CCAS de Grenoble rue Sergent-Bobillot

Le Dal 38 reproche à la Ville de Grenoble de ne pas avoir tenu sa promesse de relogement

Le Dal 38 reproche à la Ville de Grenoble de ne pas avoir tenu sa promesse de relogement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – L’association Droit au logement a tenu une conférence de presse ce jeudi 25 juin devant les locaux du CCAS de Grenoble. C’est ici, rue Sergent-Bobillot, que la municipalité grenobloise lui aurait promis un local de 300 m²… avant de se rétracter. Le Dal 38 déplore un manque de considération, tandis que la municipalité défend sa décision, ces locaux étant, selon elle, inadaptés à l’accueil du public.

 

 

Les membres du Dal 38 devant l'accès des locaux du CCAS, rue Sergent-Bobillot où ils auraient dû emménager. © Julien Morceli – Place Gre’net

Membres du Dal 38 devant l’ac­cès des locaux du CCAS où ils devaient emmé­na­ger. © Julien Morceli – Place Gre’net

Dans quelles condi­tions va être relogé le Dal 38, comité local isé­rois de l’as­so­cia­tion Droit au loge­ment ? Tel était l’ob­jet d’un point presse orga­nisé ce jeudi 25 juin 2020 devant les locaux du CCAS de Grenoble.

 

Aux dires des membres de l’as­so­cia­tion, c’est la pre­mière adjointe à la Ville Élisa Martin qui leur aurait pro­posé d’in­ves­tir ces locaux en décembre 2019. Des plans leur auraient même été remis, après une visite le 19 février der­nier. Mais, voilà, la mai­rie a fina­le­ment modi­fié sa pro­po­si­tion au pro­fit de bureaux à la Maison des associations.

 

 

Pour le Dal 38, la situation sociale s’est dégradée depuis le confinement

 

Depuis la crise sani­taire, le Dal 38 dit être de plus en plus sol­li­cité par des per­sonnes en situa­tion de mal-loge­ment. Isabelle Scavarda en fait par­tie. Cette ancienne négo­cia­trice immo­bi­lière, par ailleurs loca­taire d’un loge­ment HLM, a ainsi eu recours aux ser­vices du Dal.

 

Isabelle Scavarda, membre du Dal 38 © Julien Morceli – Place Gre’net

Isabelle Scavarda, membre du Dal 38 © Julien Morceli – Place Gre’net

Il y a quelque temps, alors qu’elle s’est retrou­vée au chô­mage, elle n’est pas arri­vée à obte­nir ses attes­ta­tions employeurs, pour­tant néces­saires au cal­cul de ses droits. « Je ne pou­vais plus payer mon loyer », raconte la locataire.

 

« Lorsque vous vous retrou­vez dans des situa­tions comme celle-là, vous êtes par­fois enva­hie par les émo­tions et vous n’ar­ri­vez plus à expli­quer votre situa­tion », poursuit-elle.

 

Le Dal l’ayant aidée dans l’ex­per­tise et les démarches admi­nis­tra­tives, elle a décidé de le rejoindre et de par­ti­ci­per à la mani­fes­ta­tion en tant que mili­tante pour le soutenir.

 

 

 

Une décision justifiée pour l’adjoint à l’action sociale de la Ville de Grenoble

 

Alain Denoyelle, adjoint à l'action sociale, fait le point sur solidarités-grenoble, un an et demi après son lancement. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Alain Denoyelle, adjoint à l’ac­tion sociale et vice-pré­sident du CCAS. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

De son côté, Alain Denoyelle, adjoint à l’ac­tion sociale à la Ville de Grenoble et vice-pré­sident du CCAS, explique que la visite des locaux avait été faite sans avoir « le retour tech­nique et de sécu­rité préa­lable à la pos­si­bi­lité d’une mise à dis­po­si­tion ».

 

Il évoque en outre un lieu non adapté à l’ac­cueil du public et des coûts d’a­mé­na­ge­ment esti­més à plus de 100 000 euros.

 

« Ces locaux sont d’an­ciens ate­liers tech­niques », pour­suit l’ad­joint, qui estime ainsi « trop consé­quentes » les inter­ven­tions néces­saires au réamé­na­ge­ment des lieux.

 

Julien Morceli

 

 

Le Dal 38 demande un moratoire sur les loyers à Grenoble

 

Au-delà de la ques­tion de ses locaux, le Dal estime que la Ville de Grenoble ne répond pas à l’ur­gence sociale en cette période de crise. « Il n’y a pas eu de gel des loyers pour les loca­taires HLM qui ont perdu des res­sources pen­dant le confi­ne­ment. Et les expul­sions pour fautes d’im­payés n’ont pas été inter­dites », déplore Patricia Ospelt, membre du Dal. Elle demande ainsi à la Ville d’a­dop­ter un mora­toire sur les loyers. « D’autres villes l’ont fait, comme Bobigny et Saint-Denis », souligne-t-elle.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Julien Morceli

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique
Le PCF appelle Éric Piolle à ne pas appliquer la loi de Transformation de la fonction publique

FLASH INFO — Légèrement vexé, le PCF Grenoble-Meylan? Après deux courriels au maire de Grenoble les 20 mai et 1er juillet, restés sans réponse, les Lire plus

Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d'opposition de Grenoble
Olivier Noblecourt démissionne de son poste de conseiller municipal d’opposition de Grenoble

FLASH INFO — Jeu de chaises musicales au sein de l'opposition grenobloise à l'occasion de la rentrée 2021? Alors que le groupe Un nouveau regard Lire plus

Le groupe d'opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre... et en change un autre
Le groupe d’opposition de Grenoble Un nouveau regard perd un membre… et en change un autre

FLASH INFO — Du mouvement au sein du conseil municipal de Grenoble... dans les rangs de l'opposition. Et plus précisément au sein du groupe Un Lire plus

La Ville de Grenoble inaugure officiellement l’école élémentaire (et « exemplaire ») Marianne-Cohn

FLASH INFO — La Ville de Grenoble a inauguré l'école élémentaire Marianne-Cohn (secteur Hoche), vendredi 17 septembre, en présence de l'adjointe aux Écoles Christine Garnier Lire plus

Ce vendredi 17 septembre 2021, l'association Droit au logement de l'Isère organisait un rassemblement devant la mairie de Grenoble. © Dal Isère
« Les mal-logés tiennent leurs promesses… et la mairie ? », questionne l’association Droit au logement de l’Isère

EN BREF - Droit au logement de l'Isère (Dal 38) fait état du « médiocre bilan » de l'accord passé avec la mairie de Grenoble Lire plus

Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre
Des Journées européennes du patrimoine 2021 foisonnantes en Isère les 18 et 19 septembre

FOCUS - Les Journées européennes du patrimoine s'ouvrent sur un nombre foisonnant de rendez-vous en Isère. Dans Grenoble et son agglomération comme sur l'ensemble du Lire plus

Flash Info

|

28/09

9h00

|

|

28/09

8h19

|

|

27/09

9h57

|

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin