Patricia Pavese, chef du service infectiologie du CHU de Grenoble : “J’ai l’espoir d’un vaccin anti-covid avant l’été 2021”

sep article



 

TROIS QUESTIONS À – Patricia Pavese, chef du service Infectiologie au CHU de Grenoble, a bon espoir de voir un vaccin anti-Covid-19 arriver sur le marché dans les six premiers mois de 2021. Une avancée attendue alors qu’aucun traitement n’a jusqu’ici fait la preuve de son efficacité anti-virale. Et ce, en dépit des études qui progressent tant sur le plan thérapeutique que vaccinal.

 

 

Place Gre’net : Où en sont les traitements contre la Covid-19 ?

 

Patricia Pavese : Il y a beau­coup d’é­tudes sur le plan thé­ra­peu­tique mais, pour l’ins­tant, aucun des trai­te­ments que nous avons tes­tés n’est effi­cace sur l’as­pect anti-viral. Y com­pris le Remdesivir *. On a aussi testé l’hy­droxy­chlo­ro­quine**, les médi­ca­ments anti-VIH qui avaient une effi­ca­cité anti-corona, l’Interféron et des médi­ca­ments que l’on connais­sait comme ayant la capa­cité à dimi­nuer la mul­ti­pli­ca­tion virale.

 

Covid-19 à Grenoble : "l'espoir d'un vaccin avant l'été 2021". Le Docteur Patricia Pavese, chef du service de maladies infectieuses au CHU de Grenoble, insiste sur l'application des gestes barrières. © Tim Buisson - Place Gre'net

Le Dr Patricia Pavese, chef du ser­vice de mala­dies infec­tieuses au CHU de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

Par contre, on a main­te­nant la démons­tra­tion et la cer­ti­tude, au tra­vers de pas mal d’é­tudes – dont l’é­tude anglaise Recovery et l’é­tude natio­nale Discovery – qu’il y a deux phases dans cette mala­die.

 

Une pre­mière phase, de sept jours, est virale. Ensuite, quand l’é­tat des patients s’ag­grave, c’est qu’il y a un orage inflam­ma­toire. Et on sait que les trai­te­ments anti-inflam­ma­toires appli­qués dans cette deuxième par­tie de la mala­die – la cor­ti­sone qu’on uti­lise pour d’autres mala­dies – ont une effi­ca­cité. Désormais, nous avons ainsi des pro­to­coles thé­ra­peu­tiques qui uti­lisent ce trai­te­ment. On sait à quel moment les don­ner, à quelle dose les don­ner et pen­dant com­bien de temps. Autant de pro­to­coles qui ont été dif­fu­sés à tous les ser­vices accueillant des patients Covid et aux méde­cins géné­ra­listes.

 

 

Où en est-on des vaccins ?

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
6306 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Avec quel pro­to­cole ins­tauré natio­na­le­ment, abor­dable et sau­vant des vies, les malades du covid sont-ils soi­gnés dès l’ap­pa­ri­tion des symp­tômes ?🤔

    sep article