Lancement d’un appel pour un tourisme de proximité

sep article



 

Appel pour un tourisme de proximité. Parc naturel régional du Vercors © Parc naturel régional du Vercors

Parc natu­rel régio­nal du Vercors © Parc natu­rel régio­nal du Vercors

FLASH INFO – Tourisme de proxi­mité ? L’expression sem­blera, pour cer­tains, tenir de l’oxy­more. C’est l’é­pi­dé­mie de Covid-19, révé­la­trice des « consé­quences néfastes de nos modes de vie mon­dia­li­sés à outrance », qui a motivé le lan­ce­ment d’un appel pour cette forme de tou­risme « éco­lo­gique et soli­daire » sur le site web jevoyagechezmoi.fr .

 

Professionnels du tou­risme, uni­ver­si­taires, res­pon­sables asso­cia­tifs, habi­tants, élus… Les signa­taires de la péti­tion expliquent ce qui les a conduits à adop­ter et à mili­ter pour un tou­risme de proxi­mité.

 

Leur pre­mier argu­ment ? « Moins de trans­port, moins de pol­lu­tion ». Voyager loca­le­ment per­met en effet de réduire l’im­pact éco­lo­gique de modes de trans­ports pol­luants. Cela faci­lite aussi la consom­ma­tion de pro­duits locaux via des cir­cuits courts d’a­li­men­ta­tion. « Se loger au plus près des habi­tants » per­met par ailleurs d’é­vi­ter les grandes infra­struc­tures tou­ris­tiques d’hébergement, qui contri­buent à la « dégra­da­tion de l’en­vi­ron­ne­ment », rap­pellent les signa­taires.

 

Voyager à proxi­mité donne aussi l’oc­ca­sion de décou­vrir « les richesses mécon­nues » de nos ter­ri­toires, éven­tuel­le­ment grâce aux pro­fes­sion­nels locaux du tou­risme et des loi­sirs. Cela peut être « autant repo­sant et dépay­sant » que de par­tir à l’é­tran­ger, assurent les rédac­teurs de la péti­tion. Rester autour de chez soi pour les vacances peut éga­le­ment per­mettre de « décou­vrir et contri­buer à des ini­tia­tives éco­lo­giques et soli­daires ». Enfin, c’est une solu­tion pour « voya­ger avec un bud­get réduit et limité ».

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1794 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Ah les nos­tal­giques du confi­ne­ment pour les autres essaient de se parer de vertu.
    A moins que ce ne soit juste le lobby de l’in­dus­trie du tou­risme alpin (qui finance jevoya­ge­chez­moi)

    sep article