"Faites les taire!": Les syndicats de pompiers choqués par l'attitude du président du Sdis Jean-Claude Peyrin

Les syndicats de pompiers entre tristesse et colère après le suicide du sergent-chef Cyrille Minard

Les syndicats de pompiers entre tristesse et colère après le suicide du sergent-chef Cyrille Minard

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — Tristesse et colère (rentrée) après le suicide de Cyrille Minard, sergent-chef de la caserne de sapeurs-pompiers de Pont-de-Chéruy, survenu le lundi 8 février. Si Sud SPP-PATS 38 et la Fédération autonome SPP-PATS 38 appellent en premier lieu au recueillement, les organisations syndicales n’en entendent pas moins tirer au clair les circonstances du décès de leur collègue.

 

Le sapeur-pom­pier était en effet repré­sen­tant du per­son­nel au sein du syn­di­cat Sud. « Nous devons à Cyrille Minard, entre autres, grâce à son abné­ga­tion, d’avoir contraint l’au­to­rité de notre éta­blis­se­ment public à res­pec­ter le droit consti­tu­tion­nel de grève, en per­met­tant à chaque agent d’avoir la liberté de se posi­tion­ner gré­viste sur la plage horaire de son choix », rap­pelle ainsi le syn­di­cat par voie de communiqué.

 

Pour Sud, aucun doute : « La pres­sion liée à l’implication de Cyrille en tant que repré­sen­tant du per­son­nel était tel­le­ment forte qu’elle a pro­vo­qué une dégra­da­tion de son état psy­cho­lo­gique, à tel point qu’il était en congés de longue mala­die depuis plu­sieurs mois ». Le syn­di­cat ajoute qu’une exper­tise médi­cale aurait éta­bli « l’imputabilité au ser­vice de la dé gra­da­tion de son état de santé ». Ce dont le SDIS n’au­rait « pas tenu compte ».

 

Les syndicats de pompier attendent des mesures après le suicide de leur collègue et représentant du personnel Cyrille Minard. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Les syn­di­cats de pom­pier attendent des mesures après le sui­cide de leur col­lègue et repré­sen­tant du per­son­nel Cyrille Minard. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

Même son de cloche pour la Fédération auto­nome, qui évoque « un lien direct entre la patho­lo­gie pré­sen­tée et l’activité pro­fes­sion­nelle du ser­gent chef Cyrille Minard », et cela sans que le SDIS « suive cet avis ». « Cyrille, par cet acte irré­pa­rable, nous adresse un mes­sage à tous et donc à la gou­ver­nance de notre éta­blis­se­ment public », déclare dès lors le syn­di­cat. Qui appelle « l’autorité de l’établissement public à tout mettre en oeuvre pour pré­ve­nir le sui­cide ».

 

« Le per­son­nel du SDIS a besoin de connaitre la vérité sur les motifs ayant conduit le ser­gent chef Cyrille Minard à mettre fin à ses jours, c’est pour­quoi nos orga­ni­sa­tions vont deman­der une enquête du CHSCT et s’in­ter­rogent sur l’op­por­tu­nité de signa­ler ces faits au pro­cu­reur de la République », écrit Sud de son côté. Avant de saluer « une belle per­sonne empreinte de convic­tions et de droi­ture au ser­vice des agents et des usa­gers du SDIS ».

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

"Faites les taire!": Les syndicats de pompiers choqués par l'attitude du président du Sdis Jean-Claude Peyrin
Les syndicats de pompiers choqués par l’attitude du président du Sdis Jean-Claude Peyrin

  FIL INFO - L'intersyndicale des pompiers de l'Isère dénonce l’attitude du président du Sdis Jean-Claude Peyrin. Celui-ci aurait intimé l'ordre de se taire au Lire plus

"Faites les taire!": Les syndicats de pompiers choqués par l'attitude du président du Sdis Jean-Claude Peyrin
Les organisations syndicales de pompiers de l’Isère boycottent le comité technique du SDIS

  FLASH INFO – Face à la présidence du conseil d'administration du SDIS, cinq représentants du personnel sur six choisissent la politique de la chaise Lire plus

Les pompiers de l'Isère rendent hommage à Cyrille Minard et portent ses revendications
Les pompiers de l’Isère rendent hommage à Cyrille Minard et portent ses revendications

  EN BREF - Des pompiers se sont rassemblés devant la préfecture de l'Isère ce jeudi 25 février. Les hommes et les femmes du Sdis Lire plus

Centre de vaccination contre le covid-19 à l'état major du Sdis situé à Fontaine. © Tim Buisson – Place Gre’net
Covid-19 : le Sdis et le Département de l’Isère ouvrent de nouveaux centres de vaccination

  FOCUS - Le service départemental de secours et d'incendie (Sdis) et le Département de l'Isère se mobilisent pour soutenir la campagne vaccinale de l’État. Lire plus

Sept candidats à Grenoble, deux minutes pour convaincreMairie de Grenoble
Sécurité incendie : L’Hôtel de Ville de Grenoble pourrait se transformer en torche selon Force Ouvrière

  FOCUS – L'hôtel de ville de Grenoble ne serait pas aux normes et mettrait en danger ses agents et son public à en croire Lire plus

L'incendie du site Hager de Crolles et son gros nuage de fumée n'ont pas provoqué d'émissions toxiques dans l'atmosphère, selon la préfecture et Atmo.
Incendie du site Hager de Crolles : « pas de toxicité dans l’atmosphère », selon la préfecture et Atmo

  FIL INFO - L'important incendie qui a touché l'usine Hager de Crolles dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 juillet a-t-il libéré Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

|

13/10

9h38

|

|

12/10

10h52

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin