Appel Forêt -
L'immeuble occupé par des mal-logés dans le quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : des organisations de jeunesse affirment leur solidarité avec les occupants de l’immeuble de l’Abbaye

Grenoble : des organisations de jeunesse affirment leur solidarité avec les occupants de l’immeuble de l’Abbaye

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Ce lundi 28 décembre 2020, des organisations de jeunesse se sont déclarées solidaires des personnes ayant investi un immeuble vide du quartier de l’Abbaye à Grenoble, avec l’aide de l’association Droit au logement de l’Isère. Fustigeant les coupures de fluides en plein hiver, les signataires demandent à la Ville de renouer les négociations avec les occupants.

 

 

Squat de l'Abbaye : des organisations de jeunes solidaires. L'immeuble occupé depuis le 9 décembre dans le quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’immeuble occupé depuis le 9 décembre 2020 dans le quar­tier de l’Abbaye. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La mai­rie de Grenoble doit négo­cier ! », exigent les orga­ni­sa­tions1Dont l’Union natio­nale lycéenne de l’Isère (UNL 38), l’Union des étu­diants com­mu­nistes de Grenoble (UEC) et les Jeunes insou​mis​.es de Grenoble. Mais aussi l’Unef Grenoble, le NPA jeunes Grenoble, Fridays for future Grenoble et Solidaires étu­diants.  signa­taires d’un com­mu­ni­qué publié ce 28 décembre 2020. En cause, la situa­tion des habi­tants des loge­ments inves­tis le 9 décembre der­nier par l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment de l’Isère (Dal 38) reven­di­quant des relo­ge­ments « dignes et décents » pour ses habitants.

 

L’association avait par ailleurs demandé au maire de Grenoble d’u­ser de son droit de réqui­si­tion sur le bâti­ment, dans l’at­tente d’une « solu­tion pérenne », mais en vain. « La pré­fec­ture et la mai­rie refusent encore d’ap­pli­quer la loi de réqui­si­tion de 1945 dans une agglo­mé­ra­tion qui compte près de 17 000 loge­ments vacants », déplorent ainsi les orga­ni­sa­tions de jeunesse.

 

 

Ces organisations demandent le rétablissement des fluides et l’ouverture de négociations

 

Les signa­taires constatent de sur­croît que, « depuis le 21 décembre, l’élec­tri­cité, l’eau et le chauf­fage […] ont été cou­pés sur demande du bailleur social Actis ». Des cou­pures jugées « inad­mis­sibles en pleine période hiver­nale et après quatre ans de chauf­fage des loge­ments à vide ». Ils jugent enfin « inac­cep­table que la mai­rie ait refusé de rece­voir une délé­ga­tion des habi­tants », le 23 décembre dernier.

 

Prise de parole du Dal 38 devant l'immeuble occupé du quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Prise de parole du Dal 38 devant l’im­meuble occupé du quar­tier de l’Abbaye. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Les orga­ni­sa­tions de jeu­nesse demandent ainsi « le réta­blis­se­ment de tous les fluides » et l’ou­ver­ture de « véri­tables négo­cia­tions pour que cha­cun puisse accé­der à un loge­ment digne et pérenne ». Mais aussi « la réqui­si­tion des loge­ments vacants et la baisse des loyers et charges ». Sans oublier « la fin de la pri­va­ti­sa­tion des loge­ments et de la spé­cu­la­tion sur les biens com­muns ».

 

 

Un appel aux dons pour les occupants de l’Abbaye

 

Ce lundi 28 décembre à 17 heures, les orga­ni­sa­tions de jeu­nesse invi­taient à une réunion « tous ceux qui veulent sou­te­nir la mobi­li­sa­tion ». À ce titre, les par­ti­ci­pants ont appelé aux dons via une cagnotte en ligne et quan­ti­fié les besoins en cou­ver­tures, appa­reils de chauf­fage et autres objets pou­vant amé­lio­rer la situa­tion maté­rielle des occupants.

 

Par ailleurs, les sou­tiens des mal-logés de l’Abbaye ont annoncé qu’ils par­ti­ci­pe­raient à un ras­sem­ble­ment le 2 jan­vier pro­chain à 14 heures sur la pas­se­relle pié­tonne Saint-Laurent  pour exi­ger de nou­velles réqui­si­tions à Grenoble et sou­te­nir la lutte des occu­pants du 7, place Laurent Bonnevay, Enfin, ce mardi 29 décembre2Article modi­fié le 29 décembre 2020 à 10 heures., le Nouveau parti anti­ca­pi­ta­liste de l’Isère (NPA 38) réagit à son tour en se fen­dant d’un com­mu­ni­qué peu ou prou dans les mêmes termes que ceux des orga­ni­sa­tions de jeunesse.

 

Joël Kermabon

 

1 L’Union natio­nale lycéenne de l’Isère (UNL 38), l’Union des étu­diants com­mu­nistes de Grenoble (UEC) et les Jeunes insou​mis​.es de Grenoble. Mais aussi l’Unef Grenoble, le NPA jeunes Grenoble, Fridays for future Grenoble et Solidaires étudiants.

 

2 Article modi­fié le 29 décembre 2020 à 10 heures.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Affluence sur le réseau Tag
Gel des tarifs des transports en commun prévu à la rentrée dans l’agglomération grenobloise

  FIL INFO – Le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag) vient d’annoncer un gel de ses tarifs pour la rentrée de septembre Lire plus

Le Conseil métropolitain, réuni en visioconférence, a débloqué cinq millions d'euros d'aide à l'économie locale, mercredi 29 avril 2020. © Grenoble Alpes Métropole
La Métropole grenobloise débloque cinq millions d’euros en soutien aux TPE

  EN BREF – La Métropole grenobloise a décidé de créer un fonds de solidarité à destination des très petites entreprises. Les aides directes aux Lire plus

Après l'appel du PCF Isère, vers une union de la gauche pour les élections départementales de 2021?
À Grenoble, les communistes rejoignent le maire sortant Eric Piolle dans la course aux municipales

  FIL INFO - Les communistes grenoblois rejoignent la future liste conduite par le maire sortant Eric Piolle (EELV). Et renvoient dos à dos les Lire plus

Le bureau national du parti socialiste a à Grenoble décidé d'apporter son soutien au collectif emmené par le délégué interministériel Olivier Noblecourt.
Le PS soutient Grenoble Nouvel Air… en attendant la candidature d’Olivier Noblecourt

  FOCUS - Après le bureau fédéral, les instances nationales du Parti socialiste ont, à Grenoble, décidé d'apporter leur soutien à la candidature d'Olivier Noblecourt, Lire plus

A Grenoble, le ralliement de la chef de file de l'opposition socialiste à Eric Piolle (EELV) fait bondir ses collègues de banc et ses camarades de parti.
Municipales : à Grenoble, le ralliement de socialistes à Eric Piolle attise un peu plus les divisions

  DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le ralliement de Marie-José Salat, chef de file de l'opposition socialiste, au maire sortant Eric Piolle (EELV) fait bondir ses Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Des chèques de la Région pour soutenir les clubs sportifs grenoblois

FOCUS - Marie-Camille Rey, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en charge des sports, de la vie associative et de la jeunesse, a procédé symboliquement à Lire plus

Flash Info

|

04/08

17h11

|

|

04/08

11h55

|

|

04/08

10h30

|

|

04/08

10h05

|

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin