologique d'olfaction digitale
La start-up gre­no­bloise Aryballe lève sept mil­lions d’eu­ros pour sa tech­no­lo­gique d’ol­fac­tion digitale

FLASH INFO — Le « pionnier de l’olfaction digitale » Aryballe clôture une levée de fonds de sept millions d'euros. L'entreprise grenobloise entend, avec cette somme, Lire plus

La start-up grenobloise Aryballe lève sept millions d'euros pour sa technologique d'olfaction digitale
La star­tup gre­no­bloise Aryballe Technologies lance la com­mer­cia­li­sa­tion d’un nez artificiel

FOCUS - Aryballe Technologies, startup grenobloise basée sur le campus d'innovation en micro-nanotechnologies Minatec, lance la phase de commercialisation de NeOse Pro, son nez artificiel. Lire plus

En Isère, un plan France Relance conséquent... et qui ne veut pas passer inaperçu
L’État met le paquet sur le plan France Relance en Isère… et le fait savoir

  FOCUS – Le plan France Relance n'a pas vocation à passer inaperçu. Après plusieurs annonces d'entreprises lauréates d'appels à projets, parfois de la bouche Lire plus

Plusieurs start-up iséroises spécialisées dans les technologies médicales ont réalisé d’importantes levées de fonds en 2016.
La filière isé­roise des tech­no­lo­gies médi­cales a levé plus de 22 mil­lions d’euros en 2016

Plusieurs jeunes pousses iséroises spécialisées dans les technologies médicales ont réalisé d’importantes levées de fonds cette année, dont deux en novembre, UroMems et Aryballe Technologies. Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin