Grenoble : campagne de dépistage à la résidence du Rabot où 10 étudiants sont positifs au Covid-19

sep article



 

FLASH INFO – Dix étudiants de la résidence du Rabot ont été testés positifs au Covid-19. L’établissement essaie d’accompagner au mieux les personnes contaminées en essayant de limiter les risques de propagation. Une campagne de tests gratuite aura lieu à la résidence le mercredi 16 décembre.

 

10 cas positifs au covid-19 ont été détectés à la résidence du Rabot. © Tim Buisson – Place Gre’net

Dix cas posi­tifs au Covid-19 ont été détec­tés à la rési­dence du Rabot. © Tim Buisson – Place Gre’net

Alors qu’un vac­cin est attendu pour la fin de l’an­née, le virus conti­nue de se pro­pa­ger. Ainsi, dix étu­diants ont-ils été tes­tés posi­tifs à la rési­dence du Centre régio­nal des œuvres uni­ver­si­taires et sco­laire (Crous) du Rabot, à Grenoble. Des signa­le­ments volon­taires.

 

« Depuis le début de l’an­née, on envoie régu­liè­re­ment des mails à tous nos étu­diants logés en rési­dence, explique Marc Thiébaut, direc­teur de la com­mu­ni­ca­tion du Crous Grenoble. On les informe de la situa­tion et on leur rap­pelle cer­taines consignes ». Des pré­cau­tions insuf­fi­santes appa­rem­ment.

 

 

Une proposition de transfert dans des logements plus « fonctionnels »

 

La rési­dence du Rabot, située sur les flancs de la Bastille, accueille beau­coup d’é­tu­diants, par­fois en situa­tion de pré­ca­rité, dans des loge­ments petits et anciens. Alors pour leur per­mettre de pas­ser une qua­ran­taine dans de meilleures condi­tions, le Crous leur pro­pose de s’i­so­ler à la rési­dence Galilée, située bou­le­vard Maréchal Foch, où les loge­ments com­portent une cui­sine équi­pée.

 

Les étudiants de la résidence du Rabot vont pouvoir se faire tester mercredi 16 décembre. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les étu­diants de la rési­dence du Rabot vont pou­voir se faire tes­ter mer­credi 16 décembre. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les moments de repas sont en effet pro­pices à la pro­pa­ga­tion du virus. « On leur pro­pose de pas­ser cet iso­le­ment dans un loge­ment avec un peu plus de fonc­tion­na­lité », pré­cise Marc Thiébaut. Une pro­po­si­tion qui n’en­traîne pas de sur­coût pour les étu­diants. Mais pour l’ins­tant, aucun ne s’est porté volon­taire.

 

Un conseiller de pré­ven­tion suit les conta­mi­nés durant leur qua­ran­taine.

 

De plus, 32 étu­diants réfé­rents s’efforcent de gar­der le contact avec les élèves dans les dif­fé­rentes rési­dences. Une cel­lule active depuis le pre­mier confi­ne­ment.

 

 

Une campagne de tests à la résidence du Rabot

 

Le centre uni­ver­si­taire pro­pose éga­le­ment des per­ma­nences avec des infir­mières. Pour évi­ter que les étu­diants ne conta­minent leurs familles à l’ap­proche des fêtes, une cam­pagne de dépis­tage aura lieu mer­credi 16 décembre de 9 heures à 15 h 30 à la rési­dence du Rabot. « Le but c’est qu’un maxi­mum d’é­lèves puissent venir pour se pro­té­ger », conclut Marc Thiébaut. En espé­rant que cela suf­fise.

 

 

Tim Buisson

 

Immobilier des Alpes - Offres exceptionnelles de séjours aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
1998 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.