Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés peine à redescendre à quelques jours du déconfinement

sep article

 

FLASH INFO – Alors que la France est sur le point d’achever son troisième confinement en un an, les hospitalisations pour cause de Covid-19 restent élevées, avec 259 patients Sur le territoire grenoblois. Du côté de la vaccination, si le nombre de créneaux disponibles augmente, ils peinent à trouver preneurs.

 

À quelques jours du décon­fi­ne­ment la situa­tion sani­taire reste pré­oc­cu­pante. Sur le ter­ri­toire gre­no­blois, 259 per­sonnes sont hos­pi­ta­li­sées sur le ter­ri­toire dont 69 en soins cri­tiques. Des chiffres très légè­re­ment en baisse. Au 14 avril 2021, 280 patients étaient en effet hos­pi­ta­li­sés, dont 71 en soins cri­tiques. Les mesures prises par le gou­ver­ne­ment peinent ainsi à faire redes­cendre les courbes. Qui risquent de repar­tir à la hausse avec la réou­ver­ture des écoles.

 

Au 25 avril 2021, 259 patients étaient hospitalisés en Isère à cause de la Covid-19. DR

Au 25 avril 2021, 259 patients étaient hos­pi­ta­li­sés en Isère à cause de la Covid-19. DR

 

Dans le détail, le centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble Alpes (Chuga) accueille 189 patients, dont 32 en réani­ma­tion et 17 en soins conti­nus. De son côté, le groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste (GHM) en soigne cin­quante, dont six en soins conti­nus. La cli­nique Belledonne prend, quant à elle, en charge quinze patients atteints de la Covid-19 dont onze en réani­ma­tion et trois en soins conti­nus. Enfin, la cli­nique des Cèdres en accueille cinq.

 

« Nous demeu­rons donc sur un pla­teau par­ti­cu­liè­re­ment élevé au regard des pré­cé­dentes vagues, pla­teau qui a signi­fi­ca­ti­ve­ment aug­menté ces der­nières semaines par rap­port aux mois de février et de mars », explique le Chuga dans un com­mu­ni­qué.

 

 

Des créneaux de vaccination supplémentaires

 

La vac­ci­na­tion se pour­suit, quant à elle, en Isère. Le centre de vac­ci­na­tion à fort flux situé à Alpexpo à Grenoble peut désor­mais vac­ci­ner 2 600 per­sonnes par jour. À Voiron, le centre de vac­ci­na­tion peut, pour sa part, admi­nis­trer jus­qu’à 500 doses par jour… à condi­tion que les cré­neaux se rem­plissent. À noter, les vac­ci­na­tions ne sont pos­sibles dans ces deux centres qu’avec un vac­cin ARN, c’est-à-dire Pfizer/BioNTech ou Moderna. Et avec une prise de ren­dez-vous sur Keldoc.fr.

 

Dans ces deux centres, la vac­ci­na­tion est pour le moment ouverte aux plus de 60 ans, aux per­sonnes vul­né­rables de plus de 50 ans, aux femmes enceintes et aux pro­fes­sion­nels de santé. Les plus de 55 ans de cer­taines caté­go­ries pro­fes­sion­nelles peuvent éga­le­ment se faire vac­ci­ner en s’ins­cri­vant sur le site du Sdis 38.

 

Tim Buisson

 

commentez lire les commentaires
1184 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.