Situation sous contrôle à Grenoble, avec 24 patients Covid en réanimation

Situation sous contrôle à Grenoble, avec 24 patients Covid en réanimation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Au lendemain de l’annonce gouvernementale du couvre-feu sur la métropole, le CHU de Grenoble a présenté, ce jeudi 15 octobre 2020, les derniers chiffres du Covid-19. Le virus circule de plus en plus sur le territoire métropolitain et départemental. Cependant, il n’y a pas encore de tensions dans les services de réanimation.

 

 

Pas de tensions en réanimation liée au Covid à Grenoble. De gauche à droite : Laurent Grange, Marie-Thérèse Leccia, Monique Sorrentino© Laure Gicquel

De gauche à droite : Laurent Grange, Marie-Thérèse Leccia, Monique Sorrentino, direc­trice du Chuga. © Laure Gicquel

Le mer­credi 14 octobre, jour de l’an­nonce du couvre-feu par Emmanuel Macron, il y avait 130 patients Covid-19 hos­pi­ta­li­sés en Isère. Parmi eux, 34 étaient en soins cri­tiques – des uni­tés per­met­tant une oxy­gé­na­tion et des soins tech­niques ainsi qu’une sur­veillance res­pi­ra­toire accrue – et 24 en réani­ma­tion (21 au Chuga). Si la pro­por­tion des patients en réani­ma­tion a baissé depuis le prin­temps, il s’a­git tou­jours prin­ci­pa­le­ment de per­sonnes âgées ou pré­sen­tant des comorbidités.

 

Le taux d’in­ci­dence pour les plus de 65 ans est de 273 per­sonnes (posi­tives) sur 100 000 habi­tants aux tests, ce qui est sous le taux dépar­te­men­tal, de 290 pour 100 000. Mais le pré­sident de la République a indi­qué sou­hai­ter mettre l’ac­cent, en cette période de Toussaint, sur la pro­tec­tion des per­sonnes âgées. Il en est de même pour la direc­tion du CHU. « La Toussaint approche, on est très inquiets », déclare-t-elle. « Il faut évi­ter de conta­mi­ner le monde rural », ainsi que les per­sonnes fra­giles. Ce qui passe notam­ment par « gar­der le masque et évi­ter les embras­sades avec les grands-parents ! »

 

 

Beaucoup de cas positifs chez les jeunes

 

La métro­pole de Grenoble est plus tou­chée que d’autres zones de l’Isère. En effet, le taux d’in­ci­dence y monte à 435, « du fait de la den­sité de popu­la­tion », déclarent les méde­cins du Chuga. Cependant, chez les jeunes, ce chiffre explose : 570 cas pour 100 000. Un taux de posi­ti­vité tou­te­fois rela­ti­ve­ment bas com­paré à celui de l’Isère : 15,16 % par rap­port aux 18,58% départementaux.

 

En effet, une stra­té­gie de tests d’am­pleur est à l’œuvre sur le cam­pus, avec 120 tests réa­li­sés par jour. Par ailleurs, une expé­ri­men­ta­tion va débu­ter sur tout le ter­ri­toire natio­nal, basée sur les “Trod”, des tests rapides d’o­rien­ta­tion diagnostique.

 

Ceux-ci sont des­ti­nés aux per­sonnes asymp­to­ma­tiques et non cas contacts. En somme, tous ceux qui ne sont actuel­le­ment pas sous sus­pi­cion de Covid.

 

Ces tests seront d’a­bord réa­li­sés au centre du cam­pus, ce qui devrait per­mettre de pou­voir réa­li­ser immé­dia­te­ment après le test PCR, si néces­saire, et ainsi d’i­so­ler les cas posi­tifs. 80 000 dépis­tages de ce type doivent ainsi avoir lieu sur le dépar­te­ment. À noter que le centre de dépis­tage Covid du cam­pus sera « fermé la semaine où il n’y a pas de cours ». Il est pos­sible de prendre RDV au centre du CHU à Échirolles.

 

Les méde­cins appellent éga­le­ment les jeunes à la pru­dence. « Quand nous sommes allés sur le cam­pus en sep­tembre, per­sonne ne por­tait de masque. » La situa­tion a changé depuis. Cependant, selon eux, il faut faire preuve de « res­pon­sa­bi­lité citoyenne ». « Les jeunes ont déjà com­mencé à se dépla­cer dans des zones sym­pa­thiques hors Métro », dénoncent-ils.

 

« Le virus est aussi pré­sent hors de la métro­pole. Il fau­drait que les jeunes n’aillent pas sim­ple­ment dans les bars quelques mètres plus loin ! », mar­tèle le doc­teur Laurent Grange, adjoint à la com­mis­sion médi­cale d’é­ta­blis­se­ment (CME). « Si cha­cun ne donne pas un peu de soi, on va être sub­mer­gés. »

 

 

Pas de surcharge des services de réanimation du Chuga

 

Pour l’ins­tant tou­te­fois, Grenoble ne manque pas de lits de réani­ma­tion, entre le Chuga et la Clinique Belledonne. Contrairement à Saint-Etienne, qui a déjà trans­féré des patients à Clermont Ferrand. Monique Sorrentino, la direc­trice géné­rale du Chuga, insiste sur le fait qu”  »il n’y a pas d’in­quié­tude à avoir ». Et que, le cas échéant, il serait pos­sible de trans­for­mer des lits clas­siques en lits de réanimation.

 

Les manifestants s'apprêtent à négocier © UNSA CHUGA

Les syn­di­cats du CHU mani­fes­taient en sep­tembre 2020. Un « phé­no­mène natio­nal », assu­rait la direc­tion © Unsa Chuga

Cependant, les méde­cins sont très fermes sur un point : l’hô­pi­tal ne traite pas que des patients Covid. Désormais, il prend à nou­veau en charge des patients en réani­ma­tion « pour autre chose, comme des acci­dents de mon­tagne, par exemple ».

 

D’où « la ten­sion actuelle à l’hô­pi­tal ». En effet, tout ajus­te­ment futur sur les lits « se fera au détri­ment des malades non liés au coro­na­vi­rus ».

 

Quid des mou­ve­ments de grève en cours à l’hô­pi­tal ? Cela n’a pas de consé­quences sur la prise en charge des patients, selon la direc­tion. En effet, il existe un « ser­vice mini­mum orga­nisé », selon la Pr Marie-Thérèse Leccia, pré­si­dente de la CME. Qui ajoute, fer­me­ment : « Il n’y a pas un gré­viste qui ne se pose pas la ques­tion de com­ment l’on assure le ser­vice un jour de grève ! »

 

Laure Gicquel

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La préfecture de l'Isère salue une forte baisse du nombre de demandeurs d'emploi au second trimestre 2021
La préfecture de l’Isère salue une forte baisse du nombre de demandeurs d’emploi au second trimestre 2021

FLASH INFO — La préfecture de l'Isère annonce un "pic historique de recrutements en CDI et CDD longs" sur la période d'avril à juin 2021 Lire plus

Le plan national Avenir Montagnes décliné pour les massifs alpins à hauteur de 76 millions d'euros
Le plan national Avenir Montagnes décliné pour les massifs alpins à hauteur de 76 millions d’euros

FLASH INFO — Un plan à hauteur de 650 millions d'euros pour les six massifs de France. Tel est le montant du plan Avenir Montagnes Lire plus

La préfecture de l'Isère exempte, entre autres, Ikea et Grand'Place de demander leur pass sanitaire aux clients
La préfecture de l’Isère exempte, entre autres, Ikea et Grand’Place de demander leur pass sanitaire aux clients

FLASH INFO — Ikea et Grand'Place exemptés de pass sanitaire? Ainsi en a décidé le préfet de l'Isère, à qui revient le choix des établissements Lire plus

La rave party sur l'ancienne Zad de Roybon a pris fin avec l'évacuation des derniers “teufeurs” le 3 août au soir
Encore plusieurs centaines de personnes présentes à la rave party sauvage organisée sur l’ancienne Zad de Roybon

FLASH INFO — Trois jours après le lancement de la rave party sauvage sur l'ancienne Zad de Roybon, plusieurs centaines de “teufeurs” restent présents sur Lire plus

Du vaccinodrome au CCAS, la vaccination reste un enjeu majeur pour l'État comme la Ville de Grenoble
La Ville de Grenoble et la préfecture de l’Isère mobilisées pour une couverture vaccinale optimale

FOCUS - Le maire de Grenoble, le préfet de l'Isère et le directeur départemental de l'agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes visitaient jeudi 29 juillet Lire plus

La pandémie Covid-19 s’accélère de jour en jour dans l’agglomération grenobloise

  FOCUS - Ce 22 octobre 2020, le CHU organisait un point presse afin de présenter les dernières évolutions de la Covid-19 et leur impact Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin