SpringAlp

Le festival électro Spring’Alp finalement annulé, après son report d’avril à octobre

Le festival électro Spring’Alp finalement annulé, après son report d’avril à octobre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Le Spring’Alp, festival de musique électro initialement prévu le 17 avril 2020 au Palais des sports de Grenoble avait été repoussé au 16 octobre pour cause de confinement. Il est finalement annulé en raison de l’épidémie de Covid-19 qui sévit toujours.

 

 

Le festival de musique électro Spring'Alp finalement annulé. SpringAlp équipe

L’équipe 2019 du Spring’Alp élec­tro devant le Palais des sports ‑DR

Ils jettent l’é­ponge. Après une pre­mière édi­tion réus­sie en mars 2019, le confi­ne­ment a d’a­bord contraint les orga­ni­sa­teurs du Spring’Alp à repous­ser le fes­ti­val au ven­dredi 16 octobre 2020, avant de devoir prendre la lourde déci­sion d’an­nu­ler. La pro­gram­ma­tion, variée, avait pour­tant de quoi ravir les ama­teurs d’électro : Synapson, Étienne de Crécy, the Bloody Beetroots, Vladimir Cauchemar ou encore DJ Pone.

 

« Au début, on ne vou­lait pas repor­ter le fes­ti­val. Les places se ven­daient bien. On était vrai­ment confiants pour cette deuxième édi­tion. Mais les condi­tions sani­taires ne nous ont pas laissé le choix. Finalement, on est contraint d’an­nu­ler », explique Mathis Benhamou, cofon­da­teur du festival.

 

« L’an der­nier, nous avons réuni 2 750 per­sonnes. Cette année, on devait être plus de 3 000 per­sonnes, peut-être même 4 000. Au vu des condi­tions sani­taires et des contraintes, notam­ment la jauge du Palais des sports, cette deuxième édi­tion deve­nait impos­sible à main­te­nir », déplore Mathis Benhamou.

 

Le Spring’Alp, c’est un fes­ti­val de musique indé­pen­dant, auto­fi­nancé. À l’initiative de ce pro­jet, trois amis, pro­prié­taires du bar Le Turnover : Mathis Benhamou, Valentin Hervaud et Théo Illy.

« Nous sommes des ama­teurs de musique élec­tro­nique mais ne nous venons pas du tout du monde de l’événementiel. Ce pro­jet vient de l’envie d’organiser des concerts, en dehors du bar. Ensuite, on s’est mis à rêver en grand et on a monté ce pro­jet au Palais des sports », raconte Mathis Benhamou.

 

 

Les festivaliers peuvent se faire rembourser leur billet

 

« Au prin­temps, nous avons décidé de repor­ter en pro­gram­mant les mêmes artistes. Lorsque nous avons dû annon­cer l’an­nu­la­tion du fes­ti­val, les artistes ont joué le jeu et beau­coup d’entre eux sont prêts à reve­nir l’an­née pro­chaine », assure le co-fon­da­teur. Les fes­ti­va­liers pour­ront quant à eux se faire rem­bour­ser leur billet ou bien déci­der de le conser­ver pour l’é­di­tion sui­vante. « Nous fixons une date butoir à la mi-octobre pour per­mettre aux gens de deman­der le report du billet. En moyenne, on rem­bourse une place sur cinq », pré­cise Mathis Benhamou.

 

SpringAlp

SpringAlp

Le report n’a pas mis en péril la sta­bi­lité éco­no­mique du tout jeune fes­ti­val. « L’impact du report a été très minime. On n’a rem­boursé qu’une cen­taine de places », pré­cise l’or­ga­ni­sa­teur. Mais l’an­nu­la­tion de cette édi­tion pour­rait s’a­vé­rer plus pro­blé­ma­tique. « Nous ne pou­vons pas encore esti­mer pré­ci­sé­ment les consé­quences de tout ça sur notre tré­so­re­rie », recon­naît à ce stade Mathis.

 

Léa Meyer

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Léa Meyer

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Après quatre ans à Voiron, le festival international du cirque est de retour à Grenoble. Evincé en 2015 quand Eric Piolle a repris en régie directe la gestion du Palais des sports, Guy Chanal revient en force © Mathilde Leduc
Le Festival international du Cirque de retour à Grenoble… sans animaux sauvages

  FOCUS - Le Festival international du cirque Auvergne-Rhône-Alpes est de retour à Grenoble après un “exil” voironnais de quatre ans. L'occasion pour le producteur Lire plus

Forum des associations : la Ville de Grenoble lance un appel à participation

FIL INFO - La Ville de Grenoble lance un appel à participation à la seconde édition de son Forum des associations. L'inscription est ouverte jusqu'au Lire plus

UNE Public venu à la biennale des villes en transition à Grenoble. Crédit Ville de Grenoble
Biennale : un succès pour la transition écologique… et une rampe de lancement pour Eric Piolle aux municipales ?

FOCUS - La deuxième biennale des villes en transition a fait le plein, se réjouissent ses organisateurs et Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble. Lire plus

Grenoble accueille le Festival mortel, fête des morts dans la pure tradition mexicaine : une première en France

FIL INFO - Fêter les morts à la mexicaine ? C'est ce que propose le Festival mortel, samedi 26 janvier au Palais des sports de Lire plus

Emmanuel Carroz (au centre) entouré des partenaires du Forum des associations. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le Forum des associations de retour à Grenoble après vingt ans d’absence

EN BREF -  La Ville de Grenoble organise – une première depuis vingt ans – son Forum des associations dans l'enceinte du Palais des sports, Lire plus

Martin Fourcade, le Français le plus titré aux Jeux olympiques. © DR
Grenoble accueille les champions français de retour des JO lundi 26 février

FIL INFO - L’équipe de France olympique est attendue à Grenoble, précisément à Alpexpo, lundi 26 février à 18 h 30. Le public pourra venir saluer les Lire plus

Flash Info

|

28/10

15h18

|

|

27/10

23h45

|

|

27/10

9h58

|

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin