Le bidonville de la rue Jean Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net

Bidonville Jean-Macé à Grenoble : les rive­rains, excé­dés, sortent du silence face à l’i­ner­tie des pou­voirs publics

Bidonville Jean-Macé à Grenoble : les rive­rains, excé­dés, sortent du silence face à l’i­ner­tie des pou­voirs publics

DECRYPTAGE – Depuis plusieurs mois, un bidonville s'est formé au niveau de la rue Jean-Macé, dans le quartier de la gare à Grenoble. Plus de 120 personnes originaires de Roumanie vivent sur place dans une extrême précarité. Entre nuisances sonores, prostitution et conditions d'hygiène dégradées, les riverains sont quant à eux excédés.

 

 

Squat du site Jean-Macé

Le squat du site Jean-Macé © Julie Callendret - Place Gre'net

"Nous sommes ignorés, lâche un des riverains du bidonville constitué au niveau du 29 rue Jean-Macé, dans le quartier de la gare à Grenoble. Le squat a peu à peu pris de l'ampleur et regroupe désormais plus de 120 personnes.

 

"Il n'y a aucune considération pour nous", déplore cet habitant du quartier. Face à la situation, une trentaine de riverains se sont donc rassemblés au sein du collectif Squat Jean-Macé afin d'interpeller les pouvoirs publics.

 

Fabrice* nous invite sur la terrasse commune de son immeuble afin de nous montrer les désagréments qu'il subit depuis plusieurs mois. On entre par la rue Émile-Gueymard, côté gare. Avec son fils, il s'occupe des jardinières où poussent des salades bien alignées. Juste derrière, en contrebas, on aperçoit la cour du bidonville. Et, surtout, une multitude de déchets sur les toits. Des pneus, des roues de vélos ou encore des jouets d'enfants en plastique.

 

Le bidonville de la rue Jean Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le bidonville de la rue Jean-Macé. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Les occupants ont fabriqué des portes pour entrer dans les garages, qui servent désormais de logements. "C'est une situation difficile à expliquer à un adolescent, je peux vous le dire", glisse Fabrice dont le balcon, comme celui de ses voisins, surplombe la cour squattée.

 

 

Un cadre de vie dégradé pour les riverains depuis la fin 2020

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 81 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF : La colère de la MJC - Théâtre Prémol
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Rassemblement contre la tansphobie, le dimanche 26 mai 2024 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus de 150 per­sonnes ont par­ti­cipé à un ras­sem­ble­ment contre la transphobie

FOCUS - À l'appel du mouvement Contre offensive trans 38 et d'autres associations et collectifs, près de 150 personnes se sont rassemblées rue Félix-Poulat, dimanche Lire plus

Jeudi 23 mai 2024, des représentants de la Métropole et de la Ville de Grenoble visitaient les locaux de l'association Ça déménage. © Joël Kermabon - Place Gre'net
L’association gre­no­bloise Ça démé­nage qui aide les vic­times de vio­lences à quit­ter leur conjoint s’ins­talle à Sassenage

FOCUS - Aider les femmes victimes de violences conjugales à partir de chez elles et leur fournir au maximum ce dont elles ont besoin pour Lire plus

Après restauration, la chapelle Saint-Paul-de-Beauvert à Grenoble rouvre ses portes aux fidèles
Après res­tau­ra­tion, la cha­pelle Saint-Paul-de-Beauvert à Grenoble a rou­vert ses portes aux fidèles

FLASH INFO - La chapelle Saint-Paul-de-Beauvert, avenue Léon-Blum à Grenoble, a rouvert ses portes le samedi 18 mai 2024, après des travaux de restauration menés Lire plus

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !