Fête de l'Aïd : la préfecture définit les modalités d'abattage

Fête de l’Aïd : la préfecture de l’Isère met en garde les fidèles concernant les modalités d’abattage des animaux

Fête de l’Aïd : la préfecture de l’Isère met en garde les fidèles concernant les modalités d’abattage des animaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La fête de l’Aïd Al Adha (ou Aïd El Kebir) débute le 20 juillet 2021 et durera trois jours. Comme chaque année, la préfecture de l’Isère a précisé les modalités d’abattage et rappelé les bonnes règles d’hygiène.

Fête de l’Aïd1La fête musul­mane de l’Aïd implique le sacri­fice d’un ani­mal qui vise à célé­brer l’é­pi­sode mytho­lo­gique au cours duquel l’ange Gabriel aurait rem­placé le fils d’Ibrahim (Abraham pour les juifs et les chré­tiens) par un mou­ton, évi­tant ainsi son sacri­fice. Cette fête change de date tous les ans. oblige, la pré­fec­ture de l’Isère encadre l’abattage des ani­maux et leur trans­port. Cette année, le dis­po­si­tif de pro­tec­tion de la santé publique et de pré­ven­tion des infrac­tions en matière de pro­tec­tion ani­male est recon­duit jus­qu’au 7 août 2021.

Quatre sites d’abattage ouverts

Pour le dépar­te­ment de l’Isère, les sacri­fi­ca­teurs devront impé­ra­ti­ve­ment réser­ver un ani­mal auprès d’un des sites d’abattage agréés, dont l’abattoir per­ma­nent du Fontanil-Cornillon. Ou bien dans l’un des trois éta­blis­se­ments tem­po­raires répon­dant aux normes en vigueur, à savoir, chez Eric Martin à Roissard, Jérôme Jourdan à Savas-Mépin et la ferme Mabilon à la Chapelle-de-Surieu. Et la pré­fec­ture de rap­pe­ler que tenir un abat­toir clan­des­tin consti­tue un délit, avec poten­tiel­le­ment à la clé une peine d’emprisonnement de 6 mois et jus­qu’à 15 000 euros d’a­mende. « Il en est de même au cas de mise à dis­po­si­tion d’un lieu d’a­bat­tage non auto­risé par l’ad­mi­nis­tra­tion », insiste la préfecture.

Par ailleurs, les ani­maux pré­sen­tés dans les abat­toirs devront être accom­pa­gnés d’un docu­ment de cir­cu­la­tion, sachant que le trans­port d’es­pèces ovine, caprine et bovine demeure réservé aux pro­fes­sion­nels de l’é­le­vage, du négoce et du trans­ports des ani­maux. Enfin, le trans­port des bêtes dans des condi­tions non com­pa­tibles avec leur phy­sio­lo­gie ou cau­sant des souf­frances est pros­crit sous peine d’une amende de 750 euros.

Il reste tou­te­fois bien sûr pos­sible de s’ap­pro­vi­sion­ner en viande de mou­ton auprès de bou­che­ries spé­cia­li­sés et de cer­taines grandes surfaces.

Avec la crise sanitaire, le respect de l’hygiène d’autant plus demandé

Les condi­tions sani­taires liées au Covid 19 exigent plus que jamais une grande rigueur des consom­ma­teurs. Ces der­niers devront ainsi réser­ver leur ani­mal à l’a­vance et res­pec­ter l’ho­raire com­mu­ni­qué pour récu­pé­rer la viande. Pas de visite en famille pos­sible, par ailleurs. Seule une ou deux per­sonnes pour­ront se pré­sen­ter à l’a­bat­toir en limi­tant leur temps de pré­sence dans l’é­ta­blis­se­ment. Le tout, en res­pec­tant stric­te­ment les consignes sani­taires : port du masque, lavage de mains et dis­tan­cia­tion phy­sique. En outre, les jeux d’en­fants, buvettes et snacks ne seront pas auto­ri­sés sur les sites d’abattage.

En ce qui concerne la conser­va­tion de la viande, celle-ci devra être trans­por­tée rapi­de­ment, puis « rapi­de­ment reti­rée de son sac plas­tique pour évi­ter la conden­sa­tion », pré­cise la pré­fec­ture. Par ailleurs, « si elle a subi des tem­pé­ra­tures chaudes, il convient de la cuire rapi­de­ment pour stop­per la mul­ti­pli­ca­tion bac­té­rienne, » rappelle-t-elle.

Pour tout ren­sei­gne­ment com­plé­men­taire, prendre contact avec les forces de l’ordre ou les ser­vices vété­ri­naires de la direc­tion dépar­te­men­tale de la pro­tec­tion des popu­la­tions DDPP – ser­vice santé et pro­tec­tion ani­males à l’a­dresse mail : ddpp-​spae@​isere.​gouv.​fr

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Emma Venancie

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La préfecture de l'Isère rétablit l'obligation du port du masque sur certaines zones en extérieur
La préfecture de l’Isère rétablit l’obligation du port du masque sur certaines zones en extérieur

FLASH INFO — Après le masque dans les écoles, le port du masque en extérieur (sur certaines zones) est lui aussi de retour sur le Lire plus

Enfants afghans. © Pixabay
Comment les collectivités et associations grenobloises gèrent l’accueil des réfugiés afghans fuyant les talibans

DÉCRYPTAGE - Depuis la chute de Kaboul et le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan, le 15 août 2021, des centaines de réfugiés afghans Lire plus

La préfecture de l'Isère abroge l'obligation du port du masque en extérieur
La préfecture de l’Isère abroge l’obligation du port du masque en extérieur

FLASH INFO — La préfecture de l'Isère annonce un "allègement des mesures de lutte contre la circulation de la Covid-19 dans le département de l’Isère". Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Le tribunal administratif suspend le projet d’extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes

DÉCRYPTAGE - Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, ce lundi 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, Lire plus

Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre
Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre

FOCUS - Les Journées européennes du patrimoine s'ouvrent sur un nombre foisonnant de rendez-vous en Isère. Dans Grenoble et son agglomération comme sur l'ensemble du Lire plus

Succès pour les clauses sociales dans l'emploi en Isère en 2020 malgré la crise, salue la préfecture
Succès pour les clauses sociales dans l’emploi en Isère en 2020 malgré la crise, salue la préfecture

FLASH INFO — En 2020 en Isère, malgré une situation économique difficile du fait de la crise sanitaire, 827 personnes en difficulté d'accès à l'emploi Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin