La Papothèque de Grenoble au bord de l’expulsion suite à des impayés avec le bailleur social Actis

sep article



 

FOCUS – La Papothèque de Grenoble est de nouveau en délicatesse avec Actis. Après avoir purgé ses dettes une première fois, l’association d’accompagnement et de lien social intergénérationnel voit encore ses loyers impayés s’accumuler et risque l’expulsion, faute de pouvoir assurer son activité restauration. Si l’opposition grenobloise affiche sa colère, la présidente d’Actis (et numéro deux de la municipalité) Élisa Martin se refuse à intervenir directement et dénonce une « instrumentalisation politique ».

 

 

La Papothèque ver­sus Actis, acte deux ? En juin 2020, le lieu d’ac­cueil et d’ac­com­pa­gne­ment inter­gé­né­ra­tion­nel situé au cœur du quar­tier du Lys rouge à Grenoble ren­con­trait en effet déjà des dif­fi­cul­tés avec son bailleur, l’of­fice public Actis. En cause : des impayés de loyers. D’où le refus d’Actis d’au­to­ri­ser des tra­vaux per­met­tant à l’as­so­cia­tion de lan­cer une acti­vité res­tau­ra­tion, cen­sée lui per­mettre d’as­su­rer son équi­libre finan­cier.

 

La Papothèque en conflit avec Actis : un lieu de lien social et d'accompagnement résolument intergénérationnel © Papothèque

La Papothèque, un lieu de lien social et d’ac­com­pa­gne­ment inter­gé­né­ra­tion­nel. © Papothèque

 

La situa­tion s’é­tait fina­le­ment déblo­quée grâce à l’in­ter­ven­tion d’un géné­reux dona­teur. La Papothèque avait ainsi pu payer sa dette à Actis et entre­prendre des tra­vaux, ter­mi­nés… juste avant le second confi­ne­ment et la fer­me­ture des lieux de res­tau­ra­tion.

 

Dans l’in­ca­pa­cité de lan­cer son acti­vité, la struc­ture ne peut régler la nou­velle dette qui s’est accu­mu­lée. Son mon­tant ? Environ 7500 euros*. Mais cette fois, Actis a envoyé les huis­siers. Et la Papothèque est convo­quée devant la jus­tice le 17 février 2021, avec une pos­sible expul­sion à la clé.

 

 

L’opposition (re)monte au créneau dans le dossier Papothèque Actis

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1849 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. La dette de la Papothèque ? 7 500€ ? pour venir en aide à #400 per­sonnes ! ?
    Combien la muni­ci­pa­lité à‑t-elle versé de sub­ven­tion à cette asso­cia­tion ?
    On me dira, bien sûr, que cela n’a rien à voir, mais com­bien dépense-t-elle en tra­vaux « somp­tueux » telle (et pas seule­ment) la réno­va­tion de la place Victor Hugo ?
    Si c’est ainsi que l’as­pi­rant pré­sident compte se faire élire par les gens de cœur, toutes ten­dances confon­due ?

    sep article
  2. sep article