Au Local ouvre ses portes les 8 et 9 octobre © Simon Marseille - Place Gre'net

Au Local inau­gure sa nou­velle bou­tique éco­res­pon­sable et soli­daire à Malherbe

Au Local inau­gure sa nou­velle bou­tique éco­res­pon­sable et soli­daire à Malherbe

FOCUS – Le grou­pe­ment d’achat Au Local inau­gure son nou­vel espace ces 8 et 9 octobre au 14 ave­nue Malherbe, à Grenoble. L’occasion pour les cofon­da­trices Ingrid et Adeline de faire connaître leur pro­jet éco­res­pon­sable et soli­daire, qui mobi­lise à la fois les pro­duc­teurs locaux et les consom­ma­teurs grenoblois.

L'inauguration de Au Local commence ce jeudi 8 octobre © Simon Marseille - Place Gre'net

Inauguration d’Au Local le jeudi 8 octobre 2020. © Simon Marseille – Place Gre’net

Dégustations, ani­ma­tions, visites et échanges avec les cofon­da­trices : l’inauguration d’Au Local se déroule ces 8 et 9 octobre dans le quar­tier Malherbe de Grenoble, avec neuf mois de retard pour rai­son sani­taire. Ingrid et Adeline, à l’initiative du pro­jet, font « décou­vrir au plus grand nombre le fonc­tion­ne­ment de grou­pe­ment d’achat et de pro­duits ali­men­taires, soli­daire entre les consom­ma­teurs et les pro­duc­teurs locaux. »

Au Local compte déjà plus de mille ins­crits et sept cents per­sonnes ayant déjà passé com­mande, ce qui implique une orga­ni­sa­tion rigou­reuse. Quatre sala­riés tra­vaillent dans le local, com­posé de deux pièces. L’une, poly­va­lente, sert à la fois de maga­sin, de salle de réunion et de lieu de remise des paniers. L’arrière-boutique, quant à elle, est dédiée à l’organisation et au sto­ckage des com­mandes. Pour se faire, les cagettes et la chambre froide « servent à conser­ver les viandes, pro­duits lai­tiers, mais aussi les fruits et légumes fra­giles », explique Ingrid.

Proximité et accessibilité

Chaque semaine, les consom­ma­teurs reçoivent une liste de pro­duits dis­po­nibles parmi les fruits, légumes et pois­sons de plus de trente pro­duc­teurs situés dans un rayon de 100 kilo­mètres. « Les consom­ma­teurs passent leurs com­mandes du ven­dredi matin au lundi soir », explique Adeline. Le jeudi, deux tour­nées sont orga­ni­sées dans le Nord-Isère et le Grésivaudan pour récu­pé­rer les com­mandes auprès des pro­duc­teurs. Puis, « le ven­dredi matin, on pré­pare les com­mandes pour que les consom­ma­teurs puissent les récu­pé­rer entre 16 heures et 19 heures au local de Malherbe ou bien au Café le Barathym à la Villeneuve », poursuit-elle.

Ingrid, co-fondatrice de Au Local présente la nouvelle boutique © Simon Marseille - Place Gre'net

Ingrid, cofon­da­trice de Au Local pré­sente la nou­velle bou­tique © Simon Marseille – Place Gre’net

Pour les consom­ma­teurs qui ne peuvent pas se rendre à l’un des deux espaces des­ti­nés à la récu­pé­ra­tion des com­mandes, Au Local a orga­nisé un sys­tème de livrai­son à domi­cile avec la coopé­ra­tive de cour­siers à vélo Sicklo.

Seule condi­tion ? Réunir au moins trois voi­sins de son quar­tier en un point de livrai­son commun.

Par-delà l’aspect bou­tique qui s’en­gage à vendre les pro­duits à un prix « juste et acces­sible » , le grou­pe­ment d’achat entend por­ter un pro­jet social. « Nous sommes très appré­ciés par les gens du quar­tier et en par­ti­cu­lier des mamans, se réjouit Ingrid. Elles appré­cient les acti­vi­tés que l’on pro­pose aux enfants. » Ateliers cui­sines, jar­di­nage, décou­verte d’aromates, visites des fermes ou ren­contre avec les pro­duc­teurs… Autant d’activités et d’enseignements orga­ni­sés par le grou­pe­ment per­met­tant de tis­ser des liens de proximité.

Le confi­ne­ment a joué un rôle d’accélérateur

Les com­mandes à domi­cile ont explosé pen­dant le confi­ne­ment du prin­temps der­nier, confie Adeline : « On a été contraintes de limi­ter le nombre de com­mandes à vélo au seuil de soixante livrai­sons car le tra­vail de véri­fi­ca­tion deve­nait insou­te­nable. » Ingrid se sou­vient quant à elle des dif­fi­cul­tés liées au sto­ckage des ali­ments durant cette période.

Ingrid et Adeline, co-fondatrices de Au Local © Simon Marseille - Place Gre'net

Ingrid et Adeline, cofon­da­trices de Au Local. © Simon Marseille – Place Gre’net

« Alors que le volume de com­mandes explo­sait, chaque semaine nous devions ache­ter un nou­veau frigo pour sto­cker les com­mandes sup­plé­men­taires », se souvient-elle.

Quelques mois plus tard, la direc­trice de l’association La Clé des Champs (qui sou­tient finan­ciè­re­ment le pro­jet) en voit clai­re­ment les bénéfices.

« Grâce à la mul­ti­pli­ca­tion du nombre de com­mandes pen­dant la crise sani­taire, elles ont pu obte­nir plus rapi­de­ment le sta­tut de Société ano­nyme coopé­ra­tive d’intérêt col­lec­tif, note-t-elle. Or, c’est ce chan­ge­ment de sta­tut juri­dique qui leur a per­mis d’être plus libres dans la ges­tion de leurs dépenses et d’enfin acqué­rir leur chambre froide ! »

Quelques produits de Au Local © Simon Marseille - Place Gre'net

Quelques pro­duits de Au Local © Simon Marseille – Place Gre’net

Après le coup de pouce offert par le confi­ne­ment, les sala­riés, pro­duc­teurs et sym­pa­thi­sants du grou­pe­ment d’a­chat espèrent que ces deux jour­nées d’inauguration par­ti­ci­pe­ront à mieux les faire connaître auprès des Grenoblois.

Simon Marseille

SM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvel accident mortel entre cycliste et automobiliste à Grenoble dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 août
Un jeune homme de 18 ans blessé à la jambe par arme à feu près d’un arrêt de tram­way à Fontaine

FLASH INFO - Un jeune homme a été pris pour cible dans la soirée du 3 février 2023, près d'un arrêt de tramway à Fontaine. Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !