Expurgée, la loi censée défendre le bien-être animal, dont l'examen a été reporté, fait réagir la députée de l'Isère Emilie Chalas.

Bien-être animal : expurgée, puis reportée, la proposition de loi fait réagir Émilie Chalas

Bien-être animal : expurgée, puis reportée, la proposition de loi fait réagir Émilie Chalas

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – L’examen de la proposition de loi défendant le bien-être animal a été reporté à… plus tard. De quoi faire réagir la députée de l’Isère Émilie Chalas. Laquelle entend bien porter à nouveau la question de l’élevage en cage, supprimée par la majorité, devant l’Assemblée nationale. Mais pas celle des chasses traditionnelles.

 

 

Emilie CHALAS

Émilie Chalas veut por­ter la ques­tion de l’é­le­vage en cage à l’Assemblée natio­nale. Un point balayé en com­mis­sion par la majo­rité gou­ver­ne­men­tale. © Corentin Bemol – Place Gre’net

La pro­po­si­tion de loi cen­sée trai­ter du bien-être ani­mal, exa­mi­née le 8 octobre 2020 à l’Assemblée natio­nale, atten­dra encore un peu. Faute de temps, le texte porté par l’ex-LREM Cédric Villani devrait être réins­crit à l’ordre du jour des dépu­tés… plus tard. Pour l’heure, aucune date n’a été arrêtée.

 

Une situa­tion qui a fait réagir la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas (LREM). Non pas tant du fait du report de l’exa­men de la pro­po­si­tion de loi « rela­tive à des pre­mières mesures d’in­ter­dic­tion de cer­taines pra­tiques géné­ra­trices de souf­frances chez les ani­maux et d’a­mé­lio­ra­tion des condi­tions de vie de ces der­niers ». Mais parce que le texte a été par­ti­cu­liè­re­ment vidé de sa sub­stance, après son rema­nie­ment par la majo­rité en com­mis­sion.

 

 

Un texte expurgé par la majorité après son passage en commission

 

« Je regrette que cer­taines des mesures que conte­nait cette loi n’aient pas pu abou­tir, alors que celles-ci auraient défi­ni­ti­ve­ment mar­qué l’avènement d’un virage dans notre rap­port à la faune dans sa glo­ba­lité, de la faune sau­vage aux ani­maux d’élevage », sou­ligne Émilie Chalas dans un communiqué.

 

Élevage de poules pondeuses en batterie. DR

Élevage de poules pon­deuses en bat­te­rie. DR

 

Car que reste-t-il du texte ? Votée, la loi inter­dira l’élevage de visons pour leur four­rure. Elle pré­voira aussi la fin pro­gres­sive des ani­maux sau­vages dans les cirques iti­né­rants. Et des orques et des dau­phins dans les delphinariums.

 

Mais elle ne pré­voit pas de mesures pour faire bar­rage à la chasse à courre ou sous terre. Ce alors que plu­sieurs par­le­men­taires – dont quatre en Isère mais pas Émilie Chalas – avaient plaidé en juin der­nier dans une tri­bune le coup d’ar­rêt aux chasses tra­di­tion­nelles.

 

La loi ne pré­voit plus rien non plus pour obli­ger les éle­vages à amé­na­ger un accès de leurs ani­maux au plein air. Un point, comme celui de l’interdiction pro­gres­sive de l’élevage en cage, que la dépu­tée de l’Isère dit vou­loir défendre au tra­vers d’a­men­de­ments. Contre la majo­rité gouvernementale.

 

Patricia Cerinsek

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Occupation MC2. Photo DR
Grenoble : les occupants de la MC2 appellent à poursuivre le mouvement malgré le déconfinement

  FOCUS - Le collectif Cultures essentielles en lutte de l'Isère a salué, mercredi 19 mai, plusieurs avancées obtenues pour les artistes pour faire face Lire plus

Hôpitaux et cliniques à nouveau appelés à déprogrammer les interventions chirurgicales non urgentes

  FOCUS - L'Agence régionale de santé entend anticiper un potentiel afflux de cas graves de Covid-19 en demandant aux hôpitaux et cliniques de la Lire plus

Une partie des responsables des associations organisatrices du festival "Vues de Familles" au Club © Simon Marseille – Place Gre’net
Le couvre-feu dans l’agglomération grenobloise bouleverse l’organisation du festival de cinéma Vues de familles

  EN BREF - Si le programme du festival Vues de familles était d’ores et déjà bouclé par ses organisateurs, les mesures annoncées par Emmanuel Lire plus

Christian Coigné a été réélu maire de Sassenage pour la 4e fois consécutive. L'alliance des deux listes de gauche n'a pas permis à la commune de basculer.
Le procès du maire de Sassenage, jugé pour prise illégale d’intérêts, reporté sine die

FLASH INFO - Le maire de Sassenage devait être jugé ce 9 juin par le tribunal de Grenoble pour prise illégale d’intérêts. Egalement vice-président du Lire plus

Critérium du Dauphiné 2017 au col de Sarenne. © Laurent Genin
L’Isère accueillera finalement le Tour de France en septembre

  FIL INFO - Les grands rassemblements n’étant autorisés au mieux dans l’Hexagone qu’à partir de la mi-juillet en raison du Covid-19, le Tour de Lire plus

En Isère, des élus dénoncent l'aberration et l'incohérence du maintien de l'installation des nouveaux maires dans leurs fonctions. Et refusent de siéger.
Contestée par les élus qui refusaient de siéger, l’installation des nouveaux maires est reportée

  FOCUS - En Isère, des élus dénonçaient l'aberration et l'incohérence du maintien de l'installation des nouveaux maires dans leurs fonctions en raison des mesures Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin