Près de 300 personnes se sont rassemblées à Grenoble pour dénoncer l'islamophobie et demander le retrait de la loi séparatisme le samedi 12 décembre. © Tim Buisson – Place Gre’net

Grenoble : près de 300 personnes mobilisées « contre l’islamophobie et la loi séparatisme »

Grenoble : près de 300 personnes mobilisées « contre l’islamophobie et la loi séparatisme »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi 12 décembre à Grenoble pour protester « contre l’islamophobie » et la loi séparatisme, renommée loi « confortant le respect des principes de la République ». Un point commun avec Bordeaux, alors que dans les autres grandes villes de France (Paris, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Lille, Montpellier…) se tenaient des rassemblements essentiellement tournés contre la loi « Sécurité globale ».

 

 

« Contre toutes les lois racistes, isla­mo­phobes et sexistes, nous on est là », chantent les mani­fes­tants. Ils sont près de 300 à s’être ras­sem­blés, à l’ap­pel de la Coordination 38 contre l’islamophobie, sous l’en­trée de l’hôtel de ville de Grenoble. Tous dénoncent « l’is­la­mo­pho­bie » et demandent le retrait de la loi « confor­tant le res­pect des prin­cipes de la République ». Une loi adop­tée mer­credi 9 décembre par le conseil des ministres.

 

Prise de paroles de l'Alliance citoyenne devant l'hôtel de ville de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

Prise de paroles de l’Alliance citoyenne devant l’hô­tel de ville de Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net

Principaux pro­mo­teurs, au sein du gou­ver­ne­ment, de ce texte visant à « lut­ter contre le sépa­ra­tisme et les atteintes à la citoyen­neté » : Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Marlène Schiappa, ministre délé­guée auprès du ministre de l’Intérieur char­gée de la citoyenneté.

 

Un pro­jet de loi qui entend, selon ses sou­tiens, appor­ter des réponses au repli com­mu­nau­taire et au déve­lop­pe­ment de l’is­lam radical.

 

 

« Une mise sous tutelle des musulmans » pour l’Alliance citoyenne

 

« Ces lois dévoient le prin­cipe de laï­cité et de liberté de culte. Elles encou­ragent la stig­ma­ti­sa­tion et l’ex­clu­sion de musul­mans de notre société », clame une mani­fes­tante de l’Alliance citoyenne au micro. L’association qui défend, entres autres, le port du bur­qini dans les pis­cines muni­ci­pales, avait mené des actions coup de poing en ce sens dans les bas­sins gre­no­blois en 2019.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 64 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Entre 1100 (selon la police) et 1500 manifestants (selon les organisateurs) ont défilé, ce samedi 15 janvier 2022, dans les rues de Grenoble, pour marquer leur opposition à "Grenoble capitale verte européenne 2022", dénonçant une opération de greenwashing. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble capitale verte : 1100 à 1500 manifestants ont défilé contre le « greenwashing » et pour une « écologie sociale et populaire »

REPORTAGE VIDÉO - Plus d'un millier de personnes (1110 selon la police et 1500 selon les organisateurs) ont défilé, ce samedi 15 janvier 2022, dans Lire plus

Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

FOCUS - Les manifestants étaient nombreux devant le rectorat de Grenoble, puis place de Verdun, à l'occasion de la journée de grève et de mobilisation Lire plus

Manifestation contre le passe vaccinal le 8 janvier 2022 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : regain de mobilisation des opposants au projet de loi visant à établir un passe vaccinal

EN BREF - Une manifestation contre le projet de loi établissant un passe vaccinal a rassemblé plus d'un millier[mfn]1 200 selon le décompte de la Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : grève au collège Aimé-Césaire pour plus de moyens humains face à l’augmentation des effectifs

FIL INFO - Les enseignants du collège Aimé-Césaire, situé au cœur des quartiers Mistral et des Eaux-Claires à Grenoble, étaient en grève ce lundi 13 Lire plus

Manifestation des salariés du secteur social et médico-social le mardi 7 décembre à Grenoble
Plus de 1 000 salariés du secteur social et médico-social ont manifesté à Grenoble

EN BREF - À Grenoble, plus de 1 000 personnes ont manifesté ce mardi 7 décembre 2021 pour réclamer de meilleures conditions de travail dans Lire plus

Environ 1 200 personnes ont participé à une marche aux flambeaux à Grenoble à l'occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus d’un millier de manifestants pour la Journée internationale contre les violences faites aux femmes

REPORTAGE VIDÉO - Plus d'un millier de personnes ont défilé aux flambeaux ce jeudi 25 novembre 2021 à Grenoble, à l'occasion de la Journée internationale Lire plus

Flash Info

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

|

14/01

10h01

|

|

13/01

18h54

|

|

13/01

13h09

|

|

13/01

10h51

|

|

13/01

10h32

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr

Flash info| Affaire Maëlys : après un reportage de TF1, le parquet de Grenoble ouvre une enquête pour violation du secret professionnel

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin