Actualité

Micro-algues des neiges. Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS

Des cher­cheurs gre­no­blois se lancent à la décou­verte des micro-algues des neiges en montagne

Des cher­cheurs gre­no­blois se lancent à la décou­verte des micro-algues des neiges en montagne

FLASH INFO – En mon­tagne, la neige abrite des espèces de micro-algues encore incon­nues. En éta­blis­sant la pre­mière carte de leur dis­tri­bu­tion en fonc­tion de l’altitude, les cher­cheurs de trois labo­ra­toires1Les trois labo­ra­toires impli­qués sont : les labo­ra­toires de phy­sio­lo­gie cel­lu­laire et végé­tale (CNRS/CEA/INRAE/Université Grenoble Alpes) et d’é­co­lo­gie alpine (CNRS/UGA/USMB). Auxquels s’a­joute le Jardin du Lautaret : décou­verte et sciences (CNRS/UGA). du consor­tium gre­no­blois Alpalga2Le consor­tium Alpalga regroupe des cher­cheurs et cher­cheuses de 5 uni­tés du CNRS Alpes. A savoir, le labo­ra­toire de phy­sio­lo­gie cel­lu­laire et végé­tale (LPCV : CNRS/CEA/INRAE/UGA) et d’é­co­lo­gie alpine (LECA : CNRS/UGA/USMB). Ainsi que le labo­ra­toire du Jardin du Lautaret : décou­verte et sciences (CNRS/UGA). Sans oublier l’Institut des géos­ciences de l’en­vi­ron­ne­ment (IGE : CNRS/IRD/Grenoble INP/UGA). Et aussi le centre d’étude de la neige du Centre natio­nal de recherches météo­ro­lo­giques (Météo-France/CNRS). viennent de poser le pre­mier jalon de l’étude scien­ti­fique de ces micro-algues des neiges.

L’objectif au final ? Mieux faire connaître et pro­té­ger cet éco­sys­tème mys­té­rieux autant que menacé par le chan­ge­ment cli­ma­tique. La revue Frontiers in Plant Science a, le 7 juin der­nier, publié cette car­to­gra­phie obte­nue en pré­le­vant de l’ADN sur cinq sites alpins. Résultat ? Les micro-algues des neiges pré­sentent une répar­ti­tion en fonc­tion de l’altitude. Ce, à l’instar des her­ba­cées et des essences d’arbres dont l’étagement en mon­tagne est en revanche bien connu.

Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS

Prélèvement de micro-algues dans des neiges cou­vertes de « sang des gla­ciers ». © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS

Ainsi, les micro-algues vertes du genre Symbiochloris ne vivent qu’aux alti­tudes infé­rieures à 1 500 mètres. Quant aux micro-algues du genre Sanguina capables de colo­rer la neige, elles ne sont retrou­vées qu’à par­tir de 2 000 mètres d’al­ti­tude. Ce sont elles qui, à la fin du prin­temps et au grand éton­ne­ment des ran­don­neurs de pas­sage, teintent de nuances d’ocre, d’orange ou de rouge les éten­dues de neige d’ordinaire imma­cu­lées. Surnommée « sang des gla­ciers », cette colo­ra­tion résulte de la forte mul­ti­pli­ca­tion ponc­tuelle, éga­le­ment appe­lée « bloom », de ces petits êtres vivants des neiges.

Explorer les détails secrets de la vie des micro-algues des neiges

Hors ces mani­fes­ta­tions spec­ta­cu­laires où leur pré­sence devient visible, les micro-algues des neiges four­millent en toute dis­cré­tion dans les « océans blancs » des alti­tudes. En explo­rant les détails secrets de la vie et de l’organisation de ces com­mu­nau­tés micro­sco­piques des mon­tagnes, les scien­ti­fiques espèrent répondre à des ques­tions fondamentales.

« Quelles sont toutes les espèces de micro-algues peu­plant la neige ? Comment ces orga­nismes résistent-ils à des tem­pé­ra­tures et un enso­leille­ment aussi extrêmes ? Le réchauf­fe­ment cli­ma­tique favo­rise-t-il les blooms ? Quel est l’effet des blooms sur la fonte des neiges ? », énu­mèrent-ils.

Pour ce faire, le consor­tium Alpalga compte s’appuyer sur l’organisation et la mutua­li­sa­tion des efforts de recherche sur ces micro-algues. Et il a déjà reçu le sou­tien de l’Agence natio­nale de la recherche et de la Kilian Jornet Foundation.

Véronique Magnin

1 Les trois labo­ra­toires impli­qués sont : les labo­ra­toires de phy­sio­lo­gie cel­lu­laire et végé­tale (CNRS/CEA/INRAE/Université Grenoble Alpes) et d’é­co­lo­gie alpine (CNRS/UGA/USMB). Auxquels s’a­joute le Jardin du Lautaret : décou­verte et sciences (CNRS/UGA).

2 Le consor­tium Alpalga regroupe des cher­cheurs et cher­cheuses de 5 uni­tés du CNRS Alpes. A savoir, le labo­ra­toire de phy­sio­lo­gie cel­lu­laire et végé­tale (LPCV : CNRS/CEA/INRAE/UGA) et d’é­co­lo­gie alpine (LECA : CNRS/UGA/USMB). Ainsi que le labo­ra­toire du Jardin du Lautaret : décou­verte et sciences (CNRS/UGA). Sans oublier l’Institut des géos­ciences de l’en­vi­ron­ne­ment (IGE : CNRS/IRD/Grenoble INP/UGA). Et aussi le centre d’étude de la neige du Centre natio­nal de recherches météo­ro­lo­giques (Météo-France/CNRS).

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble : sept nou­veaux bus élec­triques mis en cir­cu­la­tion sur les lignes C3 et C4 du réseau M Tag

FOCUS - Le Smmag et M Tag ont présenté, lundi 22 avril 2024, au dépôt d'Eybens, les sept nouveaux bus électriques mis en circulation prochainement Lire plus

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Élections euro­péennes : le Parti ani­ma­liste tient son second mee­ting de cam­pagne à Grenoble

FLASH INFO - Le Parti animaliste annonce la tenue à Grenoble de son second meeting électoral dans le cadre des élections européennes. Un mois après Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

M’Hamed Benharouga, Nathalie Levrat, Michel Vendra et Antoine Aufragne (Just). © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Ville de Sassenage s’al­lie à Just pour mettre en place une mutuelle communale

FOCUS - La Ville de Sassenage a signé une convention avec la mutuelle Just pour la mise en place d'une mutuelle communale, afin de permettre Lire plus

Flash Info

|

21/04

20h48

|

|

21/04

18h12

|

|

19/04

20h52

|

|

19/04

20h24

|

|

18/04

17h28

|

|

17/04

23h47

|

|

17/04

15h53

|

|

17/04

12h58

|

|

17/04

0h06

|

|

16/04

19h57

|

Les plus lus

Culture| Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

Société| Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

Politique| Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

Agenda

Je partage !