COUV 5ème controverse organisée, en live streaming, par le conseil de développement de Grenoble Alpes Métropole, jeudi 21 janvier 2021 ®cweller

La démocratie participative, “insaisissable Graal” ? interroge le conseil de développement de la Métro

La démocratie participative, “insaisissable Graal” ? interroge le conseil de développement de la Métro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Pour sa cinquième controverse qui s’est tenue le 21 janvier en ligne, le Conseil de développement (C2D) de Grenoble-Alpes Métropole s’est interrogé sur la manière de revigorer la démocratie participative dans le processus de décision politique. Un débat en vue de construire un « pacte citoyen métropolitain pour la métropole des transitions », sorte de feuille de route de la participation citoyenne. Pascal Clouaire, vice-président à la démocratie participative à la Métro, y a annoncé le lancement imminent d’un chantier pour la mise en place d’une conférence citoyenne du climat métropolitaine.

 

 

Démocratie participative, thème d'une nouvelle controverse, jeudi 21 janvier 2021 ®cweller

5e contro­verse orga­ni­sée par le conseil de déve­lop­pe­ment de Grenoble Alpes Métropole, 21 jan­vier 2021. © cweller

Pour sa cin­quième contro­verse, le Conseil de déve­lop­pe­ment (C2D) de Grenoble Alpes Métropole, ins­tance consul­ta­tive de débats et de pro­po­si­tions, est revenu sur la ques­tion de la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive. « Participation… en quête de l’in­sai­sis­sable Graal ? La parole des citoyens pour une action publique plus auda­cieuse ? » Telle était la for­mu­la­tion du thème de ce nou­veau débat dif­fusé en direct sur Internet et tou­jours visible.

 

Un for­mat inédit, crise sani­taire oblige, auquel les inter­nautes ont plu­tôt bien adhéré, puis­qu’une cen­taine de per­sonnes étaient der­rière leur écran. Bon nombre ont en outre par­ti­cipé aux échanges, que ce soit par écrit ou en pre­nant la parole.

 

 

« La démocratie participative, c’est beaucoup de bruit pour rien »

 

Le sujet de cette cin­quième contro­verse n’a pas été choisi au hasard. Le C2D tenait à appor­ter sa pierre à l’édifice du futur « pacte citoyen métro­po­li­tain pour la métro­pole des tran­si­tions ». Ce pacte, qui sera voté d’ici l’été 2021, ambi­tionne en effet de « pro­mou­voir une citoyen­neté métro­po­li­taine active ». Une toi­let­tage de la par­ti­ci­pa­tion citoyenne qui semble sou­hai­table, les habi­tants de la métro­pole gre­no­bloise étant peu convain­cus par son fonc­tion­ne­ment actuel.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le nouveau “Think Tank” grenoblois AG²AURA appelle experts et citoyens à le rejoindre
Le nouveau “Think Tank” grenoblois AG²Aura appelle experts et citoyens à le rejoindre

  EN BREF – L'universitaire Romain Rambaud et l'entrepreneur Didier Locatelli lancent l'association AG²Aura. Un “Think Tank” dédié à la réflexion sur les politiques publiques Lire plus

Démocratie participative à Grenoble. DR
Démocratie participative : la liste Grenoble en commun affiche le meilleur score du « participomètre »

  FOCUS - Des universitaires et un collectif de militants citoyens ont mis au point une grille d'analyse baptisée le « participomètre ». Leur intention Lire plus

Alain Denoyelle, Pascal Clouaire, Eric Piolle maire EEVL, et Sonia Assia (cachée à droite) tous quatre élus de  la majorité, avec deux habitantes impliquées dans le Lîeu, lauréat du budget participatif 2017, lors de l'inauguration de la structure le 16 janvier 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Budget participatif de la Ville de Grenoble : la 6e édition démarre doucement

FOCUS - Le budget participatif de la Ville de Grenoble revient pour une sixième édition, avancée pour cause d'élections municipales. Jusqu’au 19 février, les Grenoblois peuvent donc Lire plus

UNE Paul-Emmanuel Dupuis, participant volontaire de l'atelier-projet "piéton-cycle", et Jocelyn Migdal, participante tirée au sort, tous deux porte-paroles du groupe, lors du conseil municipal du lundi 13 mai 2019 © Joël Kermabon - Place Gre'net
Cohabitation piétons-cyclistes : la première délibération adoptée par Grenoble, inspirée d’un jury citoyen

  DÉCRYPTAGE – C'est une première à Grenoble. Le conseil municipal vient d'adopter une délibération pour améliorer « la cohabitation piétons cycles » qui s'appuie sur les Lire plus

La députée de l'Isère Émilie Chalas inaugure un cycle de permanences mobiles sur les places et marchés de sa circonscription. La forme en attendant le fond?
La députée de l’Isère Émilie Chalas lance des permanences mobiles sur les places et marchés

FIL INFO - La députée de l'Isère Émilie Chalas inaugure, le 10 mars, un cycle de permanences mobiles sur les places et marchés de sa Lire plus

A l'heure du grand débat, il n'y aura pas à Grenoble de 4e édition du Grand oral d'Eric Piolle. La faute officiellement à des complications administratives.
Débat public : pas de quatrième édition pour le Grand oral d’Eric Piolle

FIL INFO - À l'heure du grand débat, il n'y aura pas à Grenoble de 4e édition du Grand oral d'Eric Piolle. La faute à Lire plus

Flash Info

|

28/10

15h18

|

|

27/10

23h45

|

|

27/10

9h58

|

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin