Report de la conférence sur la laïcité d'Émilie Chalas... qualifiée "d'hypocrite" par les Républicains

Émilie Chalas réagit à son tour à la fer­me­ture tem­po­raire de la crèche de la Villeneuve

Émilie Chalas réagit à son tour à la fer­me­ture tem­po­raire de la crèche de la Villeneuve

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – La crèche col­lec­tive muni­ci­pale de la Villeneuve a fermé ses portes depuis le mardi 5 jan­vier 2020, suite à des menaces et actes de van­da­lisme. Émilie Chalas, dépu­tée de l’Isère et conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion, y voit un renon­ce­ment de la part de la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise. Et sur­tout un manque d’ac­com­pa­gne­ment des jeunes en difficulté.

Quelques jours après Alain Carignon qui deman­dait la démis­sion du pré­sident du CCAS, la dépu­tée La République en Marche de l’Isère Émilie Chalas prend à son tour posi­tion sur le dos­sier de la fer­me­ture de la crèche de la Villeneuve.

Le jardin de la crèche de la Villeneuve, fermée depuis le mardi 5 janvier. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le jar­din de la crèche de la Villeneuve, fer­mée depuis le mardi 5 jan­vier. © Tim Buisson – Place Gre’net

Elle accuse la mai­rie d’a­voir « cédé » en fer­mant le lieu d’ac­cueil et de « faire preuve d’ir­res­pon­sa­bi­lité ». La Ville de Grenoble assure de son côté avoir jus­te­ment fermé l’équipement d’ac­cueil du jeune enfant (EAJE) pour pro­té­ger le per­son­nel, les enfants et les familles.

Mais pour Émilie Chalas c’est un véri­table renon­ce­ment. « Les élus auraient dû main­te­nir la crèche ouverte, accom­pa­gner immé­dia­te­ment leurs agents et les parents, les pro­té­ger, et prendre les déci­sions néces­saires afin de ren­for­cer leur sécu­rité et celle des lieux », affirme-t-elle. Tout en insis­tant, comme Alain Carignon, sur l’as­pect sécu­ri­taire. Pour la dépu­tée, la muni­ci­pa­lité aurait ainsi dû ren­for­cer la pré­sence de poli­ciers sur place et ins­tal­ler un sys­tème de vidéoprotection.

La dépu­tée défend le bilan du gou­ver­ne­ment pour sou­te­nir les jeunes

Mais c’est sur­tout la réac­tion de Maud Tavel, adjointe à la tran­quillité publique, qui a sus­cité l’ire de la conseillère d’op­po­si­tion. Dans une inter­view accor­dée au Dauphiné libéré, l’é­lue gre­no­bloise insis­tait sur la néces­sité de « se poser la ques­tion du sou­tien et de la pré­ven­tion pour accom­pa­gner cette jeu­nesse et lui pro­po­ser autre chose afin de trans­for­mer ce sec­teur ». Des pro­pos qui n’ont pas du tout plu à Émilie Chalas.

Une pancarte réalisée par des parents-délégués et les associations. © Tim Buisson – Place Gre’net

Une pan­carte réa­li­sée par des parents-délé­gués et les asso­cia­tions. © Tim Buisson – Place Gre’net

« Comment tolé­rer sa cri­tique de la sup­pres­sion des emplois aidés qui, selon elle, consti­tue une consé­quence du manque d’accompagnement de ces jeunes du quar­tier ! », s’a­gace-t-elle. Tout en égre­nant les dis­po­si­tifs mis en place par l’État pour accom­pa­gner les jeunes. Tels que les mis­sions de ser­vice civique, les emplois francs pour les jeunes en quar­tier prio­ri­taire de la poli­tique de la ville, le plan « un jeune, une solu­tion »…

La dépu­tée prend la défense de la poli­tique du gou­ver­ne­ment. Et rap­pelle qu’il a mis 6,7 mil­liards d’eu­ros sur la table pour favo­ri­ser l’ac­cès à l’emploi des jeunes.

Ce tout en poin­tant du doigt une cer­taine forme d’i­nac­tion de la muni­ci­pa­lité. « Car que fait la mai­rie pour l’emploi des jeunes ? », inter­roge Émilie Chalas. La dépu­tée indique ainsi en avoir recom­mandé plu­sieurs dans un cour­rier des­tiné à Pierre Mériaux, en charge du per­son­nel, pour appuyer leur can­di­da­ture. « Comme le maire vous l’a déjà indi­qué, les élu-es de cette majo­rité n’in­ter­viennent pas dans les pro­ces­sus de recru­te­ment, et ce dans un souci de trans­pa­rence et d’é­ga­lité de trai­te­ment entre les can­di­dat-es », lui a rétor­qué l’élu.

Tim Buisson

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quartier les 24, 25 et 26 juin
Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quar­tier les 24, 25 et 26 juin

FLASH INFO – La Villeneuve de Grenoble fête ses 50 ans, du mois de juin 2022 au mois de juin 2023. Un anniversaire organisé par Lire plus

Les élus posent devant la plaque commémorative (c) Elias Muhlstein
Le nou­veau col­lège Lucie-Aubrac inau­guré presque cinq ans après l’in­cen­die de l’an­cien à La Villeneuve

EN BREF - Après avoir accueilli les premiers élèves en janvier 2022, le nouveau collège Lucie-Aubrac de la Villeneuve a été inauguré le vendredi 6 Lire plus

Grenoble: une mobilisation a fait fuir cinq ministres en visite à la Villeneuve. Manifestation à la Villeneuve contre les démolitions et la politique d'Emmanuel Marcon, à l'occasion de la venue de Jean Castex et quatre ministres à la Villeneuve de Grenoble, samedi 29 janvier 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : en visite à la Villeneuve, Jean Castex et ses ministres ont esquivé une mani­fes­ta­tion contre la poli­tique du gouvernement

REPORTAGE - Le chef du gouvernement Jean Castex et quatre de ses ministres étaient en déplacement à la Villeneuve, ce samedi 29 janvier 2022 au Lire plus

Eric Piolle, dans le parc Paul Mistral, derrière la mairie, 28 janvier 2022 © Séverine Cattiaux- Place Gre'net
Venue de Jean Castex et de quatre ministres à Grenoble : « Nos villes ne sont pas des zoos », s’of­fusque Éric Piolle

FLASH INFO - «Nos villes ne sont pas des zoos (...)», s'est offusqué Éric Piolle, maire EEVL de Grenoble, ce vendredi 28 janvier 2022 au soir, critiquant Lire plus

Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quartier les 24, 25 et 26 juin
Jean Castex et quatre ministres visitent les quar­tiers Villeneuve d’Échirolles et Grenoble samedi 29 janvier

EN BREF — Le Premier ministre, accompagné de pas moins de quatre ministres, se rend en Isère samedi 29 janvier pour présider un nouveau Comité Lire plus

Les fonctionnaires de la BST contrôlent le propriétaire d'une moto-cross dépourvue de plaque d'immatriculation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les rodéos urbains : la police en pre­mière ligne à Grenoble avec la bri­gade spé­cia­li­sée de terrain

REPORTAGE - Pour lutter contre les rodéos urbains, la Direction départementale de la sécurité publique de l'Isère a renforcé ses opérations de contrôles. Notamment dans Lire plus

Flash Info

|

28/06

9h18

|

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 36 : « Les dif­fi­cul­tés à exer­cer le métier de jour­na­liste dans cer­tains quartiers »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin