Après les trottinettes, la Métropole de Grenoble déploie des vélos à assistance électrique (VAE) en libre-service

sep article



 

FOCUS – En vue de compléter son offre de mobilités douces, la Métropole déploie un nouveau service de vélos à assistance électrique, Pony, en libre-service. Calquée sur le fonctionnement des trottinettes, cette solution vient compléter l’offre de location de vélos déjà disponible sur l’agglomération. Après la livraison de 500 unités à compter de cette rentrée 2020, la Métropole envisage de renforcer sa flotte de VAE pour atteindre un millier de véhicules… si le bilan d’usage s’avère concluant.

 

 

Des VAE Pony flambant neufs. © Joël Kermabon - Place Gre'net

VAE Pony flam­bant neufs. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce mardi 8 sep­tembre 2020, sur le domaine uni­ver­si­taire, une dizaine de vélos à assis­tance élec­trique (VAE) de cou­leur bleue s’a­lignent sur un empla­ce­ment de sta­tion­ne­ment dédié. Des véhi­cules flam­bant neufs décli­nés en deux modèles par Pony, opé­ra­teur privé basé à Angers. L’un clas­sique, l’autre biplace avec un siège pas­sa­ger rem­pla­çant l’ha­bi­tuel porte-bagage. Ce der­nier modèle ne sera dis­po­nible qu’à la mi-octobre.

 

Ces pre­miers vélos pré­fi­gurent l’offre des quelque 500 VAE en libre-ser­vice que la Métropole va déployer sur son ter­ri­toire pour cette ren­trée 2020. Et « si le bilan d’u­sage s’a­vère concluant », sa flotte pour­rait atteindre un mil­lier de véhi­cules.

 

De quoi com­plé­ter l’offre de mobi­li­tés douces de la Métro, qui se targue du « suc­cès » du ser­vice de trot­ti­nettes lancé en début d’été. Calqué sur le même modèle, ce nou­veau ser­vice vient com­plé­ter l’offre de vélos en loca­tion déjà dis­po­nible sur l’ag­glo­mé­ra­tion. Pour l’ins­tant, les trot­ti­nettes Tier et les VAE Pony sont dis­po­nibles dans 250 sta­tions dédiées, répar­ties sur Grenoble, la Technopole Inovallée (Meylan) et le cam­pus uni­ver­si­taire de Saint-Martin‑d’Hères.

 

 

Une « charte des bonnes pratiques »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2058 visites | 8 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 8
  1. @Zigomar, Zoé, Amigo… argu­men­ta­tion « pom­peuse » ? Aucune contra­dic­tion sur le fond.
    Amigo, le vélo « acci­den­to­gène » ? À cause de col­li­sions avec quoi à votre avis ? Sources ? Je suis curieux. Cela fait des années que je par­coure 20km/j quo­ti­dien­ne­ment, et je n’ai aucun acci­dent.

    sep article
  2. Gilce,
    Après le conseil donné par Zigomar, je n’ai que quelques mots : met­tez les gaz ! Et bons vents !

    sep article
  3. @Gilce, votre argu­men­ta­tion pom­peuse, n’est mal­heu­reu­se­ment encore une fois dic­tée que par votre idéo­lo­gie…
    Nous pour­rions vous mettre sous le nez, de vraies stats, que vous trou­ve­riez encore à argu­men­ter…
    Pauvre bougre, péda­lez péda­lez, dans la chou­croute, c’est bien vert,… Mais atten­tion cela dégage du methane !

    sep article
  4. @Gilce. Faux. Je fais par mois plus de km en vélo et sur­tout en vélo en mon­tagne que 95% des écolo bobo cyclistes en ville.
    Mon com­men­taire vise un aspect de la vélo-culture qui est déli­bé­ré­ment caché par les pas­tèques : non seule­ment le vélo est uti­li­sable à toutes fins utiles maxi­mum par 30% de la popu­la­tion cita­dine (je ne parle meme pas de la popu­la­tion rurale qui tra­vaille en ville ; 53% des gens qui tra­vaillent à Grenoble, vivent extra-muros), mais la pra­tique de vélo est TRÈS dan­ge­reuse. Elle est tout sim­ple­ment très acci­den­to­gène. Les stats sont très bien cachés, mais un jour j’ai fait la recherche pour le Pays-Bas, et il s’a­vère que le nombre d’accidents cor­po­rels par km PARCOURU est 5 – 10 fois plus élevé pour le vélo par rap­port à la voi­ture. Pas sur­pre­nant du tout. Toutes les per­sonnes que je connais à Grenoble et qui uti­lisent le vélo chaque jour, on eu des acci­dents : bras cassé, bras cassé, poi­gnet pul­vé­risé, abra­sions, trau­ma­tisme crâ­nien (col­li­sion avec le tram) grave avec un séjour de 3 semaines au CHU et reha­bi­li­ta­tion de plu­sieurs mois , ver­té­brés du cou (!!) cas­sés etc etc . De tous les moyens de dépla­ce­ment pos­sible en ville le vélo c’est le plus dan­ge­reux. Le vélo élec­trique va aug­men­ter le nombre et la gra­vité des acci­dents, car : (1) les vitesses sont plus éle­vées ; (2) sou­vent le vélo élec­trique est acheté par des per­sonnes âgés qui ne peuvent pas péda­ler autre­ment. Ces per­sonnes âgés ont été contraintes à se mettre sur le vélo à cause de la pres­sion des pas­tèques et reduc­tion des pos­si­bi­li­tés de se dépla­cer en voi­ture en ville (et de garer leur voi­ture en ville)

    sep article
  5. @Pierre Isère : l’éner­gie nucléaire à 70%. Dont les déchets se stockent sur des siècles ou des mil­lé­naires, et ne se recyclent pas ou peu, vous avez entiè­re­ment rai­son. Ne par­lons pas de l’o­ri­gine asia­tique de cer­tains com­po­sants des cen­trales, et de l’éner­gie grise qu’il a fallu employer pour les construire.

    Quant aux pan­neaux pho­to­vol­taïques, ils n’ont pas néces­sai­re­ment besoin de terres rares, se recyclent bien, même si le taux de recy­clage actuel reste faible. Ne pas confondre taux de recy­clage et recy­cla­bi­lité !
    Fabriqués en Asie… on ne demande que cela, relo­ca­li­ser ! Avant, on avait Photowatt, Clipsol… en avez-vous acheté, à l’é­poque ?Certains construc­teurs sont Français, même si une grande majo­rité des pan­neaux sont fabri­qués en Asie. Les ins­tal­la­teurs res­tent fran­cais. D’ailleurs, puis-je vous deman­der d’où viennent les com­po­sants de votre voi­ture ? Les com­po­sants élec­tro­niques, dont ceux faits avec des terres rares ?

    Alors que cer­tains fabri­quants de vélos sont Français.

    @Amigo : je vous sors la liste des morts pro­vo­qués par des autos ? Et des cyclistes impru­dents, ça existe : tout comme les auto­mo­bi­listes dont vous êtes.

    sep article
  6. Je pré­co­nise pour les bons éco­los les dépla­ce­ments à la force des bras et des jambes…la tête n’existe pas.… La brouette c’est bien ?

    sep article
  7. Hier à Grenoble : un pié­ton de 87 a été tué sur le pas­sage pié­ton par un cycliste, élec­teur de Piolle, écolo bobo bien-pen­sant et bien­veillant.

    sep article
  8. Génial, des vélos élec­trique qui se rechargent avec quelle éner­gie déjà ? Dont le taux de recy­clage est extrê­me­ment faible ? Réalisées avec des métaux rares aux extrac­tions hyper pol­luantes ? Fabriqués en Asie, en tout cas la majo­rité des pièces ?
    Un miracle l’élec­trique donc🙄

    sep article