Grenoble : après 40 ans de jachère, premières vendanges des vignes des coteaux du Mont-Rachais

sep article



 

REPORTAGE VIDÉO – Les premières vendanges des vignes replantées sur les coteaux du Mont-Rachais en 2017 ont eu lieu ce dimanche 6 septembre 2020, après quarante ans de jachère sur les contreforts de la Bastille. L’épilogue du projet de réhabilitation né en 2016 de la volonté de Laurent Gras, propriétaire du restaurant Chez le Pèr” Gras. 

 

 

Une bénévole venues prêter la main pur ces premières vendanges. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une béné­vole venue prê­ter la main pour ces pre­mières ven­danges. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Mon grand-père, plus viti­cul­teur que res­tau­ra­teur dans l’âme, avait cinq hec­tares et demi sur ces coteaux et on sor­tait la cuvée du Mont-Rachais consti­tuée à 95 % de Chardonnay. C’est la récolte que nous allons effec­tuer ce matin », a expli­qué devant une cin­quan­taine de béné­voles Laurent Gras. Ce dimanche 6 sep­tembre 2020 était une jour­née quasi his­to­rique pour le pro­prié­taire du res­tau­rant Chez le Pèr” Gras, per­ché sur la Bastille et bien connu des Grenoblois.

 

En effet, après qua­rante années de jachère, une escouade de béné­voles dont de nom­breux adhé­rents de l’as­so­cia­tion des Amis des vignes des coteaux de la Bastille (AVCB), allaient à nou­veau ven­dan­ger. Le résul­tat d’un pro­jet né en 2016 sous l’im­pul­sion de Laurent Gras, visant à réha­bi­li­ter le vignoble exposé plein sud qui exis­tait autre­fois sur les pentes raides des contre­forts du Mont-Rachais.

 

 

Un vignoble renaissant planté de près de 7 000 pieds de vigne en 2017

 

Ainsi, près de 7 000 pieds de vignes ont-ils à nou­veau pris racine sur les flancs de la Bastille avant de se voir confiés aux bons soins – en culture bio­lo­gique – de Franck Masson, viti­cul­teur de son état à Chapareillan. Désormais, des par­celles situées au-des­sus du res­tau­rant accueillent trois cépages rouges : Persan, Mondeuse et Douce noire. Leur voca­tion ? « Produire un vin d’assemblage, avec du carac­tère et de la fraî­cheur », indique l’as­so­cia­tion AVCB gran­de­ment impli­quée dans le pro­jet.

 

Des vendanges en pentes raides... © Koël Kermabon - Place Gre'net

Des ven­danges en pentes raides… © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Le ter­rain en-des­sous du res­tau­rant pro­duira, quant à lui, un vin blanc tran­quille1Un vin qui ne forme pas de bulles lors de l’ou­ver­ture de la bou­teille. Il est l’in­verse de ce qu’est le vin effer­ves­cent et bien­tôt la cuvée du Mont Rachais, un vin pétillant issu des grappes de Chardonnay comme en pro­dui­saient jusqu’en 1974 Hippolyte et Gérard Gras. Une par­tie du même ter­rain plan­tée d’un cépage endé­mique de la val­lée du Grésivaudan – la Verdesse – ne sera récol­tée que « sur murie ». Entendez lors de ven­danges tar­dives.

 

 

Des vendanges à la grenobloise, en l’occurrence, « dré dans l’pentu »

 

Reste que ce dimanche, c’est bien les grappes de Chardonnay que s’ap­prê­taient à récol­ter les ven­dan­geurs munis de seaux et de « ven­dan­gettes2Sécateur de petite taille dont on se sert pour ven­dan­ger » et non de gros séca­teurs, jugés trop dan­ge­reux pour les doigts. Quant aux por­teurs s’ai­dant de bâtons de ran­don­née, ces der­niers ont eu fort à faire pour trans­por­ter les fruits de la récolte en évo­luant, char­gés, sur des pentes très pro­non­cées.

 

Retour en images sur ces pre­mières ven­danges, « une belle aven­ture et une véri­table renais­sance pour le site de la Bastille », se réjouit l’as­so­cia­tion des amis du nou­veau vignoble.

 

 

Joël Kermabon

 

1 Un vin qui ne forme pas de bulles lors de l’ou­ver­ture de la bou­teille. Il est l’in­verse de ce qu’est le vin effer­ves­cent.

2 Sécateur de petite taille dont on se sert pour ven­dan­ger

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1554 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.