La tension se maintient sur les forces de l’ordre, avec de nouveaux tirs de mortier à Échirolles

sep article

 

FLASH INFO — La tension ne retombe pas contre les forces de l’ordre sur l’agglomération grenobloise. Après avoir signalé des violences et jets de projectile contre des policiers municipaux, la Direction départementale de la sécurité publique fait état de nouveaux tirs de mortier d’artifice, cette fois en direction d’une compagnie départementale d’intervention (CDI), mardi 2 février vers 20 heures sur l’avenue du Limousin à Échirolles.

 

Patrouille de police dans les rues de Grenoble © Tim Buisson – Place Gre’net

Patrouille de police dans les rues de Grenoble © Tim Buisson – Place Gre’net

Perpétrés par six indi­vi­dus à scoo­ter arri­vés par der­rière, les tirs n’ont pas fait de bles­sés, indiquent les forces de l’ordre. Dont plu­sieurs effec­tifs ont patrouillé sur le sec­teur, jus­qu’à un « retour au calme » peu avant 21 heures.

 

Quasiment au même moment des faits, à 19 h 59, c’est un équi­page de la société Zeus sécu­rité qui signa­lait à la police avait été la cible de tirs, rue Albert-Reynier à Grenoble. Les impacts de balle pour­raient cor­res­pondre à des billes métal­liques d’air soft. Soit des répliques d’armes à feu.

 

Si les tirs n’ont pas fait de bles­sés, ils ont brisé une vitre du four­gon de l’é­qui­page. Les auteurs, tou­jours à scoo­ter, ont pu prendre la fuite.

 

Depuis le 15 jan­vier, à l’i­ni­tia­tive de la Métropole de Grenoble et de bailleurs sociaux, la société Zeus est en charge de la tran­quilli­sa­tion d’une qua­ran­taine d’a­dresses sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, expliquent les ser­vices de la police natio­nale. « Ça se passe glo­ba­le­ment bien, sauf sur une ou deux adresses », nous confie un poli­cier. Notamment sur Échirolles, pré­cise-t-il. Et de conclure : « On n’a pas trop d’é­clai­rages sur le pour­quoi, mais c’est effec­ti­ve­ment tendu ».

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1441 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.