« Siffler n’est pas jouer » : Grenoble renforce ses actions de sensibilisation contre le harcèlement de rue

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FOCUS – Depuis 2015, la Ville de Grenoble combat le harcèlement de rue en organisant chaque année des actions de sensibilisation sur l’espace public. Dernière action en date ? Celle menée ce jeudi 24 septembre 2020 sur la terrasse du Tonneau de Diogène, ciblant un public d’étudiants. De quoi ajouter une pierre au plan d’action de la municipalité, renforcé cette année par la diffusion de conseils aux personnes harcelées… et aux témoins.

 

 

Trois comédiens et une comédienne jouent la scène de harcèlement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Trois comé­diens et une comé­dienne jouent la scène de har­cè­le­ment à l’insu de tous. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Deux hommes atta­blés à la ter­rasse du Tonneau de Diogène place Notre-Dame semblent avoir repéré une jeune femme, quelques tables plus loin. Ils se déplacent et s’ins­tallent devant elle. Le brou­haha ambiant ne per­met pas de dis­tin­guer les échanges mais, très vite, on per­çoit l’a­ga­ce­ment crois­sant de la jeune femme ainsi abor­dée.

 

 

Une scène factice de « harcèlement genré »

 

Les impor­tuns insistent lour­de­ment jus­qu’à ce que le ton monte de plu­sieurs crans et que la jeune femme ne se lève sou­dai­ne­ment au beau milieu de la ter­rasse. Une manière pour elle de prendre ainsi à témoin les jeunes consom­ma­teurs qui, jusque-là, ne s’é­taient pour la plu­part aper­çus de rien. Là, une voix forte se fait entendre, cal­mant ins­tan­ta­né­ment le jeu. Celle d’une comé­dienne de la com­pa­gnie Les Noodles qui lève le voile sur ce qui vient de se dérou­ler aux yeux de tous.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
1480 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Allez « taqui­ner de la beu­lette » au ton­neau de Diogène, ça me parait règle­men­taire…

    Le gros pro­blème c’est que ma majo­rité des mecs n’ont pas les couilles de le faire.

    Je conseil aux gar­çons d’es­sayer, vous vous asseyez en face d’elle (ou de deux filles) vous lui deman­dez com­ment ça va et vous lui taper la dis­cute. Vous êtes bien sou­vent récom­pensé et bien accueilli.

    Si après une « per­sis­tance douce », elle est vrai­ment “pas com­pi­lant » vous vous retiez polie­ment, et vous allez abor­der une autre table.

    Jean Réac « expert en séduc­tion ».

    sep article