Appel Forêt -
Nouvelles échauffourées entre jeunes et policiers à Grenoble dans la nuit du 15 au 16 avril

La tension se maintient sur les forces de l’ordre, avec de nouveaux tirs de mortier à Échirolles

La tension se maintient sur les forces de l’ordre, avec de nouveaux tirs de mortier à Échirolles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — La tension ne retombe pas contre les forces de l’ordre sur l’agglomération grenobloise. Après avoir signalé des violences et jets de projectile contre des policiers municipaux, la Direction départementale de la sécurité publique fait état de nouveaux tirs de mortier d’artifice, cette fois en direction d’une compagnie départementale d’intervention (CDI), mardi 2 février vers 20 heures sur l’avenue du Limousin à Échirolles.

 

Patrouille de police dans les rues de Grenoble © Tim Buisson – Place Gre’net

Patrouille de police dans les rues de Grenoble © Tim Buisson – Place Gre’net

Perpétrés par six indi­vi­dus à scoo­ter arri­vés par der­rière, les tirs n’ont pas fait de bles­sés, indiquent les forces de l’ordre. Dont plu­sieurs effec­tifs ont patrouillé sur le sec­teur, jus­qu’à un « retour au calme » peu avant 21 heures.

 

Quasiment au même moment des faits, à 19 h 59, c’est un équi­page de la société Zeus sécu­rité qui signa­lait à la police avait été la cible de tirs, rue Albert-Reynier à Grenoble. Les impacts de balle pour­raient cor­res­pondre à des billes métal­liques d’air soft. Soit des répliques d’armes à feu.

 

Si les tirs n’ont pas fait de bles­sés, ils ont brisé une vitre du four­gon de l’é­qui­page. Les auteurs, tou­jours à scoo­ter, ont pu prendre la fuite.

 

Depuis le 15 jan­vier, à l’i­ni­tia­tive de la Métropole de Grenoble et de bailleurs sociaux, la société Zeus est en charge de la tran­quilli­sa­tion d’une qua­ran­taine d’a­dresses sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, expliquent les ser­vices de la police natio­nale. « Ça se passe glo­ba­le­ment bien, sauf sur une ou deux adresses », nous confie un poli­cier. Notamment sur Échirolles, pré­cise-t-il. Et de conclure : « On n’a pas trop d’é­clai­rages sur le pour­quoi, mais c’est effec­ti­ve­ment tendu ».

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des photographies privées de policiers affichées sur un mur de Bourgoin-Jallieu
Des photographies privées de policiers affichées sur un mur de Bourgoin-Jallieu

FLASH INFO — Des faits qui rappellent ceux survenus à Échirolles? Jeudi 1er juillet à 18 heures, la direction départementale de la sécurité publique indique Lire plus

Agression d'un chauffeur de bus: FO demande la création d'une brigade de sécurité sur les transports
Agression d’un chauffeur de bus : FO demande la création d’une brigade de sécurité sur les transports

FLASH INFO — Une "brigade dédiée à l'espace public des transports urbains"? Telle est la demande formulée par le syndicat Force Ouvrière de la Sémitag, Lire plus

L'agresseur d'un chauffeur de bus à Grenoble condamné à un an d'emprisonnement, dont six mois avec sursis
L’agresseur d’un chauffeur de bus à Grenoble condamné à un an d’emprisonnement, dont six mois avec sursis

FLASH INFO — L'agression avait choqué par sa violence. Dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 juin, un individu de 18 ans avait Lire plus

Grenoble renforce les conditions d'accès aux piscines Jean-Bron et Les Dauphins après des "incivilités répétées"
Grenoble renforce les conditions d’accès aux piscines Jean-Bron et des Dauphins après des « incivilités répétées »

FLASH INFO - Le vivre-ensemble dans les piscines de Grenoble n'a décidément rien d'un long fleuve tranquille. Après les opérations burkini, ce sont des "incivilités Lire plus

Violente agression d'un chauffeur de bus de la ligne C4 à Grenoble dans la nuit du jeudi 24 juin
Violente agression d’un chauffeur de bus de la ligne C4 à Grenoble dans la nuit du jeudi 24 juin

FLASH INFO — Le boulevard Maréchal-Lyautey de Grenoble a été le théâtre de la violente agression d'un chauffeur de bus de la ligne C4, dans Lire plus

Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un "meurtre transphobe"
L’auteur de deux coups de couteau contre un caissier de Grenoble dimanche 30 mai encore introuvable

  FLASH INFO — Un caissier du magasin Intermarché sur le boulevard Foch à Grenoble a été agressé et poignardé par un client, dimanche 30 Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin