L'immeuble occupé par des mal-logés dans le quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse affirment leur soli­da­rité avec les occu­pants de l’im­meuble de l’Abbaye

Grenoble : des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse affirment leur soli­da­rité avec les occu­pants de l’im­meuble de l’Abbaye

FIL INFO – Ce lundi 28 décembre 2020, des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse se sont décla­rées soli­daires des per­sonnes ayant investi un immeuble vide du quar­tier de l’Abbaye à Grenoble, avec l’aide de l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment de l’Isère. Fustigeant les cou­pures de fluides en plein hiver, les signa­taires demandent à la Ville de renouer les négo­cia­tions avec les occupants.

Squat de l'Abbaye : des organisations de jeunes solidaires. L'immeuble occupé depuis le 9 décembre dans le quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’immeuble occupé depuis le 9 décembre 2020 dans le quar­tier de l’Abbaye. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La mai­rie de Grenoble doit négo­cier ! », exigent les orga­ni­sa­tions1Dont l’Union natio­nale lycéenne de l’Isère (UNL 38), l’Union des étu­diants com­mu­nistes de Grenoble (UEC) et les Jeunes insou​mis​.es de Grenoble. Mais aussi l’Unef Grenoble, le NPA jeunes Grenoble, Fridays for future Grenoble et Solidaires étu­diants.  signa­taires d’un com­mu­ni­qué publié ce 28 décembre 2020. En cause, la situa­tion des habi­tants des loge­ments inves­tis le 9 décembre der­nier par l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment de l’Isère (Dal 38) reven­di­quant des relo­ge­ments « dignes et décents » pour ses habitants.

L’association avait par ailleurs demandé au maire de Grenoble d’u­ser de son droit de réqui­si­tion sur le bâti­ment, dans l’at­tente d’une « solu­tion pérenne », mais en vain. « La pré­fec­ture et la mai­rie refusent encore d’ap­pli­quer la loi de réqui­si­tion de 1945 dans une agglo­mé­ra­tion qui compte près de 17 000 loge­ments vacants », déplorent ainsi les orga­ni­sa­tions de jeunesse.

Ces orga­ni­sa­tions demandent le réta­blis­se­ment des fluides et l’ou­ver­ture de négociations

Les signa­taires constatent de sur­croît que, « depuis le 21 décembre, l’élec­tri­cité, l’eau et le chauf­fage […] ont été cou­pés sur demande du bailleur social Actis ». Des cou­pures jugées « inad­mis­sibles en pleine période hiver­nale et après quatre ans de chauf­fage des loge­ments à vide ». Ils jugent enfin « inac­cep­table que la mai­rie ait refusé de rece­voir une délé­ga­tion des habi­tants », le 23 décembre dernier.

Prise de parole du Dal 38 devant l'immeuble occupé du quartier de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Prise de parole du Dal 38 devant l’im­meuble occupé du quar­tier de l’Abbaye. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les orga­ni­sa­tions de jeu­nesse demandent ainsi « le réta­blis­se­ment de tous les fluides » et l’ou­ver­ture de « véri­tables négo­cia­tions pour que cha­cun puisse accé­der à un loge­ment digne et pérenne ». Mais aussi « la réqui­si­tion des loge­ments vacants et la baisse des loyers et charges ». Sans oublier « la fin de la pri­va­ti­sa­tion des loge­ments et de la spé­cu­la­tion sur les biens com­muns ».

Un appel aux dons pour les occu­pants de l’Abbaye

Ce lundi 28 décembre à 17 heures, les orga­ni­sa­tions de jeu­nesse invi­taient à une réunion « tous ceux qui veulent sou­te­nir la mobi­li­sa­tion ». À ce titre, les par­ti­ci­pants ont appelé aux dons via une cagnotte en ligne et quan­ti­fié les besoins en cou­ver­tures, appa­reils de chauf­fage et autres objets pou­vant amé­lio­rer la situa­tion maté­rielle des occupants.

Par ailleurs, les sou­tiens des mal-logés de l’Abbaye ont annoncé qu’ils par­ti­ci­pe­raient à un ras­sem­ble­ment le 2 jan­vier pro­chain à 14 heures sur la pas­se­relle pié­tonne Saint-Laurent pour exi­ger de nou­velles réqui­si­tions à Grenoble et sou­te­nir la lutte des occu­pants du 7, place Laurent Bonnevay, Enfin, ce mardi 29 décembre2Article modi­fié le 29 décembre 2020 à 10 heures., le Nouveau parti anti­ca­pi­ta­liste de l’Isère (NPA 38) réagit à son tour en se fen­dant d’un com­mu­ni­qué peu ou prou dans les mêmes termes que ceux des orga­ni­sa­tions de jeunesse.

Joël Kermabon

1 L’Union natio­nale lycéenne de l’Isère (UNL 38), l’Union des étu­diants com­mu­nistes de Grenoble (UEC) et les Jeunes insou​mis​.es de Grenoble. Mais aussi l’Unef Grenoble, le NPA jeunes Grenoble, Fridays for future Grenoble et Solidaires étudiants.

2 Article modi­fié le 29 décembre 2020 à 10 heures.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Meurtre d’une jeune Lyonnaise en Italie : le sus­pect placé sous écrou extra­di­tion­nel et en déten­tion par les juges grenoblois

EN BREF - Le compagnon de la jeune Lyonnaise retrouvée morte poignardée dans le Val d'Aoste, le 5 avril 2024, a été déféré au palais Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Meurtre d’une jeune femme en Italie : son com­pa­gnon inter­pellé à Lyon et déféré au par­quet de Grenoble

EN BREF - Une jeune Lyonnaise de 22 ans a été retrouvée morte poignardée, dans une église, le 5 avril 2024, dans le Val d'Aoste, Lire plus

Cité scolaire internationale de Grenoble DR
« Népotisme » à la Cité sco­laire inter­na­tio­nale de Grenoble : des ensei­gnants s’in­surgent dans une lettre ouverte au rectorat

FOCUS - Le Collectif pour la défense du service public d’éducation (CDE38) a adressé, le 1er avril 2024, une lettre ouverte au rectorat de Grenoble, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !