Manifestation pour « une vraie loi climat » à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Plusieurs mil­liers de per­sonnes ont mani­festé pour « une vraie loi cli­mat » ce dimanche 28 mars à Grenoble

Plusieurs mil­liers de per­sonnes ont mani­festé pour « une vraie loi cli­mat » ce dimanche 28 mars à Grenoble

 

REPORTAGE VIDÉO - Près de 5 000 personnes selon les organisateurs – 2 000 pour la police – ont manifesté pour « une vraie loi climat » ce dimanche 28 mars 2021 à Grenoble. Alors que l'examen du projet de loi “Climat et résilience” débute ce lundi à l'Assemblée nationale, les manifestants ont réclamé la révision d'un projet jugé « trop peu ambitieux ». Et déploré l'absence ou la modification de la plupart des 149 propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat.

 

 

Manifestation pour « une vraie loi climat » à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Manifestation pour « une vraie loi climat » à Grenoble ce 28 mars 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Ce dimanche 28 mars, les préparatifs pour la marche « pour une vraie loi climat » organisée par le collectif Citoyens pour le climat Grenoble et Alternatiba-ANV Cop21Grenoble allaient bon train devant la gare de Grenoble. À partir de midi, l'atelier pancartes mis à disposition par l'organisation fonctionnait à plein, tandis que certains se restauraient grâce à une baraque à frites vélo-tractée.

 

À 14 h 30, ils étaient ainsi près de 5 000 selon l'organisation – 2 000 pour la police – à défiler dans les rues de Grenoble jusqu'à la place de Verdun. Une mobilisation nationale soutenue par 430 organisations – un record – et suivie par plus de 110 000 personnes dans plus de 180 villes.

 

 

Un texte de loi jugé peu respectueux des propositions de la Convention citoyenne pour le climat

 

En cause, « l'irrespect dont a fait preuve le gouvernement face aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) ». Les manifestants exhortent ainsi les députés à adopter « une vraie loi climat à la hauteur du travail de la CCC », face au projet de loi “Climat et résilience” du gouvernement.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Un texte jugé « trop peu ambitieux », qui « ne permettrait pas à la France de tenir ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES) ». Un constat d'autant plus inquiétant que les scientifiques recommandent de réduire de 65 % les GES. Et que la justice vient de reconnaître l’inaction climatique de l’État français comme une faute.

 

 

Un projet de loi très contesté discuté ce lundi à l'Assemblée nationale

 

Alors que l'examen de ce projet de loi très contesté débute ce lundi 29 mars devant l'Assemblée nationale, les défenseurs du climat reprochent notamment à Emmanuel Macron de n'avoir pas « repris sans filtre », comme il l'avait promis, les 149 mesures préconisées par la CCC.

 

 

Le sujet reste en tout cas très sensible, suscitant l'inquiétude de beaucoup de citoyens. La jeunesse avait par ailleurs déjà manifesté le 19 mars 2021, dans le cadre d’une journée mondiale d’actions pour le climat.

 

Joël Kermabon

 

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre du collectif Stop Métrocâble: "Cette séquence du métrocâble n'a que trop duré. Il est urgent de la clore."
Tribune libre du col­lec­tif Stop Métrocâble : « Cette séquence du métro­câble n’a que trop duré. Il est urgent de la clore. »

TRIBUNE LIBRE - Alors que des "acteurs économiques grenoblois" ont publié une tribune dans Le Dauphiné libéré pour soutenir le projet de Métrocâble malgré l'avis Lire plus

Législatives 2024 : 6 900 à 8 500 per­sonnes ont défilé à Grenoble pour « la mani­fes­ta­tion uni­taire contre l’ex­trême droite »

REPORTAGE - Entre 6 900 et 8 500 personnes (selon la police ou les syndicats) ont défilé dans les rues de Grenoble, samedi 15 juin 2024, Lire plus

Hémicycle de l'assemblée nationale CC-BY-SA 3.0 Richard Ying et Tangui Morlier
Législatives 2024 : Front popu­laire, Renaissance, LR, RN… Les pre­mières can­di­da­tures confir­mées en Isère

FOCUS - À deux jours de la date limite de dépôt des candidatures, dimanche 16 juin 2024, les candidats investis pour les élections législatives des Lire plus

Viol en réunion d’une étu­diante à Bordeaux : le pro­cès aux assises des cinq ex-rug­by­men du FCG sera-t-il reporté ?

FOCUS - Cinq anciens joueurs du FCG doivent comparaître à partir de lundi 17 juin 2024 devant la cour d'assises de la Gironde, sept ans Lire plus

Été sur les quais, Été Oh ! Parc, la Ville de Grenoble déploie sa programmation d'animations estivales
Été sur les quais, Été Oh ! Parc, 14 juillet… Le retour des ani­ma­tions esti­vales à Grenoble

ÉVÉNEMENT - La Ville de Grenoble a préparé comme à l'accoutumé des animations estivales, qu'il s'agisse de l'Été sur les quais dès le samedi 15 Lire plus

Aux Bouffes pon­toises : le fes­ti­val gas­tro­no­mique de retour à Pont-de-Claix avec l’Allemagne en invité d’honneur

ÉVÈNEMENT - Pont-de-Claix accueille la deuxième édition du festival gastronomique international Aux Bouffes pontoises, samedi 15 juin 2024, de 16 heures à 22 h 30, sur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !