Mobilités : l’élection de Sylvain Laval, nouveau président « transpolitique » du Smmag, inquiète EELV

Mobilités : l’élection de Sylvain Laval, nouveau président « transpolitique » du Smmag, inquiète EELV

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

DÉCRYPTAGE – Le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise élisait son président, ce jeudi 8 octobre. Après un retrait inopiné de Yann Mongaburu, c’est Sylvain Laval, maire de Saint-Martin-le-Vinoux, représentant les petites communes, qui prend la tête du tout récent Smmag. Un homme passé du Mouvement des jeunes socialistes au cabinet de la ministre de la Justice Nicole Belloubet, dans le second gouvernement Édouard Philippe. Et dont EELV Métropole de Grenoble dénonce l’absence de projets.

 

 

Sylvain Laval, nouveau président du Smmag.Dépouillement des bulletins à l'élection du président du SMMAG © Laure Gicquel

Dépouillement des bul­le­tins à l’é­lec­tion du pré­sident du Smmag © Laure Gicquel

Sylvain Laval, maire de Saint-Martin-le-Vinoux et vice-pré­sident chargé à la Métropole de Grenoble de l’es­pace public et de la voi­rie, est désor­mais éga­le­ment en charge des trans­ports et dépla­ce­ments. Ainsi en a décidé le Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (Smmag) qui l’a élu comme pré­sident, ce jeudi 8 octobre.

 

La com­pé­tence du Smmag, qui a suc­cédé au SMTC en jan­vier 2020, s’é­tend de Voiron à Crolles et com­prend la Métropole. Son pré­sident sor­tant, Yann Mongaburu, laisse un bilan peu contesté, même par ses adver­saires. Si ce n’est quelques cri­tiques sur une gou­ver­nance res­sen­tie par­fois comme uni­per­son­nelle.

 

Malgré tout, Laurent Thoviste a déclaré, lors de cette élec­tion, « rendre hom­mage » au pré­sident sor­tant pour son tra­vail, tout en rap­pe­lant qu’il s’a­gis­sait « d’un tra­vail col­lec­tif ». En effet, comme le sou­ligne EELV, le Smmag, sous la pré­si­dence de Yann Mongaburu, a innové. « Chronovélos, zone à faibles émis­sions, déve­lop­pe­ment du covoi­tu­rage, inter­mo­da­lité, voie réser­vée au covoi­tu­rage »…

 

Toutefois, le conflit avec Christophe Ferrari lié à l’é­lec­tion à la pré­si­dence de la Métropole gre­no­bloise le 17 juillet a porté pré­ju­dice au pré­sident sor­tant. Après de mul­tiples rebon­dis­se­ments, le conseil métro­po­li­tain du 25 sep­tembre avait sem­blé clas­ser l’af­faire. Yann Mongaburu avait été dési­gné parmi les repré­sen­tants de la Métro au Smmag, avec quinze autres conseillers métropolitains.

 

Mais, après avoir déclaré le matin même « être dis­po­nible et avoir l’éner­gie pour por­ter les poli­tiques de trans­ports de Crolles à Voiron », il a fina­le­ment retiré sa can­di­da­ture, le 7 octobre au soir, via un com­mu­ni­qué publié sur les réseaux sociaux. Un retrait sou­dain, la veille de l’élection.

 

 

Pourquoi le retrait de Yann Mongaburu ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice ordonne la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble
La justice ordonne la suspension de l’arrêté organisant les piétonnisations Place(s) aux enfants sur Grenoble

FIL INFO — Le tribunal administratif de Grenoble ordonne à la Ville de Grenoble la suspension de l'arrêté organisant les piétonnisations siglées Place(s) aux enfants. Lire plus

Conseil métropolitain : le groupe Une métropole d’avance demande au gouvernement de déclarer « l’état d’urgence climatique »

FOCUS - Le groupe Une métropole d'avance (Uma) a formulé un vœu demandant au gouvernement de déclarer l'état d'urgence climatique lors du conseil métropolitain de Lire plus

Place(s) aux enfants: nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble
Place(s) aux enfants : nouvelles polémiques autour de la piétonnisation de plusieurs rues à Grenoble

FOCUS - Alors que la Ville de Grenoble vient de présenter (de nouveau) le déploiement du dispositif Place(s) aux enfants, la colère contre la piétonnisation d'une dizaine Lire plus

Fermeture d'Esclangon: Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole?
Fermeture d’Esclangon : Grenoble coupe-t-elle les ponts avec la Ville de Fontaine et la Métropole ?

FOCUS - La décision de la Ville de Grenoble de ne pas rouvrir, comme attendu, le pont Esclangon dans son sens Grenoble-Fontaine provoque la colère Lire plus

Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition
Les colonnes Morris estampillées JCDecaux de retour à Grenoble sept ans après leur disparition

FOCUS - Sept ans après leur disparition, les colonnes Morris JCDecaux refont leur apparition dans le paysage urbain grenoblois. De quoi susciter l'ironie du groupe Lire plus

Jugement du Tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier: une validation, ou un camouflet?
Jugement du tribunal administratif sur la piétonnisation de la rue Cuvier : une validation ou un camouflet ?

FOCUS - Saisi par un commerçant, le tribunal administratif de Grenoble a rendu son jugement sur la question de la piétonnisation de la rue Cuvier. Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin