En Isère, quatre parlementaires réclament l’arrêt des chasses traditionnelles

sep article



FLASH INFO - Dans une tri­bune signée par 62 par­le­men­taires, deux dépu­tés et deux séna­teurs de l’Isère demandent l’ar­rêt des chasses tra­di­tion­nelles. Et plaident pour une « chasse moder­ni­sée ».

 

Les « pra­tiques archaïques per­sis­tantes » comme la chasse à la glu qui consiste à pié­ger des oiseaux avec de la colle, ou le déter­rage des blai­reaux « sont deve­nues poli­ti­que­ment indé­fen­dables », sou­lignent Jean-Charles Colas-Roy et Marjolaine Meynier-Millefert, dépu­tés LREM de l’Isère, ainsi que les séna­teurs Didier Rambaud (La République en marche) et André Vallini (Parti socia­liste).

 

Une tri­bune que n’a pas signée Emilie Chalas. La dépu­tée de l’Isère (LREM) et can­di­date aux élec­tions muni­ci­pales à Grenoble avait en août der­nier inter­pellé le gou­ver­ne­ment après sa déci­sion de rou­vrir la chasse au cour­lis cen­dré.

 

Mais sur l’ar­rêt des chasses tra­di­tion­nelles, pra­tiques que la dépu­tée-can­di­date juge « contes­tables » et sus­cep­tibles d’être « remises en cause », le texte n’ap­porte pour Emilie Chalas pas les garan­ties suf­fi­santes de concer­ta­tion avec les chas­seurs.

 

« L’arrêt des chasses tra­di­tion­nelles pour­rait se faire pro­gres­si­ve­ment, sur un nombre d’années à défi­nir en concer­ta­tion avec le monde de la chasse, en met­tant par exemple en œuvre un dis­po­si­tif de quo­tas dégres­sifs de pré­lè­ve­ments », sug­gèrent pour­tant les par­le­men­taires dans leur tri­bune.

 

 

 

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1784 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.