Un marché de l'immobilier qui se porte bien en Isère, vante la Chambre des notaires

Un mar­ché de l’im­mo­bi­lier qui se porte bien en Isère, vante la Chambre des notaires

Un mar­ché de l’im­mo­bi­lier qui se porte bien en Isère, vante la Chambre des notaires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Chambre des notaires de l’Isère dresse un pre­mier bilan des ten­dances de l’im­mo­bi­lier sur l’Isère et Grenoble pour l’an­née 2021. Les ventes de mai­sons anciennes se portent ainsi bien dans la période post (ou presque) Covid, notam­ment sur le Nord-Isère où les Lyonnais se portent acqué­reurs. Tandis que les prix au mètre carré des appar­te­ments gre­no­blois remontent la pente.

Quelles ten­dances pour l’im­mo­bi­lier sur l’Isère en 2021 ? À l’oc­ca­sion de la Semaine natio­nale de l’im­mo­bi­lier du 13 au 17 décembre, Olivier Moine, pré­sident de la Chambre des notaires de l’Isère dresse un pre­mier bilan de la situa­tion sur le dépar­te­ment, au sor­tir (rela­tif) de la crise de la Covid-19. Les don­nées dis­po­nibles couvrent en effet la période du 1er sep­tembre 2020 au 31 août 2021.

La Semaine de l'immobilier propose salon virtuel et échanges avec des notaires par téléphone du 13 au 17 décembre.

La Semaine de l’im­mo­bi­lier pro­pose salon vir­tuel et échanges avec des notaires par télé­phone du 13 au 17 décembre. DR

Principal ensei­gne­ment : l’im­mo­bi­lier se porte bien en Isère. Et même très bien, pré­cise Olivier Moine. La mai­son indi­vi­duelle appa­raît comme le bien “vedette” du moment, avec une aug­men­ta­tion de 20 % du volume des ventes de mai­sons anciennes, pour dépas­ser les 10 000. L’appartement ancien demeure tou­te­fois une valeur phare, fort de plus de 12 500 ventes, avec un usage sou­vent différent.

Un Nord-Isère qui capte les acqué­reurs lyonnais

L’achat d’une mai­son sup­pose la volonté d’y vivre, et la situa­tion post-Covid pousse les acqué­reurs à opter pour des lieux de vie indi­vi­duels. À ce titre, le Nord-Isère appa­raît comme un ter­ri­toire très dyna­mique, note Olivier Moine. Et ceci grâce aux ache­teurs de la région lyon­naise, en quête de biens à proxi­mité des axes rou­tiers pour pou­voir se rendre au tra­vail. Sans oublier de bons réseaux Internet, pour le télétravail.

Olivier Moine, président de la Chambre des notaires de l'Isère. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Olivier Moine, pré­sident de la Chambre des notaires de l’Isère. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le neuf a, lui aussi, le vent en poupe. « Il y a une demande très forte des ter­rains à bâtir. Les construc­tions aug­mentent, et les acqué­reurs veulent lan­cer leurs pro­jets le plus vite pos­sible », observe Olivier Moine. Une situa­tion, en matière d’ac­qui­si­tions d’an­cien comme de neuf, qui laisse peu de place à la négo­cia­tion. « Les acqué­reurs sont obli­gés de se posi­tion­ner rapi­de­ment pour pou­voir ache­ter, » résume encore Olivier Moine.

Quid des prix ? Le prix de vente médian d’une mai­son ancienne sur l’Isère se fixe à 245 000 euros, soit 65 000 euros de plus que le natio­nal. Le ter­rain à bâtir est en moyenne de 90 000 euros, contre 59 300 au natio­nal. Pour les appar­te­ments, le prix médian au mètre carré de l’an­cien est de de 2 230 euros (2 610 au natio­nal), et de 3 570 pour le neuf (4 060 au natio­nal). Le tout, dans chaque cas, avec de fortes dis­pa­ri­tés selon les territoires.

Le prix des appar­te­ments en hausse sur Grenoble

À Grenoble, plus pré­ci­sé­ment, les prix des appar­te­ments reprennent du poil de la bête après une période de stag­na­tion, voire de baisse. En 5 ans, le prix au mètre carré médian d’un appar­te­ment ancien (2 380 euros) a ainsi gagné 10,7 %… et 4,4 % sur une seule année. Le prix médian des appar­te­ments neufs gagne aussi 5,1 % en une seule année sur Grenoble, pour se fixer à 4 180 euros le mètre carré.

L'immobilier se porte bien en Isère selon les notaires Évolution des prix au mètre carré pour les appartements anciens sur le département de l'Isère entre le 1er septembre 2020 et le 31 aout 2021. © Chambre des notaires de l'Isère

Évolution des prix au mètre carré pour les appar­te­ments anciens sur le dépar­te­ment de l’Isère entre le 1er sep­tembre 2020 et le 31 août 2021. © Chambre des notaires de l’Isère

Les mai­sons indi­vi­duelles à Grenoble sont chères, avec un prix médian de 349 600 euros, soit plus de 100 000 euros que le prix médian isé­rois. Le chiffre semble pour­tant abor­der une baisse. Après avoir aug­menté de 24,4 % sur cinq ans, il affiche une évo­lu­tion de – 1,7 % sur la der­nière année. La baisse est plus impor­tante encore pour les ter­rains à bâtir sur la région gre­no­bloise, avec – 6,3 % sur un an. Le prix médian demeure tout de même à 150 000 euros.

Qui achète en Isère ? En matière d’âge, le dépar­te­ment suit peu ou prou la ten­dance natio­nale. Les moins de 40 ans et les 40 – 60 ans repré­sentent ainsi la quasi tota­lité des acqué­reurs. L’Isère se démarque en revanche avec ses 52 % d’ac­qué­reurs issus d’un autre dépar­te­ment, contre… 28 % sur le natio­nal. Un chiffre très influencé par le Nord-Isère et les mas­sifs de mon­tagne, où les acqué­reurs viennent majo­ri­tai­re­ment d’autres territoires.

La hausse des DMTO en question

Quelles sont les consé­quences de l’aug­men­ta­tion des DMTO (droits de muta­tion à titre oné­reux) en Isère ? Le conseil dépar­te­men­tal a en effet annoncé la hausse de la taxe sur l’ac­qui­si­tion de biens immo­bi­liers, qui pas­sera de 3,8 à 4,5 % en milieu d’an­née 2022. « Ce n’est pas quelque chose de nature à remettre en cause le pro­jet immo­bi­lier », avait jus­ti­fié le vice-pré­sident aux Finances du Département, Julien Polat. 

Le Département a annoncé le passage des DMTO de 3,8 à 4,5 % lors de la présentation de son budget 2022. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le Département a annoncé le pas­sage des DMTO de 3,8 à 4,5 % lors de la pré­sen­ta­tion de son bud­get 2022. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Une opi­nion que semble par­ta­ger Olivier Moine. Qui rap­pelle que le Département de l’Isère figu­rait parmi les quatre der­niers à ne pas avoir aug­menté la DMTO. « Une per­sonne qui achète ne vient pas for­cé­ment dans un dépar­te­ment parce que la fis­ca­lité est plus réduite », juge le pré­sident de la Chambre des notaires.

Pour autant, ajoute-t-il, la hausse de la taxe n’est pas indo­lore pour l’a­che­teur. « Cela fait une aug­men­ta­tion de 700 euros par tranche de 100 000 euros, ce n’est pas neutre ! », estime Olivier Moine. Si le notaire accueille la nou­velle avec une cer­taine phi­lo­so­phie, il n’en consi­dère pas moins « qu’une fis­ca­lité avec un taux plus réduit était posi­tive ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Olivier Gonnet, nouveau président du Conseil régional des notaires de la cour d'appel de Grenoble
Olivier Gonnet, nou­veau pré­sident du Conseil régio­nal des notaires de la cour d’ap­pel de Grenoble : « Nous sommes débordés ! »

TROIS QUESTIONS À - Olivier Gonnet vient de prendre ses fonctions comme président du Conseil régional des notaires de la cour d’appel de Grenoble. Un Lire plus

Philippe Wüthrich dési­gné nou­veau pré­sident de la Chambre des notaires de l’Isère

FIL INFO – La Chambre des notaires de l'Isère a désigné son nouveau président. C'est le notaire de Rives Philippe Wüthrich qui prend les commandes Lire plus

Une-Bilan immobilier. © Corentin Libert
Transactions en hausse et prix en baisse dans l’ag­glo­mé­ra­tion en 2016, selon les notaires

FOCUS - Ce 25 janvier 2017, la chambre des notaires de l'Isère présentait les résultats de l'observatoire de l'immobilier. Avec un premier bilan de l'année Lire plus

Plaque d'un office notarial - Notaires de France Réforme des professions réglementées
Les notaires de l’Isère au café pour des consul­ta­tions gratuites

EN BREF - Les notaires de l'Isère participeront, le samedi 4 avril 2015, à la journée de consultation juridique gratuite dans plusieurs cafés du département. Lire plus

Plaque d'un office notarial - Notaires de France Réforme des professions réglementées
Réforme : les notaires sur le pied de guerre

FOCUS - Alors que le gouvernement envisage de mettre fin aux monopoles des professions réglementées, dont les notaires, ces derniers montent au créneau. Une mobilisation Lire plus

Budget 2022 du Département de l'Isère: prudence côté majorité, critiques côté opposition
Budget 2022 du Département de l’Isère : pru­dence côté majo­rité, cri­tiques côté opposition

FOCUS — Le Conseil départemental de l'Isère présente son budget 2022, premier budget de sa nouvelle mandature. Un budget "de reprise", annonce le président Jean-Pierre Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin