Pollution de l’air : après les injonctions de Bruxelles, la métropole de Grenoble doit mieux faire

sep article



 

FOCUS – Les mesures mises en place dans l’agglomération grenobloise pour lutter contre la pollution de l’air sont-elles satisfaisantes ? Elles vont dans le bon sens mais ne sont pas suffisantes jugent le Réseau action climat, l’Unicef et Greenpeace dans un rapport consacré aux mobilités. Tandis que Bruxelles menace une nouvelle fois le gouvernement de sanctions, les élus locaux pointent les responsabilités de l’État. Tout en regrettant que l’évaluation des associations fasse l’impasse sur la pollution liée au chauffage.

 

 

Aménagements TempoVélo à Fontaine © Léo Aguesse – Place Gre’net

Aménagements TempoVélo à Fontaine © Léo Aguesse – Place Gre’net

Le Réseau action cli­mat, l’Unicef et Greenpeace ne sont pas com­plè­te­ment convain­cus des actions mises en œuvre à l’é­chelle de l’ag­glo­mé­ra­tion de Grenoble pour ten­ter de jugu­ler la pol­lu­tion de l’air dans la cuvette.

 

Le 3 décembre, les trois asso­cia­tions ont remis leurs conclu­sions après avoir éva­lué « l’am­bi­tion » des douze plus grandes villes fran­çaises, au regard de leurs ini­tia­tives en matière de mobi­lité. Dont Grenoble.

 

 

L’intermodalité un aspect « pas clai­re­ment iden­ti­fié »

 

Bien mais peut mieux faire donc, jugent-elles. Le vélo ? Grenoble est dans une dyna­mique de déve­lop­pe­ment que les asso­cia­tions jugent posi­tive. Mais elles regrettent que le bud­get alloué ne soit pas pré­cisé alors que des villes comme Paris, Strasbourg, Nantes, Bordeaux et Montpellier annoncent inves­tir plus de 25 euros par habi­tant et par an. Et que les aspects répa­ra­tions et inter­mo­da­lité ne soient « pas clai­re­ment iden­ti­fiés ».

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
1656 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Greenpeace France est des­cen­due bien bas et s’est com­plè­te­ment décré­di­bi­li­sée en disant juste avant les élec­tions que Paris et Grenoble étaient n°1 et n°2 contre la pol­lu­tion.
    En fait, on sait aujourd’hui qu’il n’y a pas pire ville en France que Grenoble ! Et cette fois ce ne sont pas ces asso­cia­tions noyau­tées poli­ti­que­ment par les par­ti­sans sec­taires d’Hidalgo et de Piolle qui le disent, c’est le nou­vel indice Atmo.
    https://www.lefigaro.fr/sciences/un-nouvel-indice-de-qualite-de-l-air-plus-rigoureux-mis-en-place-en-2021 – 20200917
    Pourquoi ? A cause du chauf­fage, qui est de loin le pre­mier émet­teur de par­ti­cules fines can­cé­ri­gènes alors qu’on nous a menti pen­dant 6 ans en accu­sant les voi­tures.
    https://www.placegrenet.fr/2020/05/07/grenoble-a-coeur-pollution-chauffage-et-pas-voiture/293716

    sep article