Hommage des avocats de Grenoble à Ebru Timtik, consœur turque décédée après une grève de la faim

sep article



 

EN BREF – Une cinquantaine d’avocats du barreau de Grenoble se sont rassemblés à midi devant la maison des avocats, ce lundi 7 septembre 2020. Ils tenaient ainsi à rendre hommage à leur consœur turque du barreau d’Istambul, Ebru Timtik, décédée ce 27 août 2020 après une longue grève de la faim.

 

 

L'hommage à Ebru Timtik des avocats de Grenoble.Les avocats ont observé une minute de silence en mémoire d'Ebru Timtik. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les avo­cats ont observé une minute de silence en mémoire d’Ebru Timtik. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce lundi 7 sep­tembre 2020, sur le coup de midi, une cin­quan­taine d’a­vo­cats du bar­reau de Grenoble se sont réunis, revê­tus de leur robe, devant la Maison des avo­cats. Un ras­sem­ble­ment en mémoire d’Ebru Timtik, une consœur turque, icône de la défense des droits de l’Homme, décé­dée le 27 août der­nier après 238 jours de grève de la faim.

 

L’avocate avait été incar­cé­rée, puis condam­née l’an der­nier à plus de treize ans de pri­son pour « appar­te­nance au Parti-Front révo­lu­tion­naire de libé­ra­tion du peuple », le DHKP‑C1En turc : Devrimci halk kur­tu­luş par­tisi-Cephesi ou DHKP‑C, une orga­ni­sa­tion d’extrême gauche turque.

 

 

Condamnée pour avoir fait son métier d’avocate

 

Condamnée sans pro­cès équi­table, Ebru Timtik avait pour seul tort d’a­voir exercé son métier d’a­vo­cate spé­cia­li­sée dans la défense de cas poli­ti­que­ment sen­sibles. Et d’a­voir défendu des per­sonnes pour­sui­vies pour ter­ro­risme par le régime de Recep Tayyip Erdogan, le pré­sident turc. Dans l’es­poir d’ob­te­nir un pro­cès équi­table, Ebru Timtik avait entamé une grève de la faim le 2 jan­vier der­nier, sui­vie un mois plus tard par son confrère Aytaç Ünsal dont l’é­tat est aujourd’­hui jugé extrê­me­ment grave.

 

Autant de faits rap­pe­lés par Évelyne Tauleigne, bâton­nier de l’Ordre des avo­cats de Grenoble, au cours de l’hom­mage rendu ce jour. Dans le même temps, des ras­sem­ble­ments se dérou­laient dans d’autres villes de France à l’ap­pel des ins­tances de la pro­fes­sion. Mais aussi dans tous les bar­reaux d’Europe, soli­daires pour lire un texte saluant le cou­rage de l’a­vo­cate dis­pa­rue.

 

 

 

« Ebru Timtik est morte sans que nous ayons pu faire quelque chose pour elle »

 

« On se rend compte que, dans d’autres pays, exer­cer son métier peut être très dan­ge­reux jus­qu’à entraî­ner le décès des per­sonnes, témoigne Évelyne Tauleigne. Nombreux sont les avo­cats dans d’autres pays que la France à avoir du mal à exer­cer ce métier-là de défen­seur des droits. » 

 

Evelyne Tauleigne, bâtonnier du barreau de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Évelyne Tauleigne, bâton­nier du bar­reau de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’avocate regrette en outre l’i­nac­tion des gou­ver­nants en faveur d’Ebru Timtik. « On atten­dait que les choses changent, bougent […] Nous avons l’im­pres­sion qu’elle est morte sans que nous ayons pu faire quelque chose pour elle. » Au point, consi­dère Évelyne Tauleigne, que peut-être, « c’est main­te­nant sa mort qui va inter­pe­ler les gou­ver­nants »… et les contraindre à réagir.

 

« Deux cent-trente-huit jours de grève de la faim, convain­cue par son métier et la défense des droits, c’est abso­lu­ment ter­rible ! », se révolte l’a­vo­cate. Qui appelle à la soli­da­rité vis-à-vis de ses confrères des autres bar­reaux et des autres pays. « Nous devons les sou­te­nir dans leurs com­bats, leurs démarches en vue d’une jus­tice démo­cra­tique, contra­dic­toire et loyale », invite Évelyne Tauleigne. Notamment des avo­cats injus­te­ment pour­sui­vis en Afrique, Iran et Turquie. « Mais, mal­heu­reu­se­ment, je ne peux pas citer tous les pays parce qu’ils sont trop nom­breux », se désole-t-elle.

 

Joël Kermabon

 

 

1 En turc : Devrimci halk kur­tu­luş par­tisi-Cephesi ou DHKP‑C[

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1436 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.