Les organisateurs du Festival de géopolitique lancent un appel à contribution pour l'édition 2019 qui sera consacrée à la crise européenne.

Gem lance une Chaire de recherche consacrée à la perte de l’odorat (anosmie)

Gem lance une Chaire de recherche consacrée à la perte de l’odorat (anosmie)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

« Sensibiliser les industriels et le grand public à l’anosmie [perte de l’odorat, ndlr], et à donner aux anosmiques des outils pour mieux vivre leur maladie ». Tel est l’objectif de la nouvelle Chaire de recherche de Grenoble École de management (Gem) : Anosmie, rendre visible l’invisible. 

 

 

Animée par Vincent Mangematin, direc­teur scien­ti­fique de la Recherche de Gem, cette chaire sera lan­cée à l’oc­ca­sion d’une jour­née spé­ciale le lundi 20 mars 2017, de 8 heures 30 à 17 heures 30. Y témoi­gne­ront notam­ment Bernard Perroud, fon­da­teur de SOS anos­mie, et Michel Doriez, auteur du livre Je ne peux plus me sen­tir (Flammarion).

 

 

Une perte partielle ou totale de l’odorat qui peut mettre le malade en danger

 

L’anosmie, mala­die peu connue, consiste en une perte par­tielle ou totale de l’o­do­rat. 10 % de la popu­la­tion mon­diale en serait atteint, indique l’é­cole de mana­ge­ment. Moins consi­dé­rée que la perte de la vue ou de l’au­di­tion, l’a­nos­mie peut entraî­ner de grandes dif­fi­cul­tés rela­tion­nelles ainsi qu’a­li­men­taires. Elle met éga­le­ment le malade en dan­ger, dans son impos­si­bi­lité par exemple à sen­tir une fuite de gaz ou des éma­na­tion chimiques.

 

« Une des inten­tions des créa­teurs de la Chaire Anosmie, rendre visible l’in­vi­sible, c’est de trans­for­mer l’anosmie en cause, en don­nant à cette affec­tion un très large écho dans l’opinion », expliquent les ser­vices de Gem. Une volonté de sen­si­bi­li­ser le public à laquelle s’a­joute la sen­si­bi­li­sa­tion des industriels.

 

 

Aider les industriels à envisager des innovations appréciées des malades

 

« À tra­vers cette nou­velle chaire, notre idée est vrai­ment d’aider les indus­triels à envi­sa­ger des inno­va­tions qui seraient vrai­ment très appré­ciées par les anos­miques. Veulent-ils qu’on les aide à détec­ter des odeurs ? Ou s’accommodent-ils fina­le­ment de la mala­die ? Des inno­va­tions modestes feraient-elles le bon­heur des inté­res­sés ? », déclare ainsi Sylvain Colombero, ensei­gnant-cher­cheur à Grenoble École de management.

 

Parmi ces indus­triels figu­rera pro­ba­ble­ment l’en­tre­prise gre­no­bloise Aryballe Technologies, récom­pen­sée fin 2016 par les Trophées Bref Éco de l’in­no­va­tion pour son appa­reil bap­tisé NeOse, capable de mesu­rer et quan­ti­fier les odeurs.

 

Au-delà de pro­po­ser des tech­no­lo­gies aux malades, la chaire Anosmie, rendre visible l’in­vi­sible se fixe donc pour objec­tif de « com­prendre com­ment les anos­miques vivent vrai­ment la perte de leur odo­rat pour leur appor­ter une réponse adap­tée ». À cet effet, les cher­cheurs indiquent sou­hai­ter « créer une com­mu­nauté anos­mique pour entendre leurs expé­riences et échan­ger avec eux sur les pro­grès scien­ti­fiques ».

 

FM

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

ILL de Grenoble : l'institut fête ses 50 ans... et aborde l'avenir avec la promesse d'un milliard d'euros de fonds publics
L’ILL de Grenoble fête ses 50 ans… et aborde l’avenir avec la promesse d’un milliard d’euros de fonds publics

FIL INFO - L'Institut Laue-Langevin (ILL) de Grenoble célèbre les 50 ans du lancement de son réacteur. L'occasion de revenir sur son histoire... et de Lire plus

Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Frédérique Vidal en visite à Minatec pour soutenir la recherche sur les technologies quantiques

FLASH INFO - La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal est en déplacement à Grenoble ce jeudi 23 septembre Lire plus

L’institut MIAI Grenoble Alpes consacre trois jours à l’intelligence artificielle

  FLASH INFO – Les 3, 4 et 5 mai 2021 se tiendront les MIAI Days, organisés par l’Institut grenoblois interdisciplinaire en intelligence artificielle. Trois Lire plus

© Linksium
Douze nouveaux lauréats au Challenge Out Of Labs de l’agglomération grenobloise

  EN BREF - La 10e édition du challenge Out Of Labs (en dehors des laboratoires) a consacré douze lauréats dans la métropole grenobloise. Une Lire plus

Émilie Chalas signataire d'une tribune pour accélérer l'adoption de la loi sur l'IVG
Émilie Chalas salue la loi de programmation de la recherche et veut rassurer la communauté iséroise

  FLASH INFO – "Un signal fort de soutien en faveur de la recherche scientifique et technologique en France". C'est ainsi qu'Émilie Chalas salue, par Lire plus

Institut de biologie et de pathologie au CHU Grenoble-Alpes (Chuga). © Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Covid-19 : de nouvelles recherches débutent dans l’arc alpin portant sur des protocoles non médicamenteux

  EN BREF – Un programme de recherche de 200 000 euros vient d'être lancé dans l’arc alpin, impliquant les centres hospitaliers de Grenoble, Annecy Lire plus

Flash Info

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin