Les oppositions de gauche attaquent le budget 2022 de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Les élus éco­lo­gistes de la Région dénoncent les orien­ta­tions sécu­ri­taires impul­sées par Laurent Wauquiez

Les élus éco­lo­gistes de la Région dénoncent les orien­ta­tions sécu­ri­taires impul­sées par Laurent Wauquiez

FLASH INFO — « Brigades régio­nales de sécu­rité » ou « milices pri­vées dans les lycées » ? Par voie de com­mu­ni­qué, les élus d’op­po­si­tion à la Région du groupe « Les éco­lo­giques d’Auvergne-Rhône-Alpes » étrille les orien­ta­tions en matière de sécu­rité du pré­sident réélu Laurent Wauquiez. Et l’ac­cusent « d’ins­tru­men­ta­li­sa­tion » pour « pré­pa­rer déjà les élec­tions pré­si­den­tielles ».

Le prin­cipe de la bri­gade régio­nale de sécu­rité ? Une équipe, pos­si­ble­ment consti­tuée d’an­ciens poli­ciers ou gen­darmes, consti­tuée pour « inter­ve­nir dans les éta­blis­se­ments sco­laires, aux abords des lycées ou encore dans les trans­ports sco­laires ». Et ceci, explique la Région, pour mieux sécu­ri­ser les lycées (qui en font la demande) « face à la hausse des faits d’incivilités, d’agression et de har­cè­le­ment ».

Pour les écologistes, Laurent Wauquiez investit le terrain de la sécurité pour préparer les présidentielles de 2022 © Tim Buisson - Place Gre'net.

Pour les éco­lo­gistes, Laurent Wauquiez inves­tit le ter­rain de la sécu­rité pour pré­pa­rer les pré­si­den­tielles de 2022 © Tim Buisson – Place Gre’net.

« Pour Laurent Wauquiez, la jeu­nesse doit “se tenir sage” et sa prio­rité n’est abso­lu­ment pas de lui don­ner les condi­tions néces­saires à son éman­ci­pa­tion », rétorquent les éco­lo­gistes. Pour qui la prio­rité n’est pas une « milice régio­nale pour sur­veiller les ado­les­centes et les ado­les­cents ». Et d’ap­pe­ler à la réno­va­tion des lycées, à des « pro­jets péda­go­giques sti­mu­lants », ou encore à « l’é­du­ca­tion et à la pré­ven­tion que ce soit en matière de sexua­lité, de santé, d’é­ga­lité ».

Les oppo­sants n’ou­blient pas de dénon­cer encore le pro­jet de recon­nais­sance faciale dans les trains et les gares, déjà cri­ti­qué par la Fnaut. En rap­pe­lant qu’une telle dis­po­si­tion flirte avec la léga­lité et que des dis­po­si­tions pré­cé­dentes, par exemple à Nice ou Marseille, avaient été reto­quées par la jus­tice. « La sécu­rité ne sau­rait être ins­tru­men­ta­li­sée à des fins poli­ti­ciennes, elle ne peut se réduire à des fan­tasmes ultra-sécu­ri­taires », concluent-ils.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

Go Sport France, filiale du groupe grenoblois Go Sport, à son tour placée en redressement judiciaire le 1er février 2023
Go Sport France, filiale du groupe gre­no­blois Go Sport, à son tour pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le 1er février 2023

FLASH INFO - Après le groupe (grenoblois) Go Sport le jeudi 19 janvier 2023, c'est au tour de sa filiale Go Sport France d'être placée Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble annule la déclaration d'utilité publique accordée au projet Inspira sur Sablons et Salaise
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule la décla­ra­tion d’u­ti­lité publique accor­dée au pro­jet Inspira sur Sablons et Salaise

FLASH INFO - Après l'audience du 17 janvier 2023, le tribunal administratif de Grenoble a suivi l'avis de sa rapporteure générale et annulé la déclaration Lire plus

Flash Info

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !