« Culture en danger » : les acteurs culturels vont manifester ce jeudi 3 décembre à Grenoble

sep article

 

FLASH INFO – Le collectif des syndicats CGT de la culture et du spectacle de l’Isère appelle les acteurs culturels à se retrouver ce jeudi 3 décembre 2020 à 17 heures à Grenoble. Les professionnels du spectacle, durement frappés par la crise sanitaire, veulent ainsi, une nouvelle fois, exprimer leur désir de travailler. Mais aussi manifester leur colère et exposer leurs revendications.

 

Nouvelle mobilisation des acteurs culturels ce 3 décembre.Patrick Seyer lors de sa prise de parole. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les acteurs cultu­rels s’é­taient déjà mobi­li­sés à Grenoble le 13 novembre 2020. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ainsi, après un pre­mier ras­sem­ble­ment le 13 novembre der­nier,  le col­lec­tif donne-t-il ren­dez-vous place de Verdun à 17 heures aux « artistes de toutes dis­ci­plines ». Et les invite à ani­mer « une soi­rée de lutte »  sous la forme qui leur plaira. Notamment en explo­rant le thème « En ces temps sombres, plus de lumière », en réfé­rence à Georges Braque, pour lequel « l’art est une bles­sure qui se fait lumière ».

 

Pourquoi ce choix ? Parce que « nous pen­sons que le meilleur moyen d’être sou­te­nus par le public c’est de lui mon­trer notre tra­vail », expliquent les orga­ni­sa­teurs.

 

Même si les salles res­tent fer­mées, le col­lec­tif demande à l’État « un sou­tien mas­sif » pour finan­cer des rési­dences, des répé­ti­tions et la pré­pa­ra­tion des spec­tacles en vue de leur réou­ver­ture. « Nous vou­lons la garan­tie d’un volume d’activité en 2021 équi­valent à 2019, aussi bien dans la musique, le théâtre, le cirque, la danse, que dans le cinéma ou l’audiovisuel », reven­dique la pro­fes­sion.

 

Maintenir les droits sociaux des acteurs culturels

 

Autres reven­di­ca­tions des acteurs cultu­rels : « la garan­tie du main­tien des droits sociaux » alors que la baisse d’activité les met en dan­ger. Notamment l’accès aux droits à la Sécurité sociale, à l’assurance chô­mage, à la méde­cine du tra­vail et à la pro­tec­tion sociale com­plé­men­taire. Les pro­fes­sion­nels du spec­tacle demandent éga­le­ment à pou­voir tra­vailler dans de bonnes condi­tions sani­taires. Et réclament « un sys­tème de santé en état de marche […] pour reprendre une acti­vité plus proche de la nor­male ».

 

« Assez d’empathie, nous vou­lons des actes ! », exige le col­lec­tif. Avant d’in­ter­pel­ler la ministre de la Culture Roseline Bachelot, l’in­vi­tant à « exi­ger des mesures concrètes de son chef de gou­ver­ne­ment et d’Emmanuel Macron. »

 

JK

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1599 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.