Mila a été mise à l'écart du lycée militaire. La jeune lycéenne iséroise avait divulgué le nom de l'établisement, tenu secret.

Mila mise à l’é­cart de son lycée mili­taire pour rai­sons de sécurité

Mila mise à l’é­cart de son lycée mili­taire pour rai­sons de sécurité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Harcelée et mena­cée de mort pour avoir cri­ti­qué l’is­lam à plu­sieurs reprises, Mila a été éloi­gnée du lycée mili­taire où elle sui­vait sa sco­la­rité. La jeune lycéenne isé­roise avait révélé le nom de l’é­ta­blis­se­ment qui l’accueillait.

Mila, à nou­veau mise à l’é­cart d’un éta­blis­se­ment sco­laire, mili­taire cette fois – DR

D’abord désco­la­ri­sée de son éta­blis­se­ment d’o­ri­gine, le lycée Léonard-de-Vinci de Villefontaine, dans le Nord-Isère pour des rai­sons de sécu­rité, Mila avait fini non sans mal par trou­ver refuge dans un inter­nat miliaire pour pour­suivre sa scolarité

Un éta­blis­se­ment tenu secret. Mais dont le nom avait été rendu public par la jeune Iséroise lors d’un échange sur les réseaux sociaux. Résultat, Mila a une nou­velle fois été mise à l’écart.

Non pas exclue comme s’en était indi­gné son père dans une lettre ouverte dans Le Point, mais écar­tée phy­si­que­ment de l’é­ta­blis­se­ment. Pour suivre les ensei­gne­ments à dis­tance, le minis­tère des Armées esti­mant à son tour que sa sécu­rité n’é­tait plus assu­rée. « La sécu­rité de Mila, et des autres élèves, reste (la) prio­rité ».

« Dans le jar­gon mili­taire, on appelle ça une capitulation »

« Je suis effon­dré par autant de lâcheté et de démis­sion. Après l’Éducation natio­nale, c’est l’ar­mée qui renonce à sco­la­ri­ser une gamine de 17 ans », avait dénoncé son père. Le ministre de l’Education natio­nale Jean-Michel Blanquer s’est dit prêt à rece­voir Mila et sa famille, a indi­qué la secré­taire d’État char­gée de l’Éducation prio­ri­taire, Nathalie Elimas, sur France Bleu Isère lors d’une visite dans un col­lège de Charvieu-Chavagneux.

« Mila a donc bien été exclue de son lycée mili­taire… pour la pro­té­ger, sou­ligne le mili­tant gre­no­blois Naëm Bestandji sur Facebook. Dans le jar­gon mili­taire, on appelle ça une capi­tu­la­tion. Si même l’ar­mée est inca­pable de pro­té­ger une ado qui a sim­ple­ment usé de sa liberté d’ex­pres­sion, cela en dit long sur l’é­tat de notre liberté et la puis­sance des par­ti­sans du terme « isla­mo­pho­bie » qui visent à ins­tau­rer un délit de blas­phème spé­ci­fique à l’islam. »

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un snapshot de la vidéo Instagram de Mila
Affaire Mila : onze de ses cybe­rhar­ce­leurs condam­nés à des peines de quatre à six mois de pri­son avec sursis

FIL INFO - Les jugements concernant l'affaire Mila sont tombés mercredi 7 juillet 2021. Après avoir critiqué, à plusieurs reprises, l’islam sur les réseaux sociaux, Lire plus

Un snapshot de la vidéo Instagram de Mila
Affaire Mila : cinq per­sonnes inter­pel­lées pour cyber-har­cè­le­ment et menaces de mort

  FLASH INFO - Cinq personnes, âgées de 18 à 29 ans, ont été interpellées dans différentes régions de France. Elles ont été placées en garde Lire plus

Mila a été mise à l'écart du lycée militaire. La jeune lycéenne iséroise avait divulgué le nom de l'établisement, tenu secret.
Nouvelles menaces de mort sur Mila, une enquête judi­ciaire est ouverte

  FIL INFO - Le parquet de Vienne en Isère a ouvert le 15 novembre 2020 une enquête pour « menaces de mort par écrit Lire plus

L214 https://animaux.l214.com/Moutons/abattoir-mauleon-2016-agneaux - Wikipedia
Les recom­man­da­tions de la pré­fec­ture de l’Isère pour un Aïd sans Covid

  FLASH INFO - La fête de l’Aïd al-Adha (fête du sacrifice pour les musulmans), aussi appelée Aïd el-Kébir (la grande fête), doit avoir lieu Lire plus

Mila a été mise à l'écart du lycée militaire. La jeune lycéenne iséroise avait divulgué le nom de l'établisement, tenu secret.
Affaire Mila : trois ado­les­cents mis en exa­men par le par­quet de Vienne

  FIL INFO — Suite de l'affaire Mila, jeune Iséroise de 16 ans menacée de mort après avoir critiqué l'islam. Le parquet de Vienne annonce Lire plus

Pendant la campagne des législatives 2017, les élus se sont pressés en nombre à la mosquée Teissère- DR
Lobbying, pres­sions, clien­té­lisme… le com­mu­nau­ta­risme en cam­pagne à Grenoble et dans l’agglomération

  ENQUÊTE - En France, la loi de 1905 impose la séparation des Églises et de l'État. Dans la pratique, les entorses au principe de Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin