La start-up grenobloise Aryballe lève sept millions d'euros pour sa technologique d'olfaction digitale

La star­tup gre­no­bloise Aryballe Technologies lance la com­mer­cia­li­sa­tion d’un nez artificiel

La star­tup gre­no­bloise Aryballe Technologies lance la com­mer­cia­li­sa­tion d’un nez artificiel

FOCUS - Aryballe Technologies, startup grenobloise basée sur le campus d'innovation en micro-nanotechnologies Minatec, lance la phase de commercialisation de NeOse Pro, son nez artificiel. Cet instrument égale en performances olfactives celles du nez humain pour reconnaître les odeurs. De quoi susciter l’intérêt de l'industrie des arômes et des fragrances.

 

 

Aryballe Technologies, startup grenobloise lance NeOse Pro, son nez artificiel qui égale en performance le nez humain pour reconnaître les odeurs.

Delphine Pau, directrice financière et Tristan Rousselle, directeur général d'Aryballe Technologies, présentant un prototype de nez artificiel. © Pierre Jayet

« Notre ambition est de devenir la société de référence dans le domaine de l'olfaction digitale et de donner accès à cette technologie, y compris au grand public », explique Tristan Rousselle, directeur général de la startup grenobloise Aryballe* Technologies basée sur le campus d'innovation en micro-nanotechnologies Minatec du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergie alternatives (Cea).

 

Après trois ans de développement et une levée de fonds** de plus de 3 millions d’euros en 2016, celle-ci vient de lancer la commercialisation de son tout premier produit, NeOse Pro, un nez artificiel, portable et autonome. Très performant grâce à sa technologie de rupture intégrée – l'imagerie par résonance plasmonique de surface appliquée au gaz –, le dispositif est capable de reconnaître les odeurs comme un nez humain. Et ce, en moins d’une minute.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble annule la déclaration d'utilité publique accordée au projet Inspira sur Sablons et Salaise
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique accor­dée au pro­jet Inspira sur Sablons et Salaise

FLASH INFO - Après l'audience du 17 janvier 2023, le tribunal administratif de Grenoble a suivi l'avis de sa rapporteure générale et annulé la déclaration Lire plus

Grenoble : la colère des rive­rains face aux nui­sances cau­sées par le squat de la rue Antoine-Polotti

DÉCRYPTAGE - Depuis plusieurs années, des dizaines de Roms vivant dans des cabanons de fortune occupent un terrain privé situé rue Antoine-Polotti, à Grenoble. Touché Lire plus

Nouveau rassemblement devant le rectorat de Grenoble contre la baisse des moyens du collège Lucie-Aubrac... et d'autres établissements
Nouveau ras­sem­ble­ment à Grenoble contre la baisse des moyens du col­lège Lucie-Aubrac… et d’autres établissements

FOCUS - Alors que le collège Lucie-Aubrac continue de se battre contre la baisse annoncée de ses moyens à la rentrée de septembre 2023, d'autres Lire plus

Flash Info

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !