Un entraineur du club de rugby de Voiron a été placé en détention provisoire, soupçonné d'agressions sexuelles sur au moins 5 adolescents.

Un entrai­neur du club de rugby de Voiron en déten­tion pro­vi­soire pour agres­sions sexuelles sur cinq adolescents

Un entrai­neur du club de rugby de Voiron en déten­tion pro­vi­soire pour agres­sions sexuelles sur cinq adolescents

FLASH INFO – Un édu­ca­teur spor­tif offi­ciant au club de rugby de Voiron a été mis en exa­men pour ten­ta­tive de viol et agres­sions sexuelles et a été placé en déten­tion provisoire.

Les faits se seraient dérou­lés au domi­cile du mis en cause ou à celui de son beau-père et non dans l’en­ceinte spor­tive du club de rugby de Voiron. DR

L’homme aujourd’­hui âgé de 25 ans est soup­çonné d’a­voir agressé cinq ado­les­cents âgés de 15 et 16 ans au moments des faits. Des faits qui se seraient dérou­lés de l’été 2018 à mai 2021, « chaque vic­time dénon­çant un seul fait à son pré­ju­dice et non des faits régu­liers », pré­cise le pro­cu­reur de la République de Grenoble Eric Vaillant, confir­mant une infor­ma­tion du Dauphiné Libéré.

Le mise en cause risque 20 ans de réclu­sion criminelle

C’est le 3 juin 2021 que les poli­ciers du com­mis­sa­riat de Voiron étaient avi­sés d’une poten­tielle agres­sion sexuelle subie en 2018. Depuis, les inves­ti­ga­tions des poli­ciers voi­ron­nais ont per­mis d’i­den­ti­fier quatre autres vic­times mais l’en­quête suit son cours.

Les faits se seraient dérou­lés dans le cadre de soi­rées alcoo­li­sées au domi­cile de l’en­trai­neur, ou de son beau-père et non dans l’en­ceinte du club spor­tif. Des faits que conteste, ou dont ne dit pas se sou­ve­nir le mis en cause, visi­ble­ment très alcoo­lisé lors de ces soirées.

Déféré devant le juge d’instruction le 11 juin, l’en­trai­neur risque 20 ans de réclu­sion criminelle.

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !