Région grenobloise : les intercommunalités enfin au complet après la nomination tardive de l’exécutif métropolitain

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

FOCUS – Avec la constitution de son exécutif, la Métropole de Grenoble a mis (au moins provisoirement) fin à plusieurs semaines d’instabilité institutionnelle. Dans les intercommunalités qui la jouxtent, les présidents ont tous été élus pour leur part au mois de juillet 2020. Le point sur les basculements et nouvelles forces en présence pour y voir plus clair dans ce nouveau paysage politique.

 

 

Cette fois, ça y est. Après de longues trac­ta­tions de cou­loir, la Métropole de Grenoble dis­pose enfin d’un exé­cu­tif au com­plet. Le conseil métro­po­li­tain du ven­dredi 28 sep­tembre a en effet per­mis – pro­vi­soi­re­ment – une réuni­fi­ca­tion des forces de gauche. Un accou­che­ment dans la dou­leur aus­si­tôt suivi pas un coup de théâtre, des éco­lo­gistes et l’Ades ayant, contre toute attente, main­tenu des actions en jus­tice contre Christophe Ferrari, pré­sident de la Métro.

 

Un psy­cho­drame poli­tique qui contraste for­te­ment avec les inter­com­mu­na­li­tés envi­ron­nantes. Qui, toutes, avaient élu plus ou moins serei­ne­ment leur pré­sident et équipe depuis le mois de juillet.

 

De gauche à droite : Francis Gimbert, ancien président du Grésivaudan, Yann Mongaburu, président du Smmag, et Jean-Paul Bret, ancien président du Pays Voironnais. Le Smmag marque les liens profonds entre les deux intercommunalités et la Métropole © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

De gauche à droite : Francis Gimbert, ancien pré­sident du Grésivaudan, Yann Mongaburu, pré­sident du Smmag, et Jean-Paul Bret, ancien pré­sident du Pays voi­ron­nais. Le Smmag entre­tient les liens pro­fonds entre les deux inter­com­mu­na­li­tés et la Métropole. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

 

L’Isère compte à ce jour 18 inter­com­mu­na­li­tés : trois com­mu­nau­tés d’ag­glo­mé­ra­tion, qua­torze com­mu­nau­tés de com­munes et une Métropole. Des éta­blis­se­ments publics de coopé­ra­tion inter­com­mu­nale (EPCI) de taille et lon­gé­vité variables. La Métropole gre­no­bloise par­tage ses fron­tières avec huit d’entre elles. Et entre­tient des liens pri­vi­lé­giés avec cer­taines, dont le Grésivaudan et le Pays voi­ron­nais, notam­ment au sein du Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (Smmag).

 

 

Grésivaudan : une unanimité contrastée

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
1653 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.