Le Camp Climat Grenoble maintenu ce week-end mais adapté au contexte sanitaire

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FIL INFO – Malgré la résurgence de l’épidémie en Isère, les Jardins de Malissoles à Varce-Allières-et-Risset maintiennent l’accueil du Camp Climat Grenoble du 26 au 27 septembre. Alternatiba et ANV-Cop21 s’assureront de la rigoureuse application du protocole sanitaire pendant l’évènement.

 

 

Le Camp climat des associations militantes écologistes fait escale à Grenoble le 25 septembre

Camp Climat Rhône et Saône © Alternatiba

Bien que le dépar­te­ment de l’Isère passe en « zone d’alerte ren­for­cée » ce samedi 26 sep­tembre, les orga­ni­sa­teurs du Camp Climat Grenoble ont décidé de main­te­nir l’évènement dans les Jardins de Malissoles à Varce-Allières-et-Risset.

 

« Le Camp Climat s’inscrit dans une lutte plus large et impor­tante que l’épidémie ne doit pas mas­quer », estiment en effet Alternatiba et ANV-Cop21.

 

 

Un camp adapté

 

Si l’ensemble des for­ma­tions, la confé­rence de presse et cer­tains repas demeurent, les évé­ne­ments sus­cep­tibles de pro­vo­quer des regrou­pe­ments signi­fi­ca­tifs sont annu­lés. À savoir, les concerts, les repas du soir et petits-déjeu­ners et la pos­si­bi­lité de dor­mir sur place. L’idée est de « réduire autant que pos­sible le risque de pro­pa­ga­tion du virus sur le camp. » D’autre part, les par­ti­ci­pants devront adop­ter les gestes bar­rières, por­ter un masque et dis­po­ser de leur propre maté­riel (gourde et stylo notam­ment).

 

Juliette Caroulle, mili­tante à Alternatiba explique que les orga­ni­sa­teurs sou­haitent « se concen­trer sur la for­ma­tion, quin­tes­sence même de l’événement, quitte à sacri­fier [à contre-cœur, ndlr] l’aspect convi­vial du cam­ping et des repas. » D’abord et avant tout, l’objectif est de for­mer les par­ti­ci­pants à la stra­té­gie de lutte non vio­lente. Au pro­gramme ce week-end, un balayage com­plet des thé­ma­tiques qui gra­vitent autour de la jus­tice cli­ma­tique et sociale. Entre autres, com­ment conci­lier l’art et l’écologie ou une sen­si­bi­li­sa­tion à l’aspect juri­dique de la déso­béis­sance civile.

 

Le seuil de 170 par­ti­ci­pants a été fixé par les orga­ni­sa­teurs. Peu de places res­tent vacantes, mais l’inscription est encore pos­sible sur le site d’helloasso. Les visi­teurs seront atten­dus ce samedi 26 sep­tembre au matin, entre 8 heures et 9 heures.

 

Simon Marseille

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
1155 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.