Hôtellerie-restauration : la crise du coronavirus pourrait entraîner la fermeture de deux établissements sur trois

sep article



 

FOCUS – Après une enquête menée auprès de leurs adhérents, quatre organisations professionnelles représentatives du secteur de l’hôtellerie-restauration expriment leurs inquiétudes. Selon ces dernières, la crise du coronavirus pourrait entraîner la fermeture de deux hôtels, cafés, restaurants et discothèques sur trois. L’occasion pour elles de demander à l’État de prendre le problème à bras-le-corps en mettant en œuvre des mesures « indispensables et urgentes ».

 

 

Hôtellerie-restauration: deux entreprises sur trois en danger.Un concert de casseroles donné par des établissement adhérents de l'Uimh cans le centre-ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Concert de cas­se­roles donné par des éta­blis­se­ments adhé­rents de l’Umih dans le centre-ville de Grenoble en octobre 2020. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Quatre orga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles1Le Groupement natio­nal des chaînes hôte­lières (GNC), le Groupement natio­nal des indé­pen­dants hôtel­le­rie et res­tau­ra­tion (GNI-HCR), l’Union des métiers et des indus­trie de l’hô­tel­le­rie (Umih) et le Syndicat natio­nal de la res­tau­ra­tion thé­ma­tique et com­mer­ciale (SNRTC) repré­sen­ta­tives du sec­teur de l’hô­tel­le­rie-res­tau­ra­tion tirent une nou­velle fois la son­nette d’a­larme quant aux effets de la crise sani­taire sur la pro­fes­sion. Ce juste après les résul­tats d’une enquête réa­li­sée auprès de 6 600 entre­prises adhé­rentes suite à l’ins­tau­ra­tion de la nou­velle période de confi­ne­ment.

 

Cette prise du pouls des pro­fes­sion­nels révèle ainsi que deux éta­blis­se­ments sur trois pour­raient bais­ser le rideau pour des rai­sons éco­no­miques. Parmi ceux inter­ro­gés, 80 % étaient des bars, cafés et res­tau­rants, tan­dis que 20 % repré­sen­taient le sec­teur de l’hô­tel­le­rie. « Craignez-vous que cette deuxième fer­me­ture admi­nis­tra­tive puisse condam­ner votre éta­blis­se­ment ? », ont ainsi ques­tionné les orga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles. Les réponses obte­nues auprès des adhé­rents sont sans appel : 65,8 % d’entre eux ont répondu par l’af­fir­ma­tive.

 

 

« C’est à la fin de l’année que les choses vont se concrétiser »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
1421 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Les res­tau­rants et hotels sont en dan­ger, pas les bars à fortes marges donc très lucra­tifs !

    sep article
  2. sep article