RSA : le Département de l’Isère, accusé (à nouveau) de « chasse aux pauvres », se défend et envisage de porter plainte

sep article

 

FOCUS – Le Département de l’Isère serait dans l’illégalité et pratiquerait la « chasse aux pauvres », à en croire un document anonyme adressé aux rédactions. Mettant en cause la cellule de contrôle des allocataires du RSA mise en place par le conseil départemental, ce document attaque notamment une agente, accusée d’user d’un double statut Département-gendarmerie pour mener sa mission. La collectivité nie l’ensemble des accusations et étudie la possibilité de porter plainte.

 

 

Le conseil dépar­te­men­tal de l’Isère, serait-il cou­pable de pra­tiques illé­gales vis-à-vis des allo­ca­taires du RSA ? C’est en tout cas ce qu’af­firme un “dos­sier” trans­mis de façon ano­nyme à plu­sieurs rédac­tions de l’Isère.

 

En cause ? La nomi­na­tion d’une agente à la cel­lule de lutte contre la fraude au RSA. Sa par­ti­cu­la­rité : être issue de la gen­dar­me­rie natio­nale. Or, celle-ci use­rait d’une « confu­sion des genres entre­te­nue sciem­ment entre deux sta­tuts » pour mener ses contrôles.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3268 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Dans un pays qui fonc­tionne, le dépar­te­ment ne devrait pas être sur la defen­sive et assu­mer faire des controles et la « chasse au frau­deur »…

    sep article