Grenoble : l'impossible éradication du trafic de stupéfiant

Pour le procureur de Grenoble, « on n’éradiquera jamais le trafic de stupéfiants, on peut juste le rendre supportable »

Pour le procureur de Grenoble, « on n’éradiquera jamais le trafic de stupéfiants, on peut juste le rendre supportable »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIEN – En poste à Grenoble depuis janvier 2019, le procureur de la République Éric Vaillant a fait de la lutte contre le trafic de stupéfiants, avec les violences conjugales, un des axes majeurs de son travail à la tête du parquet. Mais avoue avoir abandonné l’idée d’éradiquer, même très localement, le manège des dealers.

Le 15 mai 2021, le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble a condamné trois jeunes qui, à Saint-Étienne de Saint-Geoirs, s’a­don­naient au tra­fic de stu­pé­fiants. L’aboutissement d’une enquête ayant per­mis de déman­te­ler un réseau de revente par­ti­cu­liè­re­ment actif au niveau local. À la clé, la sai­sie de plu­sieurs mil­liers d’euros, 300 grammes de can­na­bis, du maté­riel de condi­tion­ne­ment pour la revente, des télé­phones por­tables et un véhi­cule sus­pecté par les gen­darmes d’être uti­lisé pour le trafic.
Un dos­sier sym­bo­lique à plus d’un titre. D’abord parce qu’il illustre l’emprise du tra­fic de stu­pé­fiants qui, s’il n’a pas quitté les agglo­mé­ra­tions urbaines, a lar­ge­ment investi les cam­pagnes. Ensuite parce qu’a­vec des peines de deux à trois ans de pri­son ferme admi­nis­trées en com­pa­ru­tion immé­diate, assor­ties d’in­ter­dic­tions de séjour et d’a­mendes de plu­sieurs mil­liers d’eu­ros, le par­quet entend taper vite, si ce n’est fort. Tour d’ho­ri­zon avec son repré­sen­tant à Grenoble, le pro­cu­reur de la République Éric Vaillant.

« Je n’ai jamais vu une ville de cette taille aussi gangrénée et pourrie par le trafic de drogue que Grenoble », avait dit Jean-Yves Coquillat en 2017. Plus de deux ans après votre arrivée, partagez-vous son avis ?

Il est clair que le tra­fic de stu­pé­fiants est à un très haut niveau à Grenoble – il n’y a pas de doutes là-des­sus – mais comme à Nantes, Saint-Étienne ou Bordeaux, par exemple. Toutes les grandes villes sont concer­nées. Dans l’ag­glo­mé­ra­tion, on a iden­ti­fié 35 points de deal. C’est beau­coup et ils ont une forte activité.
La par­ti­cu­la­rité est qu’on est ici à l’é­cart de l’axe prin­ci­pal de tran­sit de la val­lée du Rhône. La grande route de tran­sit, c’est Lyon-val­lée du Rhône. Venir à Grenoble, c’est y venir spé­ci­fi­que­ment. Ici, quand on inter­cepte des véhi­cules de tra­fi­quants, on sait bien qu’ils viennent pour ali­men­ter le tra­fic local et on mesure que le mar­ché local de la drogue est important.

A‑t-on une idée du chiffre d’affaires généré par le trafic de stupéfiants dans l’agglomération ?

C’est très com­pli­qué à déter­mi­ner parce que si cela nous per­met d’a­voir une idée de l’am­pleur du tra­fic, cela ne nous sert pas de manière opé­ra­tion­nelle dans la lutte que l’on mène contre les tra­fi­quants. C’est pour ça qu’on se contente d’un ordre d’idée. En tout cas, le tra­fic est rému­né­ra­teur et les tra­fi­quants ne sont pas prêts à se pri­ver de tels revenus !

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 88 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Anne Auclair-Rabinovitch, présidente du Tribunal judiciaire de Grenoble et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Tribunal judiciaire de Grenoble : audience de rentrée sous le signe de l’optimisme malgré les problèmes d’effectif

FOCUS - L'audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble s'est déroulée en comité restreint dans une salle d'audience du palais de justice, vendredi Lire plus

Perron de l'hôtel de police de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Démantèlement d’un important trafic de stupéfiants et d’un point de deal dans le quartier du Lys rouge à Grenoble

EN BREF - Les brigades anti-criminalité et des stupéfiants de la Direction départementale de sécurité publique (DDSP) de l'Isère ont démantelé, le 17 janvier 2022, Lire plus

Six personnes condamnées en comparution immédiate pour trafic quartier Saint-Bruno à Grenoble
Six personnes condamnées en comparution immédiate pour trafic quartier Saint-Bruno à Grenoble

FLASH INFO — Un jugement qui "illustre la mobilisation du parquet et de la police de Grenoble pour lutter contre le trafic de stupéfiants", déclare Lire plus

Résidence Les portes de l'Ouest, avenue Rhin-et-Danube. DR
Grenoble : la police fait main basse sur une importante quantité de stupéfiants près du quartier Mistral

FLASH INFO - Les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l'Isère ont saisi, ce samedi 6 novembre 2021, une très Lire plus

Recel d'apologie du terrorisme
De la prison ferme pour des trafiquants de stupéfiants qui opéraient entre Voiron et la Thaïlande

FIL INFO - À l'issue de deux journées d'audience, les 27 et 28 septembre 2021, le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné le chef d'un Lire plus

Deux mises en examen après une agression entre membres de la communauté afghane à Échirolles et Seyssins
Grenoble : 4 ans, 2 ans et 8 mois de prison pour trois trafiquants de stupéfiants du quartier de l’Alma

FLASH INFO - Le tribunal correctionnel de Grenoble a jugé, ce 7 septembre 2021, trois trafiquants de stupéfiants du quartier de l'Alma à Grenoble. Et Lire plus

Flash Info

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin