L'immeuble occupé par des mal-logés dans le quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse affirment leur soli­da­rité avec les occu­pants de l’im­meuble de l’Abbaye

Grenoble : des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse affirment leur soli­da­rité avec les occu­pants de l’im­meuble de l’Abbaye

FIL INFO – Ce lundi 28 décembre 2020, des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse se sont décla­rées soli­daires des per­sonnes ayant investi un immeuble vide du quar­tier de l’Abbaye à Grenoble, avec l’aide de l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment de l’Isère. Fustigeant les cou­pures de fluides en plein hiver, les signa­taires demandent à la Ville de renouer les négo­cia­tions avec les occupants.

Squat de l'Abbaye : des organisations de jeunes solidaires. L'immeuble occupé depuis le 9 décembre dans le quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’immeuble occupé depuis le 9 décembre 2020 dans le quar­tier de l’Abbaye. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La mai­rie de Grenoble doit négo­cier ! », exigent les orga­ni­sa­tions1Dont l’Union natio­nale lycéenne de l’Isère (UNL 38), l’Union des étu­diants com­mu­nistes de Grenoble (UEC) et les Jeunes insou​mis​.es de Grenoble. Mais aussi l’Unef Grenoble, le NPA jeunes Grenoble, Fridays for future Grenoble et Solidaires étu­diants.  signa­taires d’un com­mu­ni­qué publié ce 28 décembre 2020. En cause, la situa­tion des habi­tants des loge­ments inves­tis le 9 décembre der­nier par l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment de l’Isère (Dal 38) reven­di­quant des relo­ge­ments « dignes et décents » pour ses habitants.

L’association avait par ailleurs demandé au maire de Grenoble d’u­ser de son droit de réqui­si­tion sur le bâti­ment, dans l’at­tente d’une « solu­tion pérenne », mais en vain. « La pré­fec­ture et la mai­rie refusent encore d’ap­pli­quer la loi de réqui­si­tion de 1945 dans une agglo­mé­ra­tion qui compte près de 17 000 loge­ments vacants », déplorent ainsi les orga­ni­sa­tions de jeunesse.

Ces orga­ni­sa­tions demandent le réta­blis­se­ment des fluides et l’ou­ver­ture de négociations

Les signa­taires constatent de sur­croît que, « depuis le 21 décembre, l’élec­tri­cité, l’eau et le chauf­fage […] ont été cou­pés sur demande du bailleur social Actis ». Des cou­pures jugées « inad­mis­sibles en pleine période hiver­nale et après quatre ans de chauf­fage des loge­ments à vide ». Ils jugent enfin « inac­cep­table que la mai­rie ait refusé de rece­voir une délé­ga­tion des habi­tants », le 23 décembre dernier.

Prise de parole du Dal 38 devant l'immeuble occupé du quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Prise de parole du Dal 38 devant l’im­meuble occupé du quar­tier de l’Abbaye. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les orga­ni­sa­tions de jeu­nesse demandent ainsi « le réta­blis­se­ment de tous les fluides » et l’ou­ver­ture de « véri­tables négo­cia­tions pour que cha­cun puisse accé­der à un loge­ment digne et pérenne ». Mais aussi « la réqui­si­tion des loge­ments vacants et la baisse des loyers et charges ». Sans oublier « la fin de la pri­va­ti­sa­tion des loge­ments et de la spé­cu­la­tion sur les biens com­muns ».

Un appel aux dons pour les occu­pants de l’Abbaye

Ce lundi 28 décembre à 17 heures, les orga­ni­sa­tions de jeu­nesse invi­taient à une réunion « tous ceux qui veulent sou­te­nir la mobi­li­sa­tion ». À ce titre, les par­ti­ci­pants ont appelé aux dons via une cagnotte en ligne et quan­ti­fié les besoins en cou­ver­tures, appa­reils de chauf­fage et autres objets pou­vant amé­lio­rer la situa­tion maté­rielle des occupants.

Par ailleurs, les sou­tiens des mal-logés de l’Abbaye ont annoncé qu’ils par­ti­ci­pe­raient à un ras­sem­ble­ment le 2 jan­vier pro­chain à 14 heures sur la pas­se­relle pié­tonne Saint-Laurent pour exi­ger de nou­velles réqui­si­tions à Grenoble et sou­te­nir la lutte des occu­pants du 7, place Laurent Bonnevay, Enfin, ce mardi 29 décembre2Article modi­fié le 29 décembre 2020 à 10 heures., le Nouveau parti anti­ca­pi­ta­liste de l’Isère (NPA 38) réagit à son tour en se fen­dant d’un com­mu­ni­qué peu ou prou dans les mêmes termes que ceux des orga­ni­sa­tions de jeunesse.

Joël Kermabon

1 L’Union natio­nale lycéenne de l’Isère (UNL 38), l’Union des étu­diants com­mu­nistes de Grenoble (UEC) et les Jeunes insou​mis​.es de Grenoble. Mais aussi l’Unef Grenoble, le NPA jeunes Grenoble, Fridays for future Grenoble et Solidaires étudiants.

2 Article modi­fié le 29 décembre 2020 à 10 heures.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !