Accident survenu sur la ligne E à Grenoble le 2 septembre : la Sémitag tenue de faire un rapport

sep article



 

FLASH INFO — Quelles conséquences suite à l’accident rarissime survenu sur les réseau Tag ? Mercredi 2 septembre en milieu de matinée, une jeune femme s’est en effet retrouvée coincée sous un tramway de la ligne E, à proximité de l’arrêt Alsace-Lorraine.

 

Selon les élé­ments recueillis sur place, cités notam­ment par France 3, la pié­tonne a tra­versé sans regar­der, et n’au­rait pas entendu le klaxon du tram à cause de ses écou­teurs. L’accident a néces­sité l’in­ter­ven­tion de pom­piers, ambu­lan­ciers et forces de l’ordre. C’est en fai­sant levier que les pom­piers ont réussi à sou­le­ver briè­ve­ment le tram­way, leur per­met­tant d’ex­traire la vic­time. Celle-ci a été hos­pi­ta­li­sée dans un état grave, souf­frant notam­ment de bles­sures à la hanche.

 

Intervention des pompiers lors de l'accident du 2 septembre 2020 sur le réseau Tag à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Intervention des pom­piers lors de l’ac­ci­dent du 2 sep­tembre 2020 sur le réseau Tag à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Accident raris­sime ? Si un accro­chage avec un véhi­cule, voire une col­li­sion avec un pié­ton, arrive de manière spo­ra­dique, la pro­ba­bi­lité de se retrou­ver sous le tram semble extrê­me­ment faible. Et cela du fait de la forme même de l’a­vant des tram­ways, qui laissent peu de place pour se glis­ser des­sous. Dès lors, quelle marche à suivre face à un acci­dent si peu fré­quent ? Des ensei­gne­ments et des amé­lio­ra­tions des normes de sécu­rité peuvent-ils en res­sor­tir ?

 

Une voiture percutée par un tramway dans Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Une voi­ture per­cu­tée par un tram­way dans Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Lorsqu’un évé­ne­ment grave se pro­duit, la Sémitag engage immé­dia­te­ment des actions », répond la Tag, sol­li­ci­tée par Place Gre’net. C’est vers le Service tech­nique des remon­tées méca­niques et des trans­ports gui­dés (STRMTG) que la société de trans­port doit se tour­ner.

 

Selon les dis­po­si­tions légales, le STRMTG a immé­dia­te­ment été informé de l’ac­ci­dent. La Tag dis­pose à pré­sent de deux mois pour lui remettre le rap­port issu de son ana­lyse d’ac­ci­dent.

 

Un rap­port, pré­cise encore la société, qui ne « sera pas rendu public ». Quant à savoir si des évo­lu­tions sont à attendre en matière de sécu­rité, la Tag n’est pas en « mesure de le pré­dire ». « Ces élé­ments appa­raî­tront suite aux conclu­sions du rap­port d’a­na­lyse d’ac­ci­dent et suite au tra­vail avec les auto­ri­tés », conclut-elle.

 

Immobilier des Alpes - Offres exceptionnelles de séjours aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
19730 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.