Covid-19 : un bus de dépistage circule dans trois quartiers prioritaires de Grenoble

Covid-19 : un bus de dépistage circule dans trois quartiers prioritaires de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Afin de limiter la propagation du virus, la Ville de Grenoble met en place un bus de dépistage et d’info Covid. Jusqu’à mi-juillet 2021, il passera chaque semaine dans trois quartiers identifiés comme prioritaires : Village olympique, Teisseire-Abbaye et Mistral.

 

 

Aller « à la ren­contre des habi­tants au plus près de chez eux ». Tel est l’objectif que se fixe la Ville de Grenoble dans sa cam­pagne de lutte contre la pro­pa­ga­tion du coro­na­vi­rus. Depuis ce mardi 25 mai 2021, un bus de dépis­tage et d’info Covid se déplace ainsi dans trois quar­tiers prio­ri­taires de la ville où les labo­ra­toires sont peu pré­sents. Et ce jusqu’à mi-juillet.

 

Le bus de dépistage devant la MDH Anatole France

Le bus de dépis­tage devant la MDH Anatole France. © Julie Callendret – Place Gre’net

 

Le bus sta­tionne un jour par semaine, de 7 heures à 14 heures, dans cha­cun des trois sec­teurs iden­ti­fiés comme prio­ri­taires. Il est pré­sent le lundi à Village olym­pique, devant la poste et la Maison des habi­tants (MDH) Prémol. Le mardi, il se gare place Salvador-Allende, devant la MDH Teisseire. Enfin, le bus de dépis­tage s’arrête tous les mer­cre­dis à Mistral, devant le gym­nase Ampère et la MDH Anatole France.

 

Infirmière et aide-soignantes dans le bus de dépistage

Infirmières, aide-soi­gnantes et média­trices en santé accom­pagnent les habi­tants. © Julie Callendret – Place Gre’net

À bord du bus, un dépis­tage PCR gra­tuit est pro­posé à toute per­sonne ayant des droits ouverts, que ce soit via l’as­su­rance mala­die ou l’aide médi­cale de l’État (AME) à des­ti­na­tion des étran­gers en situa­tion irré­gu­lière.

 

Les résul­tats des tests sont acces­sibles le len­de­main, sur inter­net mais aussi lors de per­ma­nences santé dans les Maisons des habitants.

 

Un binôme infir­mières-média­trices en santé accom­pagne les habi­tants. Il leur indique la démarche à suivre en fonc­tion du résul­tat du test, mais aussi les aide à la prise de ren­dez-vous pour la vac­ci­na­tion et leur donne des infor­ma­tions sur la Covid-19. Les média­trices sont éga­le­ment là pour four­nir des infor­ma­tions plus glo­bales sur les droits et la santé.

 

 

Le bus de dépistage à Mistral ce mercredi 26 mai 2021

 

Ce mer­credi, le bus de dépis­tage sta­tion­nait pour la pre­mière fois dans le quar­tier Mistral. La veille, il s’était rendu à Teisseire en inau­gu­ra­tion du dispositif.

 

Une aide-soignante réalise un test PCR dans le bus de dépistage

Une aide-soi­gnante réa­lise un test PCR dans le bus de dépis­tage. © Julie Callendret – Place Gre’net

Aux alen­tours de 10 h 30, douze tests avaient été réa­li­sés par l’infirmière et les deux aide-soi­gnantes réqui­si­tion­nées. « C’est la pre­mière fois qu’on fait ça dans ce sec­teur. Il faut le temps que l’info cir­cule », esti­mait l’une d’elles.

 

Les per­sonnes venues se faire tes­ter ? « Des enfants, des per­sonnes âgées… C’est très varié. »

 

Dans le col­lège Aimé Césaire, tout près de la MDH Anatole-France, une classe a récem­ment été fer­mée en rai­son d’un cas de Covid-19. « Le bus de dépis­tage va per­mettre aux parents d’élèves de se faire dépis­ter faci­le­ment », s’est réjouie la média­trice en santé pré­sente pour l’occasion.

 

 

La Ville de Grenoble et son CCAS veulent accompagner les habitants les plus isolés

 

Face au virus, la Ville de Grenoble veut inter­ve­nir en prio­rité « auprès des habi­tants les plus fra­giles et iso­lés ». À la fin du mois de mars, elle avait mené, avec son CCAS et le CHU Grenoble-Alpes, une cam­pagne de vac­ci­na­tion à domi­cile pour les per­sonnes en grande vul­né­ra­bi­lité ou sans pos­si­bi­lité de se dépla­cer. Ce qui avait per­mis de pro­cé­der à vingt vaccinations.

 

La mise en place du bus de dépis­tage et d’info Covid s’inscrit dans la conti­nuité de cette démarche qui vise à ren­for­cer et faci­li­ter le dépis­tage et la vac­ci­na­tion. Deux axes essen­tiels à ses yeux pour lut­ter contre la pro­pa­ga­tion du virus.

 

Julie Callendret

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JCal

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Franck Longo, maire de Fontaine, lors de sa prise de parole pendant le rassemblement contre la fermeture du pont Esclangon. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fermeture du pont Esclangon : les élus de Fontaine « tous sur le pont » mais la Ville de Grenoble campe sur ses positions

REPORTAGE VIDÉO - La polémique entre la Ville de Fontaine, la Métropole et la Ville de Grenoble au sujet de la fermeture du pont Esclangon Lire plus

Fermeture du pont Esclangon: Fontaine appelle à manifester contre le "mépris des élus grenoblois"
Fermeture du pont Esclangon : Fontaine appelle à manifester contre le « mépris des élus grenoblois »

FLASH INFO — Les municipalités de Grenoble et de Fontaine sur le point de couper les ponts, au sens littéral du terme? Alors que la Lire plus

Des représentants du Collectif Île Verte devant la parcelle située quai Jongkind. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Construction à Île Verte : la Ville de Grenoble dit soutenir les riverains mais ne pas pouvoir « outrepasser le droit »

EN BREF - Nouvel épisode dans la lutte d'un collectif de riverains du quartier Île Verte de Grenoble contre un projet de construction jugé démesuré Lire plus

Inauguration de la maternelle Ampère © Laure Gicquel - Place Gre'net
Plan école de la Ville de Grenoble : l’école maternelle Ampère vient d’être inaugurée

FIL INFO - L'inauguration de l'école maternelle Ampère, rénovée dans le cadre du Plan école de la Ville de Grenoble, se tenait ce vendredi 15 octobre. Celle-ci, Lire plus

Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation
Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation

FOCUS - Grenoble Capitale verte européenne 2022 dispose à présent de son propre site Internet et lance une campagne de communication, à quelques mois du Lire plus

Pour l'Ades, Grenoble ne doit pas 1,5 million à la Métro.
La Ville doit-elle 1,5 million d’euros à la Métro ? L’Ades dénonce une « instrumentalisation politicienne »

FOCUS - La Ville de Grenoble doit-elle 1,5 million d'euros à la Métropole? Alors que des échanges acrimonieux ont eu lieu sur la question au Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin