Régionales en Auvergne Rhône-Alpes : les écologistes ouvrent le ban avec Fabienne Grebert et sèment la pagaille à gauche

sep article



 

FOCUS – Fabienne Grebert est la première candidate officiellement déclarée pour tenter de succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes en mars 2021. En faisant cavalier seul, les écologistes ont coupé l’herbe sous le pied d’une gauche qui tablait sur l’union pour battre le président sortant. Quand la majorité gouvernementale peine à trouver son (bon) candidat.

 

 

Fabienne Grébert a été désignée chef de file des écologistes pour tenter de succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes - DR

Fabienne Grebert a été dési­gnée chef de file des éco­lo­gistes pour ten­ter de suc­cé­der à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes – DR

Les éco­lo­gistes ouvrent le ban. Fabienne Grebert est la pre­mière can­di­date décla­rée, et inves­tie par les ins­tances natio­nales, pour ten­ter de suc­cé­der à Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes lors des pro­chaines élec­tions régio­nales.

 

La conseillère régio­nale d’Annecy, quoique non encar­tée, est la tête de liste des éco­lo­gistes en mars 2021. D’Europe-Ecologie-les Verts mais aussi de Génération Écologie, Cap 21, Génération.s, du Mouvement des pro­gres­sistes et d’Alliance Écologiste Indépendante, tous signa­taires de l”« appel pour une région éco­lo­giste et soli­daire » lancé fin août.

 

Le 26 sep­tembre, elle avait écarté la gre­no­bloise Maud Tavel. Inconnue de la scène poli­tique régio­nale, l’ad­jointe à la sécu­rité du maire de Grenoble Eric Piolle – plus ou moins en lice pour les pré­si­den­tielles – avait été cré­di­tée de 46,5 % des voix. Contre 53,5 % pour Fabienne Grebert.

 

 

Avec le choix de Fabienne Grebert, pas d’union des gauches en Auvergne Rhône-Alpes

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
1921 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Quelle chance que les EELvercolos n’aient pas voulu de Maud Tavel, ce qui lui donne le temps de com­battre à fond la délin­quance à Grenoble, c’est à dire les auto­mo­bi­listes. Lisez plu­tôt (source le DL d’hier) :
    Des camé­ras, ou non ? Ce sera oui, mais pas for­cé­ment celles que le pré­fet sou­haite. Lui vou­drait une vidéo­pro­tec­tion, quand Maud Tavel parle de « vidéo-ver­ba­li­sa­tion », notam­ment pour les sta­tion­ne­ments abu­sifs. La Ville, explique-t-elle, « va déployer début 2021 un dis­po­si­tif afin que des camé­ras effec­tuent ces tâches, qui aujourd’hui mobi­lisent des agents de police muni­ci­pale ».

    sep article
  2. Les éco­los assu­mer ?
    Les éco­los res­pon­sables ?

    sep article
  3. Mauvais départ : elle a écrit « nous sommes prêt-es à assu­mer cette res­pon­sa­bi­lité avec toutes et tous » au lieu de « nous sommes prêt-e‑s à assu­mer cette res­pon­sa­bi­lité avec tou-te‑s ». On voit là com­bien des EELvercolos bobos d’Annecy sont des ama­teurs, des rin­gards en com­pa­rai­son des pion­niers gre­no­blois.

    sep article
  4. « Europe-Ecologie-les Verts, Génération Écologie, Cap 21, Génération.s, Mouvement des pro­gres­sistes, l’Alliance Écologiste Indépendante » – tous les fous du quar­tier sont là ? Personne n’a pas été oubliée ?

    sep article