Les syndicats de la Ville de Grenoble dénoncent une "rupture de dialogue social" avec l'adjoint au Personnel

La Ville de Grenoble impose à contre­cœur à ses agents les 1607 heures de tra­vail annuelles

La Ville de Grenoble impose à contre­cœur à ses agents les 1607 heures de tra­vail annuelles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Le conseil municipal de la Ville de Grenoble a adopté, ce 13 décembre 2021, les modalités d'application de la loi de transformation de la fonction publique portant la durée annuelle de travail de ses agents à 1 607 heures. Ainsi, devront-ils travailler 28 heures supplémentaires par an à compter du 1er janvier 2022. La majorité, opposée à la loi, a estimé avoir trouvé un « compromis satisfaisant ». Elle a par ailleurs formulé un vœu demandant au gouvernement de réduire le temps de travail à 32 heures hebdomadaires.

« Nous sommes tous contre l'application des 1 607 heures par une augmentation du temps de travail et contre la suppression des acquis sociaux. » C'est ainsi que l'intersyndicale représentant les agents de la Ville de Grenoble en grève contre l'application de la loi de transformation de la fonction publique a ouvert le ban au début du conseil municipal de ce lundi 13 décembre 2021.

Grenoble adopte à contrecœur les 1607 heures de travail annuelles. Banderoles contre l'augmentation du temps de travail © Laure Gicquel - Place Gre'net

Banderole contre l'augmentation du temps de travail. © Laure Gicquel - Place Gre'net

En cause ? La délibération fixant les modalités d’application de la loi dite des 1 607 heures de travail6Soit 35 heures par semaineannuelles qui sera appliquée dès le 1er janvier 2022. Un texte très controversé, contre lequel les agents de la Ville de Grenoble bataillent depuis des mois, craignant devoir « travailler plus7Les agents de la Ville effectuent annuellement 1 579 heures de travail et gagner moins ».

« Ce gouvernement ne fait pas prévaloir l'intérêt général [...] quand il impose une loi qui va à l'encontre de la réduction du temps de travail observée depuis le XIXe siècle », a dénoncé Pierre Mériaux, adjoint au Personnel et porteur de la délibération. Néanmoins, « même si nous contestons le sens de cette loi, nous devons l'appliquer », a-t-il poursuivi. Non sans revenir sur les multiples réunions organisées avec les syndicats pour trouver un « compromis satisfaisant » afin de rendre l'application de la loi « la moins douloureuse possible ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 64 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grève à la Ville de Grenoble, ce lundi 13 décembre : des agents refusent de « tra­vailler plus et gagner moins »

FOCUS - Tandis que la Ville de Grenoble s'apprête à voter, ce lundi 13 décembre 2021, le passage à 1607 heures annuelles sans hausse de Lire plus

Les agents de Grenoble votent un mouvement de grève contre le passage aux 1607 heures annuelles
Les agents de Grenoble votent un mou­ve­ment de grève contre le pas­sage aux 1607 heures annuelles

FOCUS - De nombreux agents de la Ville de Grenoble ont participé à une assemblée générale devant la mairie, jeudi 16 septembre 2021 au matin. Lire plus

Bras-de-fer entre Métropole et syndicats sur le passage aux 1607 heures annuelles pour les agents
Bras-de-fer entre Métropole et syn­di­cats sur le pas­sage aux 1607 heures annuelles pour les agents

FOCUS - Bras-de-fer entre la Métropole de Grenoble et les syndicats sur une augmentation annoncée du volume horaire annuel des agents à compter du 1er Lire plus

Les agents métropolitains de Grenoble manifestent contre les 1607 de travail imposées sans compensations
Les agents de la Métropole de Grenoble mani­festent contre les 1607 de tra­vail impo­sées sans compensations

  FLASH INFO — Le parvis du siège de la Métropole de Grenoble était chargé vendredi 21 mai au matin. Outre le Collectif contre la Lire plus

Manifestation devant la Métropole contre l'augmentation du temps de travail © Laure Gicquel - Place Gre'net
Métropole de Grenoble : les agents mani­festent tou­jours contre l’aug­men­ta­tion du temps de travail

EN BREF - Les organisations syndicales de Grenoble-Alpes Métropole manifestaient, ce vendredi 22 octobre 2021, devant le conseil métropolitain. Leur but : obtenir la négociation Lire plus

Les syndicats de la Ville de Grenoble dénoncent une "rupture de dialogue social" avec l'adjoint au Personnel
Les syn­di­cats de la Ville de Grenoble dénoncent une « rup­ture de dia­logue social » avec l’ad­joint au Personnel

FOCUS - L'intersyndicale de la Ville de Grenoble adresse une lettre ouverte au maire Éric Piolle pour tirer à boulets rouges sur son adjoint au Lire plus

Flash Info

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

|

09/05

12h05

|

|

06/05

20h04

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin