Covid-19 : Grenoble passe en zone d’alerte maximale à compter du samedi 10 octobre

Covid-19 : Grenoble passe en zone d’alerte maximale à compter du samedi 10 octobre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF — Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi 8 octobre le classement de Grenoble en zone d’alerte maximale pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Si l’annonce n’a rien d’une surprise, elle devrait s’accompagner rapidement de nouvelles mesures sanitaires renforcées. Avec peut-être un scénario à la marseillaise, comprenant par exemple la fermeture totale des bars. Une décision qui laisse pour le moins dubitatif Éric Piolle, le maire de Grenoble.

 

 

La nou­velle ne fai­sait guère de doute, elle est désor­mais offi­cielle : le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi 8 octobre que la métro­pole de Grenoble serait clas­sée en zone d’a­lerte maxi­male face à l’é­pi­dé­mie de Covid-19 à comp­ter du samedi 10 octobre. Avec une évo­lu­tion inquié­tante du taux d’in­ci­dence comme de la part des patients Covid hos­pi­ta­li­sés, le ministre de la Santé estime que Grenoble ne peut res­ter en “simple” zone d’a­lerte ren­for­cée.

 

Grenoble passe en zone d'alerte maximale face au Covid

 

Une annonce cruelle, puis­qu’elle est tom­bée quelques minutes seule­ment après la dési­gna­tion offi­cielle de Grenoble comme capi­tale verte euro­péenne 2022. Une nou­velle qui a sus­cité l’eu­pho­rie des élus gre­no­blois et métro­po­li­tains, réunis à l’Hôtel de Ville. Mais qui risquent de vite déchan­ter, le pas­sage en zone d’a­lerte maxi­male s’ac­com­pa­gnant imman­qua­ble­ment de nou­velles mesures sani­taires pour le moins sévères. Sinon drastiques.

 

 

Grenoble en zone d’alerte maximale dès samedi… avec de nouvelles restrictions

 

Fermeture totale des bars ? Règles ren­for­cées de dis­tan­cia­tion phy­sique pour les res­tau­ra­teurs ? Pour le moment, le ministre de la Santé se garde de don­ner des indi­ca­tions pré­cises. « La concer­ta­tion va se pour­suivre », se contente d’af­fir­mer Olivier Véran. En indi­quant que les pré­fets et direc­teurs des agences régio­nales de santé vont prendre contact avec les élus des ter­ri­toires concer­nés. Grenoble n’est en effet pas seule à bas­cu­ler. Lille, Saint-Étienne ou Lyon sont ainsi éga­le­ment concernées.

 

Zone d'alerte maximale pour Grenoble face au Covid. Éric Piolle appelle le gouvernement à renforcer la prévention face au Covid-19 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Éric Piolle appelle le gou­ver­ne­ment à ren­for­cer la pré­ven­tion face au Covid-19. © Florent Mathieu – Place Gre’net

À la veille (ou presque) de cette annonce, Éric Piolle pre­nait la plume pour écrire à Olivier Véran, en lui deman­dant plus de trans­pa­rence… et un délai sup­plé­men­taire pour pou­voir mesu­rer les résul­tats des mesures déjà mises en place. L’allocution du ministre de la Santé aurait-elle des allures de fin de non-recevoir ?

 

Au sor­tir de sa ren­contre en visio avec Jean Castex le jeudi 1er octobre, le maire de Grenoble avait par ailleurs émis des doutes quant à la stra­té­gie gou­ver­ne­men­tale. Et appelé en prio­rité à plus de pré­ven­tion, en direc­tion notam­ment des jeunes. Tout en cri­ti­quant les res­tric­tions et les fer­me­tures à répé­ti­tion des éta­blis­se­ments accueillant du public. « On a besoin de culture, on a besoin de sport, on a besoin de liens sociaux », aler­tait ainsi Éric Piolle.

 

Éric Piolle craint un « effet mécanique » limitant les velléités de concertation

 

Interrogé au sor­tir de la réunion vir­tuelle du jury qui devait déci­der si Grenoble, Turin, Dijon ou Tallinn allait deve­nir ambas­sa­drice des tran­si­tions en 2022, Éric Piolle s’est mon­tré pru­dent quant à l’an­nonce d’Olivier Véran. Notamment sur ses consé­quences en matière de ren­for­ce­ment des règles sani­taires, non com­mu­ni­quées offi­ciel­le­ment par le ministre de la Santé. De quoi lais­ser Éric Piolle quelque peu dubi­ta­tif, bien qu’il recon­naisse « qu’il faut regar­der les chiffres et prendre les mesures appro­priées ».

 

Texte : Florent Mathieu

Vidéo : Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"
Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

  FOCUS - Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Lire plus

La place de l’école élémentaire Anthoard à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net
L’UQ Berriat accuse la Ville de Grenoble de refuser d’entendre le point de vue des riverains

  FLASH INFO — Un refus d'entendre le point de vue des habitants? C'est ce dont l'Union de quartier Berriat-Saint-Bruno-Europole accuse la Ville de Grenoble. Lire plus

Le Collectif pour la gratuité des transports en commun interpelle la Métropole de Grenoble
Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

  FLASH INFO — "Comment va-t-on expliquer aux personnes que via leur facture d'électricité elles subventionnent en fait les transports?". Telle est la question que Lire plus

La Ville et la Métropole de Grenoble reconduisent leur soutien à TéléGrenoble : la petite télé locale percevra plus de 1,2M€ sur trois ans.
La Ville et la Métro de Grenoble renouvellent leur soutien à TéléGrenoble : 1,2 million d’euros sur trois ans

FLASH INFO - La Ville comme la Métropole de Grenoble ont renouvelé leur convention d'objectifs et de moyens passée avec TéléGrenoble. Pour l'année 2021, la Lire plus

Flash Info

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin